Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Chris Lowe: Les actions ont-elles atteint un niveau de dévissage ?
 

« Des valorisations excessives »… Voilà une expression que l’on entend beaucoup ces jours-ci. Ainsi, une métrique très surveillée pour la valorisation est le PER (price-to-earnings ratio). Le PER indique combien d’investisseurs de marché sont prêts à payer pour chaque dollar de bénéfices de l’entreprise.

Nul doute qu’il est très élevé…

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, on a dénombré 15 records de marchés haussiers pour le S&P 500.

Le PER moyen à ces plus hauts est de 18,1 – un chiffre inférieur au ratio actuel de 24,8.

Autrement dit, les investisseurs sont prêts à payer environ 40% de plus pour chaque dollar de bénéfice que pour la moyenne des records de marché après-guerre.

Mais ce n’est là qu’une moyenne…

Comme vous pouvez le voir sur ce tableau, cette moyenne cache beaucoup de nuances.

Le PER moyen lors des précédents pics de marché était certes plus bas que le PER actuel. Mais le S&P 500 a atteint un sommet lorsque son PER était inférieur à 10 (en 1948 et 1980). Il a également connu un pic lorsque son PER était plus élevé qu’il ne l’est aujourd’hui (en 1998 et en 2000).

Que pouvons-nous déduire de tout ceci ?

Vous devriez tempérer vos attentes de gros gains sur les marchés américains.

E.V Greyerz: « Je m’attends à une chute du marché boursier d’au moins 90%, comme après 1929 »

Les indices viennent d’atteindre un niveau jamais observé depuis les bulles de 1929, 2000 et 2007

Après tout, on gagne de l’argent en bourse en achetant bas et en vendant haut, pas le contraire.

Mais si l’on peut tirer des leçons du passé, les PER – et les cours des actions – pourraient bien monter encore avant d’atteindre un plus-haut.

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici et c’est gratuit

Source: la-chronique-agora


Chris Lowe a débuté sa carrière en tant qu’analyste marché spécialiste des matières premières pour Reuters. En 2007, il devient analyste indépendant pour Agora Publishing où il contribue à plusieurs lettres d’investissement aux côtés des plus grands économistes, investisseurs et experts des marchés financiers.


3 Commentaires pour l'article Chris Lowe: Les actions ont-elles atteint un niveau de dévissage ?

  1.  

    Avis de pros.

    J’ai mon dentiste et ami
    qui est tenté de rentrer.
    Comme quoi,
    solides formations médicales et scientifiques ne servent pas
    à gérer son épargne !…

    Ceux qui ont le plus de biens ont aussi le plus de soucis.
    Philémon

    • Moi , BHL , intello / 18 mai 2017 à 13 h 43 min / Répondre
       

      Pro de quoi ?
      De la stupidité beaufesque ?
      Ceux qui ont le plus de biens vont avoir le plus de soucis quand tout va craquer et ce sera mérité !

    •  

      Bien sûr Marcel, ces gens sont nés le cul dans le beurre. Quand leurs poches sont vides il y a toujours « maman et papa » pour douiller. Plus tard, ils accèdent à des postes de pouvoir et rebelote ce sont les autres qui paient pour leurs excès.
      Dès leur enfance ils ont été mis sur un piédestal alors pourquoi se remettre en question et ils sont persuadés qu’ils seront toujours sauvés quoi qu’il arrive parce que dans leur tête ce sont les « meilleurs ».

      Au passage, NOMBREUX ABUS de la part des dentistes :
      http://leciss.org/sites/default/files/131125-OBSERVATOIRE-RESTES-A-CHARGE-soins-dentaires.pdf

      Alors encourage-le à rentrer sur le marché des actions, je dirai que le potentiel à la hausse doit être au moins de 50% dans les mois à venir :-D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*