Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Charles Gave: « Il faut décoloniser la France de l’Etat »
 

L’entrepreneur et économiste Charles Gave était l’invité de la Bastiat Society, le 12 janvier 2017. il est venu présenter son dernier ouvrage, une anthologie de ses billets d’humeurs pour l’Institut des libertés : « Sire, surtout ne faites rien ! Vous nous avez assez aidés » (Éditions Jean-Cyrille Godefroy).

Charles Gave: « Les peuples se révoltent enfin face à leurs élites corrompues »

Charles Gave: « Les trois gigantesques conneries qui vont provoquer une crise considérable ! »

Voir les précédentes interventions de Charles Gave

L’Etat est mort! Vive l’état (Broché)


Prix: Price Not Listed
Neuf à partir de: 0 Épuisé
D’occasion à partir de: EUR 22,99 En stock

C’est une révolte ? Non, Sire, c’est une révolution ! (Broché)


Prix: EUR 16,00
Neuf à partir de: EUR 16,00 En stock
D’occasion à partir de: EUR 39,00 En stock

Un libéral nommé Jésus (Broché)


Prix: Price Not Listed
Neuf à partir de: 0 Épuisé
D’occasion à partir de: EUR 88,78 En stock

5 Commentaires pour l'article Charles Gave: « Il faut décoloniser la France de l’Etat »

  1.  

    J’aime beaucoup ces libéraux qui parlent tout le temps de liberté (le meilleur étant le premier interlocuteur qui saute comme un cabri en gueulant macron, macron au début) et qui en concluent à la fin qu’il faut diviser les salaires par deux.

    Sinon Charles Gave reste quand même assez intéressant, il est bon qu’il leur rappelle que leur politique doit s’imposer par les urnes et pas par la contrainte (curieux ces gens n’ont que le mot liberté à la bouche).

  2.  

    Je n’ai lu ni écouté ce que monsieur pourrait bien raconter, le seul titre de cet article me suffit pour comprendre combien sa déficience est profonde.
    Autant j’ai un profond respect pour Mademoiselle Valérian, autant, si je puis dire, Monsieur Gave me gave.
    Dire qu’il fait parti de l’élite économique du pays, pauvre France, nous ne pouvons que comprendre pourquoi notre pays en est arrivé là où il en est.
    De fait, nous ne pouvons pas le blâmer réellement et, ce, pour deux raisons:
    -La première parce que, tout compte fait, de l’avoir laissé, lui, ses semblables et toutes la classe politique à leurs ordres, prendre le pouvoir et ruiner aussi bien notre nation, l’Europe et le monde, fait peser sur nous une certaine responsabilité;
    -La seconde parce que, en s’exprimant ainsi, il fait preuve de sincérité, ce qui n’empêche en rien les petites et grandes vilénies qu’il se pense en droit de faire à l’encontre des petites gens que nous sommes.
    Si je lui disais et lui prouvais par A + B, là, face à face, que ce qu’il dit et fait ne peut que mener à la faillite généralisée, il ne pourrait jamais le comprendre.
    Bon, la raison en est sa survie psychique et sociale, remettre en cause ce à quoi il croit pourrait le déstabiliser à un tel point qu’à son âge cela pourrait bien générer une maladie neurodégénérative.
    Et le faire rejeter socialement par ses pairs.
    En fait, et je l’ai déjà écrit, la seule solution est d’attendre que le système économique globalisé s’effondre définitivement, ce vers quoi nous allons, ce qui nous débarrassera de lui et de ses compères, comme Minc et Attali par exemple.
    Toutefois, il est à noter que toutes les décisions politiques et économiques qui se prennent actuellement ne font qu’accentuer les déséquilibres ne pouvant qu’accélérer la fin tragique de la globalisation joyeuse.
    Ce qui nous permettra de mettre définitivement ces gugusses dans des poubelles de l’histoire déjà bien pleines.
    Pour le reste, je comprends bien pourquoi il voudrait que l’état disparaisse, son problème, comme pour tous ses semblables, c’est l’autorité, qu’ils détestent avec acharnement et détermination.
    Non pas pour faire ce qu’ils veulent mais parce qu’ils croient tous, inconsciemment, qu’une autorité quelconque serait capable de lire dans leur cerveau leurs petits secrets et leurs petits penchant cachés.
    C’est dans cette enfantillage, cette immaturité psychique là qu’il faut comprendre leurs infinis délires doctrinaux et pas ailleurs.
    Notre problème est de les avoir cru trop longtemps, dorénavant la catastrophe économique arrive sur nous et rien ni personne ne peut plus faire quoi que ce soit pour en stopper l’échéance.
    Parce que, après tout, nous sommes tous bien plus adultes que tous ceux que représente Monsieur Gave.
    De ça, messieurs-mesdames, ne l’oubliez jamais!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*