Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Le FMI alerte sur la hausse du risque de pauvreté en Allemagne
 

Selon le Fonds, qui prône une « croissance inclusive », Berlin dispose de marges de manœuvre financières pour agir en faveur des travailleurs pauvres.

A qui profite l’insolente prospérité allemande ? Comment doivent se répartir les fruits de la croissance d’un pays dont la plupart des indicateurs économiques sont au vert ?

Ces questions, actuellement âprement discutées au sein des partis politiques du pays, devraient prendre encore plus d’importance avec la publication du rapport annuel du Fonds monétaire international (FMI), lundi 15 mai. Ce dernier s’inquiète de la « lente augmentation générale du risque de pauvreté » outre-Rhin en dépit d’une solide croissance et d’un taux de chômage historiquement faible.

« Malgré un filet de sécurité sociale bien développé et une forte progression de l’emploi, le risque de pauvreté relative [en Allemagne] demande une attention continue », écrit le FMI au neuvième point de son rapport.

20 février 2015: Allemagne: la pauvreté progresse

Lire la suite sur lemonde

8 Commentaires pour l'article Le FMI alerte sur la hausse du risque de pauvreté en Allemagne

  1.  

    les conseils du FMI putain c est quoi ce foutage de gueule? un peu plus haut on lit que grace au brillant conseils du FMI le taux d inflation explose en Égypte. la-bas c est sur le risque de pauvreté est entré dans sa phase active
    Et la bas pas d aide sociale Marcel lol

  2.  

    l’argent est dans les poches de l’élite

  3.  

    230 mds d’excédent commercial ils en font quoi? et la France avec 70 mds de deficit les Français sont moins pauvres?

  4.  

    Si le pauvre est celui qui vit dans un HLM, qui a sa télé, son portable et les aides sociales, alors est-ce vraiment inquiétant ?
    Un discours répandu parmi les catégories modestes et les personnes âgées qui ont connu des périodes où les revenus étaient beaucoup moins élevés : le seuil de pauvreté en 2014 équivaut – une fois l’inflation déduite – au revenu médian des années 1970.!!!
    Les pauvres d’aujourd’hui disposent du niveau de vie des classes moyennes de cette époque.
    Cette conception de la pauvreté alimente la critique du modèle social français.
    Comment se fait-il qu’on en soit là alors que l’Etat dépense autant ?
    Si les pauvres en sont là,
    c’est qu’ils n’ont pas fait ce qu’il fallait et que la société, à force d’aides, ne les incite pas à re ???
    prendre le travail !
    Qui ne connaît pas ce genre d’individus?
    C’est chez vous qu’on appelle des sans-dents?
    C’est bien représentatif.

    https://giphy.com/gifs/franceinfo-archive-citation-3o6ZsWpZkUXMaVRg6A

  5.  

    Attends! ils ont eu le recors mondial d’excédent en 2016 et la pauvreté explose? Où est l’argent Lebowski?!

  6.  

    popol;
    tu as une formation en économie de marché ?…

    La jalousie est un sentiment profondément ancré en l’homme.
    La plupart préfèrent renoncer à un gain plutôt que d’accepter que leurs semblables gagnent davantage qu’eux, ce qu’ils jugent injuste .
    En France, c’est politiquement incorrect !
    Les doctrines collectivistes reposent sur la jalousie sociale, ce qui conduit de façon nihiliste à préférer la pauvreté pour tous
    à une richesse inégalement partagée.

    Certains cumulent.

    https://giphy.com/gifs/franceinfo-citation-politique-l0Ex9jjLaPAQNt4UU

  7.  

    Le libéralisme c’est forcément beaucoup plus de riches, des profits jamais vus pour les actionnaires des GAFA et leurs patrons, et naturellement de plus en plus de pauvres. Ce sont les vases communicants. On ne peut aspirer les richesses du monde en si peu de mains sans appauvrir des centaines de millions de personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*