Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Accord CETA: 204.000 emplois pourraient être supprimés en Europe
 

Ce mercredi, les députés européens doivent statuer sur l’accord de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne, le CETA. Le texte devrait être ratifié par le Parlement européen, en présence du Premier ministre canadien Justin Trudeau.

L’accord économique et commercial global, le CETA, vise à doper les échanges commerciaux de biens et des services entre l’Union européenne et le Canada. Si les députés européens doivent statuer sur cet accord ce mercredi, le texte est controversé.

Lundi, un rapport publié par Foodwatch dénoncait les « graves entorses » du texte à la Constitution française, notamment sur le principe de précaution. Il pourrait entrer partiellement en vigueur dès le 1er mars en cas de vote favorable.

Les Chroniques de Jacques Sapir du Mardi 8 Novembre: Ce qu’implique la signature du CETA

Une manifestation anti-CETA à Strasbourg ce mercredi, alors que le traité doit être ratifié par le Parlement européen

Source: rmc.bfmtv.com

4 Commentaires pour l'article Accord CETA: 204.000 emplois pourraient être supprimés en Europe

  1.  

    après les 400000 des sanctions russes! Ils faut vraiment les virer tous ces gens.

  2.  

    204 000 emplois supprimés ! au moins pour une fois qu’ils disent la vérité et pas leur conneries du style que ça va améliorer la consommation, les échanges, et promouvoir l’emploi : en un mot, les conneries habituelles!

    Enfin Ils assument ! c’est beaux et respectables des fumiers qui s’assument!

  3.  

    « Lundi, un rapport publié par Foodwatch dénoncait les « graves entorses » du texte à la Constitution française, notamment sur le principe de précaution. »

    Ne vous faites pas d’illusion, Chers Cousins Français! Vos copains de Bruxelles et Berlin, ils vont vous la déchirer au nez, votre constitution! Et vous vous retrouverez avec un torchon écrit par des illettrés, à la manière canadienne (Le Québec n’a jamais signé la constitution canadienne et est, de de fait, un dissident, raison pour laquelle ils nous punissent en nous insultant quotidiennement).

    Nous sommes solidaires de la culture française et de sa grandeur intellectuelle, même si elle est aujourd’hui battue en brèche par moult intellectuels inféodés à leurs maîtres.

    Ici, dans cet espèce de « melting pot » institutionnel qu’est le génocide multiculturel fédéraliste, le Canada fait figure de caniche des États-Unis. Et notre Chihuahua de premier ministre risque fort de vous mordre les mollets si vous osez résister et promouvoir votre excellence.

    Notre libération (québécoise) passera par votre révolte française (comme l’a si bien décrite Albert Camus), à la manière du Général de Gaule en 1967, à Montréal.

    Vive la France libre!

    Et merde à l’Europe des technocrates pyromanes…

  4.  

    Ils sont content content!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*