Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Espagne: le sauvetage des banques a coûté 61 milliards d’euros aux contribuables
 

Cette estimation, non définitive, a été publiée mercredi par la Cour des comptes espagnole. Bankia, née de la fusion de sept caisses d’épargne en difficulté, aurait englouti a elle seule 22 milliards d’euros.

Le sauvetage des banques espagnoles, laminées par l’explosion d’une bulle immobilière à la fin des années 2000, a coûté une fortune au contribuable espagnol. « Le coût accumulé des fonds publics employés dans le processus de restructuration bancaire atteignait, fin 2015, 60,718 milliards d’euros », détaille une estimation provisoire de la Cour des comptes, mardi.

Espagne: la moitié des aides aux banques perdue pour toujours

Banco Popular supprime plus de 2600 emplois en Espagne

La période prise en compte débute en 2009, un an après l’éclatement de la bulle immobilière qui s’était formée pendant la période d’euphorie des années 2000, quand des prêts pour des logements étaient accordés à tour de bras à des foyers incapables de les rembourser. Le secteur bancaire dans la tourmente avait dû faire l’objet d’un plan de sauvetage en 2012, et l’Espagne avait notamment bénéficié de plus de 41,3 milliards d’euros de prêts européens.

Lire la suite sur latribune

7 Commentaires pour l'article Espagne: le sauvetage des banques a coûté 61 milliards d’euros aux contribuables

  1.  

    ces banques sont donc nationalisés comme il se doit , dans un monde logique?

    View Comment
  2.  

    Ça date!!!2008,2009 ect.De tte façon il y avait trop de banques et de caisses d,épargne,Et trop de prêts et d,hypothèques pour les ménages et les petits commerçants,artisans

    View Comment
  3.  

    maintenant que les banques sont sauvè en Espagne il y a plus qu’une chose a faire que les banques rembourse les 61 milliards qu’il doivent au contribuable espagnol et c’est la moindre des choses puisque ont leur a sauvè leur existence ou la nationalisation pour 1 euro symbolique

    View Comment
    •  

      Sauvées ? Les banques espagnoles ?…. C’est une vaste blague j’espère…

      View Comment
    •  

      Oui cela paraitrait normal que les banques rembourses leur dette. Mais l’élite nous a montré que dans leur système de vampirisation les bénéfices sont partagés par les actionnaires et les pertes sont socialisées par les contribuables. La question que je me pose est de savoir si nous avons réellement besoin des banques privés? N’est-il pas temps de réfléchir à autre chose qui serve les intérêts du peuple et non pas les intérêts d’une élite financière?

      View Comment
  4.  

    Les gens sont inertes, ça ne leur fait plus rien, les banques se servent allègrement

    View Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*