Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Le Venezuela ressemble de plus en plus à une zone de guerre
 

venezuela-war-zoneAu fil des ans, nous avons maintes fois évoqué la transformation amusante du Venezuela en une “utopie socialiste” mais en réalité l’économie se trouve dans un état ​​d’effondrement terminal où la destruction de la monnaie (Le marché noir Bolivar a maintenant 107 fois moins de valeur que le taux de change officiel de la monnaie) et l’hyperinflation ont engendré de très fortes tensions avec des magasins dévastés sans compter les chaînes d’approvisionnement classiques qui ne fonctionnent plus.

Mercredi dernier, nous avions mis en ligne une vidéo montrant ce qui se déroule actuellement à l’intérieur de supermarchés Vénézuéliens, soulignant que “l’effondrement hyperinflationniste au Venezuela atteint sa phase terminale. Avec une inflation galopante d’au moins 65%, le taux d’homicides est le 2nd le plus haut au monde avec des pénuries chroniques de produits alimentaires allant même jusqu’au manque de papiers toilettes.

Cette vidéo ci-dessous dérange puisqu’elle montre au grand jour ce qui se passe actuellement avec un conflit social majeur dans le paradis socialiste de Maduro … Et peut-être plus important encore, le Venezuela montre aux Etats-Unis à quoi ressemble la fin du jeu de la monnaie papier (Peut-être que Janet et ses collègues devraient s’en rappeler). ”

Malheureusement, pendant qu’on se moque des paradis socialistes, une fois que l’argent ne vaut plus rien, un thème moins marrant mais récurent se met en place avec un effondrement social complet, des émeutes, une guerre civile et des décès non loin derrière.

Voilà précisément ce que la vidéo ci-dessous a capturé: une manifestation contre les mauvais services de transport du Venezuela qui a rapidement tourné à la violence. Résultat final: un mort par balle, plus de 80 arrestations et quatre magasins pillés sur la Piar Avenue Manuel à San Felix.

Le plus dingue est que l’on peut comparer le Venezuela qui était autrefois un pays, riche, beau et dynamique d’Amérique latine à une zone de guerre aujourd’hui.

Et ce n’est que le début: avec l’effondrement en cours de l’économie, les actes résultants de la violence sociale ne feront que détériorer et causer davantage de morts d’innocents, jusqu’à ce que l “utopie socialiste” se termine comme il le fait toujours avec l’arrivée d’un coup d’Etat militaire ou d’une véritable guerre civile.

Source: zerohedge

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x