Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
La Banque mondiale dénonce la « corruption » des grandes entreprises
 

corruptionLe président de la Banque mondiale (BM), Jim Yong Kim, a estimé jeudi que les techniques des grandes entreprises pour échapper à l’impôt s’apparentaient à « une forme de corruption » frappant les plus pauvres.

« Certaines entreprises utilisent des stratégies élaborées afin de ne pas payer de taxes dans les pays où elles sont présentes. C’est une forme de corruption qui touche les populations pauvres », a déclaré le dirigeant dans un discours à Washington en prélude à l’assemblée générale FMI-BM la semaine prochaine à Lima, au Pérou.

Le dirigeant a estimé qu’une taxation « plus équitable » permettrait de faire entrer dans les caisses de pays pauvres des sommes qui « éclipseraient » les montants reçus au titre de l’aide au développement.

Selon un récent rapport de l’ONU, ces pratiques font perdre chaque année quelque 100 milliards de dollars de recettes aux pays pauvres.

La semaine prochaine à Lima, les grands argentiers du globe doivent donner leur feu vert à un vaste plan d’action qui doit faire basculer dans l’illégalité les stratégies des multinationales pour réduire leurs impôts et abriter leurs profits dans des paradis fiscaux.

Dans son discours, le président de la BM a également jugé « simpliste » de penser qu’une forte croissance économique pourrait à elle seule faire reculer les inégalités.

« Focaliser sur la croissance du PIB est simpliste. Nous rejetons les approches qui prennent pour acquis que tout type de croissance imprègne et fortifie les fondations et rejaillisse sur les pauvres », a déclaré le dirigeant.

L’ONG Oxfam a salué ce discours, tout en appelant à soutenir le processus « permettant de mettre tous les pays sur un pied d’égalité » en termes de taxation des entreprises.

Mastodonte du développement économique, la Banque mondiale s’est fixé comme objectif d’éradiquer l’extrême pauvreté d’ici 2030 et de doper les revenus des 40% de la population la moins favorisée pour réduire les inégalités.

Source: 7sur7.be

Poster un Commentaire

Me notifier des
avatar
gagnerdelargent.tv
Invité

Que dire de ce billet qui ma veritablement subjugez … royale ?

Franck
Invité

Ah oui, et bien entendu, séparer les banques de dépôt des banques spéculatives afin qu’il n’y ait jamais plus d’opération de bailin ou bailout avec des escrocs notoires., et commencer à jeter ces gens en prison…

Franck
Invité
Il faut : . 1) Renationaliser les banques et toutes les entreprises stratégiques. 2) Interdire toute possibilité transactionnelle bancaire avec les paradis fiscaux et ceux qui l’autorise. 3) Limiter la taille des entreprises et des groupes, des fortunes, pour éviter les nuisances du secteur privé sur le secteur public. 4) Interdire toute subvention à celles qui gagnent de l’argent, ainsi qu’aux associations et partis politiques. 5) Professionnaliser, rendre obligatoire et par branche les syndicats. 6) Surtaxer les importations afin de favoriser la réimplantation de nos industries sur notre sol, et aider au développement des pays pauvres. . Rien qu’avec ça,… Read more »
wpDiscuz