Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Maroc: Le taux d’emploi en baisse continue
 

On n’y prête guère attention, et pourtant c’est un indicateur fort intéressant, peut-être bien davantage que celui du chômage : il s’agit du taux d’emploi. Celui-ci exprime la capacité d’une économie à absorber les ressources humaines disponibles.

Au Maroc, la tendance baissière de cet indicateur n’a jamais été démentie. Si l’on prend seulement les dix dernières années, le taux d’emploi est passé de 46% en 2007 à 42% en 2016. Cela signifie que près de 60% de la population en âge de travailler, soit près de 15 millions de personnes, sont en dehors du marché du travail.

1er trimestre 2017: Hausse du chômage au Maroc

Maroc: le déficit commercial s’est aggravé de 21,7% à fin février 2017 et dépasse les 26 milliards de dirhams

En mettant de côté les personnes retenues par les études, il reste énormément de monde qui ne participe d’aucune façon à la création de richesse. Cette faiblesse du taux d’activité, on la retrouve également dans pratiquement l’ensemble des pays de la zone MENA. Ailleurs, en Europe par exemple, le taux d’emploi oscille entre 52% en Grèce (le plus faible) et 87% en Islande (le plus élevé).

Source: lavieeco

5 Commentaires pour l'article Maroc: Le taux d’emploi en baisse continue

  1.  

    Pas de panique, nos banques et nos assureurs délocalisent au Maroc, et en plus c’est nous même qui les formeront pour occuper nos emplois partie à l’étranger.

    Trouvé via Pôle emploi, ça ne s’invente pas.

    [ Description de la formation

    L’ambition de ce Mastère Spécialisé® est de former les cadres et dirigeants dont le Maroc a besoin, pour accompagner le développement international de ses entreprises, sa montée en gamme industrielle, et son adaptation aux meilleurs standards internationaux dans le domaine des opérations.
    Bac+ 5 ou Bac + 4 avec quelques années d’expérience professionnelle
    ]

    https://formation.meteojob.com/

    Mastère Spécialisé Excellence Opérationnelle et Management du Changement (centralesupelec)

  2.  

    « il reste énormément de monde qui ne participe d’aucune façon à la création de richesse »
    Un tordu qui ânonne des concepts fourbes.

    •  

      C’est clair, beaucoup de marocains travaillent pour vivre, tout simplement, donc exit l’emploi salariale, ils ont une autre conception de la vie et la richesse, mais les gens du CAC40 voient le choses autrement, forcément.

  3. Moi , BHL , intello / 18 mai 2017 à 13 h 39 min / Répondre
     

    Ils s’en foutent ,ils émigrent tous chez nous ou la bêtise des dirigeants est sans limite , comme les allocations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*