Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
La dette publique en hausse dans la zone euro
 

dette-zone-euroLes pays de la zone euro et de l’Union européenne sont, pris ensemble, de plus en plus endettés. Selon Eurostat, l’endettement public de la zone euro par rapport au PIB atteint 92,9% à la fin du premier trimestre 2015.

À la fin du premier trimestre 2015, la dette publique est globalement en hausse dans la zone euro (19 pays) ainsi que dans l’Union européenne (UE28).

Selon les données publiées ce mercredi par Eurostat, l’office européen des statistiques, à la fin mars, le ratio de la dette publique par rapport au PIB s’établit à 92,9% pour la zone euro. Il était de 92% à la fin du dernier trimestre 2014 et de 91,9% au premier trimestre 2014.

Au niveau de l’UE28, les tendances qui se dégagent sont similaires. Par rapport au quatrième trimestre 2014, le ratio dette publique/PIB a glissé de 86,9% à 88,2%. Au premier trimestre 2014, le ratio était de 86,2%.

Eurostat précise aussi que, à la fin mars 2015, les titres de créances représentaient 79,1% de l’endettement public en zone euro et 80,8% au niveau des 28. Les crédits représentaient respectivement 18,0% et 15,2%, alors que le numéraire et les dépôts comptaient pour 2,9% et 3,9%.

La dette luxembourgeoise recule
Dans cet ensemble, le Luxembourg reste logé dans le groupe des bons élèves qui voient leur endettement diminuer. Avec une dette publique estimée, à la fin du premier trimestre, à 21,6% du PIB, le pays garde la deuxième place des pays les moins endettés, derrière l’Estonie (10,5%).

Par rapport au dernier trimestre 2014, l’endettement public a reculé de 0,5%. Sur un an, il est de 1,1% moins élevé. Sur les 21,6% de la dette du pays, 12,4% sont sous la forme de titres de créances, 8,6% en crédits et 0,5% en numéraire et dépôts.

À noter que, toujours selon Eurostat, sur la comparaison des ratios entre les premiers trimestres 2014 et 2015, c’est la Grèce qui connaît le recul le plus important (-5,5%).

Source: paperjam.lu

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
0 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des