Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Le numéro un mondial du papier supprime 275 postes
 

rouleau-papierLe numéro un mondial du papier pour magazines, le finlandais UPM, a annoncé jeudi la suppression de 275 postes en Allemagne et en Autriche, épargnant, pour le moment, son usine en France. L’entreprise avait annoncé fin octobre examiner quelles machines à papier elle entendait garder en Europe, une étude qui concernait notamment son usine de la Chapelle Darblay à Grand-Couronne près de Rouen.
Ce sont finalement des machines à Augsbourg (Allemagne) et Steyrermühl (Autriche), qui produisent du papier graphique, qui seront mises hors service après « le processus de consultation des salariés », a expliqué le groupe dans un communiqué sans donner de date précise. 275 emplois sont concernés.

« En raison des conditions de marché défavorables, (…) et de leur taille, de leur âge technique et du potentiel limité d’économies supplémentaires, la PM3 de Steyrermühl et la PM2 d’Augsbourg sont les machines (…) les moins compétitives du parc de machines d’UPM. Les fermetures prévues assureront une utilisation efficace de nos cinq machines à papier SC restantes », a expliqué une vice-présidente du groupe, Anu Ahola, dans le communiqué. UPM, qui emploie 19.600 personnes dans le monde, compte économiser 30 millions d’euros par an grâce à cette nouvelle restructuration.

Touché par la crise économique en Europe et par la numérisation des médias, UPM a pris des mesures drastiques pour s’adapter, enchaînant les fermetures d’unités de production et des plans de réduction des coûts. En 2014, le groupe, qui produit dans 13 pays, avait décidé d’arrêter une des deux machines à papier à La Chapelle Darblay.

source: lefigaro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*