Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Après la faillite de Lehman, le risque d’un défaut des USA est au plus haut
 

Le marché américain des obligations continue de réagir de façon marquée à l’incertitude concernant l’augmentation imminente du plafond de la dette publique américaine.

Tandis que les bons du Trésor expirant en octobre continuent de diminuer par rapport aux titres de novembre et de décembre, le marché perçoit très négativement l’approche de la date limite pour augmenter le plafond de la dette publique américaine. Selon le site Vestifinance.ru.

En fin de semaine dernière, les évaluations du marché prévoyaient des problèmes dès octobre après que le Trésor américain a estimé pouvoir financer le gouvernement jusqu’à fin septembre seulement.

Puis on a évoqué la mi-octobre car certains républicains étaient prêts à accepter une hausse du plafond sans conditions.

Néanmoins, en raison de sérieuses divergences politiques au Congrès, les investisseurs admettent un risque de défaut aux USA.

Aujourd’hui, les CDS (couvertures de défaillance) de 5 ans sur les obligations américaines par rapport aux analogues sur les titres en Allemagne ont atteint leur record depuis la faillite de Lehman.

Sachant que la prime de risque actuelle pour les obligations américaines est plus élevée qu’au moment de la suspension partielle du travail du gouvernement en 2013 ou des débats sur l’augmentation du plafond de la dette en 2015.

Mais pendant que les risques créanciers et de dette signalent une certaine inquiétude, la courbe du VIX (indicateur de volatilité) présente le tableau inverse, affichant une diminution relative de la volatilité. Mais cette même courbe laisse entrevoir des problèmes début 2018.

Ainsi, nous avons trois outils pour signaler des risques. A en juger par T-Bills, les problèmes des États-Unis commenceront début octobre, la cote des CDS témoigne également d’éventuels troubles, et le VIX indique des problèmes à la fin de l’année.

Selon Alan Greenspan, la plus grande bulle obligataire de tous les temps est sur le point d’éclater ! Etats-Unis: La fuite en avant dans l’endettement ou comment aggraver l’inéluctable crise qui se profile

Dans le cadre de l’accord sur le budget avec l’administration de Barack Obama en 2015, le Congrès avait annulé la limite de la dette publique pour une période de 18 mois. Le plafond actuel est en vigueur depuis le 16 mars à hauteur de 19.808 milliards de dollars. Depuis 1960, le plafond de la dette publique des USA a été revu à la hausse 79 fois.

Les opinions exprimées dans ce contenu n’engagent que la responsabilité de l’auteur de l’article repris d’un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Source: sputniknews

Poster un Commentaire

Me notifier des
avatar
Benoit Archambault
Invité

Et hop la planche à billets va tourner à plein régime

M A R C E L
Invité
M A R C E L

Ce ne serait que justice.
Malheureusement,
comme nos gouvernants en sont les caniches,
ce serait apocalytique.
pour 90%…

null

Rawdon Stephan
Invité

On vera se qui se passera

Marie Yayer
Invité

Si j’avais des sous, je les planquerais. Effectivement, il y a un gros risque du coté de la Corée, personne ne pouvant dire si le chef coréen est plus ou moins délirant que le chef américain. Autrement, il reste la bonne vieille méthode pour ceux qui veulent la guerre : attaquer la Belgique et regarder le monde s’embraser (effets garanti, théorie validée par des expériences). Le plus inattendu serait une guerre sur le sol étasuniens, ça n’est jamais arrivé. Sinon, on pourrait éventuellement rester en paix et faire condamner quelques banquiers ..; mais ça, c’est le plus improbable !

Jean-Philippe Pariente
Invité

Les USA viennent de d’interdire à leur ressortissant les déplacements en Corée et ceux qui y sont ont jusqu’au 01/09 pour quitter la Corée. Vu la dernière déclaration de Trump ça sent pas bon …

Ion Ionesi
Invité

Ils ont la bombe atomique petit !

armando
Invité
armando

on nous fait le coup chaque année on sait déjà qu’ils vont monter le plafond de la dette jusqu’au soleil ci ils peuvent

Electron libre
Invité
Electron libre

J’avais oublié un mot.
S’il y a bien quelque chose ou Trump devrait mettre le feu, c’est à toute cette fausse monnaie.

Electron libre
Invité
Electron libre

S’il y a bien quelque chose ou Trump devrait mettre le feu c’est à toute fausse monnaie.

Gaston Gaffe
Invité

La Corée du Nord pour commencer puis la Russie et la Chine ?

Stocco Laurent
Invité

Tu as oublier l’Iran et tous les autres pays

wpDiscuz