Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Ronald-Peter Stoferle: une nette réévaluation à la hausse du cours de l’Or se profile à l’horizon
 

StoferleAlors que la volatilité persiste sur les marchés mondiaux, aujourd’hui, Ronald-Peter Stoferle, associé directeur et gestionnaire de placements chez Incrementum AG vient de publier l’extrait d’un superbe article sur kingworldnews, le mercredi 14 Septembre 2016. 

Selon Ronald-Peter Stoferle, nous devrions assister à une réévaluation significative du cours de l’Or.

Afin d’éviter un effondrement du crédit, qui serait fatale pour le système monétaire, les banques centrales ont tenté d’amortir la crise financière mondiale par une politique monétaire toujours plus accommodante. Rappelez-vous, la Fed avait abaissé les taux d’intérêt à zéro à la fin de l’année 2008 et avait aussi commencé son premier programme d’assouplissement quantitatif (Planche à billets). Le soi-disant effet de richesse apporté par cette politique monétaire devait jouer un rôle déterminant: Les consommateurs étaient censés retrouver la confiance en raison de la hausse du cours des actions, et être tentés d’accroître leurs dépenses…

Cependant, tout ceci n’a absolument rien donné. Au contraire, c’est bien en premier lieu la poursuite de cette politique qui nous a conduit à cette crise, et les chances de réussite de cette politique monétaire sont même négligeables.

En réalité, tout ceci n’a servi qu’à reporter les problèmes à plus tard: Ce qui s’est avéré être non profitable à l’économie réelle a été maintenu de manière artificielle et a même été étendu. Cette politique monétaire non conventionnelle n’a fait que créer une nouvelle inflation des prix des actifs et a relevé le niveau à partir duquel ils baisseront inévitablement.

Le graphique suivant montre que la tendance de l’indice S&P 500 dépend fortement des programmes massifs d’impression monétaire: Après la fin du QE1 et du QE2 le S&P 500 avait baissé et n’avait seulement retrouvé son élan haussier qu’une fois que la Fed avait indiqué qu’un autre programme de quantitative easing (Q.E – planche à billets) allait être mis en place. La sortie du Q.E 3 avait été mis en œuvre de manière moins brutale à l’aide du tapering (ralentissement progressif des achats de bons du Trésor et d’actifs par la Fed).kwn-stoferle-qe1-qe2-qe3-taperingEst-ce que la Fed sera capable de revenir à la normale monétaire sans nuire aux cours des actifs ? Est-ce que cette reprise économie auto-entretenue est capable de résister à une politique monétaire plus restrictive et donc plus stricte ?…

Egon Von Greyerz: Préparez-vous à un effondrement imminent !

Egon Von Greyerz: nous sommes maintenant à quelques mois de la pire crise mondiale de toute l’histoire

Le tapering à la fin du QE3 était déjà de facto la première étape d’une politique de resserrement monétaire. Ensuite, la petite hausse de taux en Décembre 2015 fut la deuxième étape. Cela a eu pour conséquence de rendre les marchés boursiers volatils: Depuis la publication de notre dernier bulletin, il y a déjà eu deux importantes corrections boursières.

Et maintenant, voilà dans quelle situation nous nous trouvons actuellement:

  • Actuellement, cette surévaluation artificielle des prix des actifs, conduit à un faible développement des activités productives, et freine l’investissement;
  • Les fortes baisses des prix des actifs ont tendance à se répercuter sur l’économie réelle et conduisent à des récessions comme en 2000 et 2008;
  • Les prix des actifs sont de plus en plus fragiles, et dépendent de la politique monétaire toujours plus accommodante.

Conclusion

Comme pour le légendaire Damocles, dont la vie ne tenait plus qu’à une épée maintenue au dessus de sa tête par un crin de cheval, une baisse des prix des actifs représente aujourd’hui une menace latente quant à cette reprise économique plus que fragile.

L’Or a connu sa meilleure performance trimestrielle depuis 30 ans au cours du premier trimestre de 2016. De nombreux indicateurs techniques et économiques suggèrent que le cours de l’Or avait traversé un cycle classique qui avait abouti à des ventes paniques et à un pic de pessimisme l’année dernière.

Notre analyse confirme l’opinion que nous avions déjà exprimé dans le bulletin de l’an dernier: Une réévaluation significative du cours de l’Or est à prévoir.  Notre objectif de cours pour Juin 2018 à 2300 dollars l’once peut paraître ambitieux. Nous sommes cependant fermement convaincus que les problèmes systémiques conduiront de plus en plus à un réexamen critique du système monétaire actuel. Dans le cas d’un tel changement de paradigme, une réévaluation significative du cours de l’Or à la hausse semble hautement probable.

Source: kingworldnews

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Gillous974
Gillous974
4 années plus tôt

mwa >>> “donnez au peuple du pain et des jeux et vous serez tranquille”

mwa
mwa
4 années plus tôt

je cite, en parlant des banques centrales ” cela n’a rien donné”. Faut-il est directeur dans une entreprise pour ne rien comprendre à ce qui ce passe! Cela à donné la BOJ principale actionnaire des entreprises japonaises ou en passe de la devenir,idem pour la fed et les autres… Ils peuvent tout racheter en augmentant le QE à l’infini s’ils veulent. Acheter Les entreprises, les terres et quand ils en seront la, ils n’auront plu qu’à acheter vos maisons. Mais la il sera trop tard. C’est pas grave jusque la tout va bien, j’ai mon smartphone, ma tv et ses… Read more »

2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x