Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Les Restos du Cœur ont 30 ans et 15 % de fréquentation supplémentaire depuis 4 ans
 

restos-du-coeurSamedi, les Restos du Cœur fêtent les 30 ans de l’appel à la solidarité de Coluche. Avec des chiffres de fréquentation en constante augmentation… Récit à travers le regard de bénévoles de l’association.

“C’est moins un anniversaire qu’une commémoration! Trente ans après, les difficultés sont les mêmes, si ce n’est pire.” Giselle Sylvain est responsable des ateliers et chantiers d’insertion (ACI) aux Restos du Cœur de Vendée. Elle n’a pas forcément le cœur de célébrer les 30 ans d’une “cantine qui ne devait pas durer plus de sept ans”. Depuis sa création en 1985, l’association lancée par Coluche a dépassé le milliard de repas servis et demeure pour des millions de familles.
130 millions de repas servis
En une seule année, entre les mois d’avril 2014 et mars 2015, pas moins de 130 millions de repas ont été distribués à travers 2.090 centres en France. Distribués par 67.600 bénévoles à partir de la collecte de donateurs, de partenaires d’entreprises et de subventions de conseils généraux. L’aide alimentaire des Restos du Cœur a non seulement permis de nourrir un million d’hommes et de femmes, mais également plus de 40.000 enfants en bas âge.

15% d’augmentation de la fréquentation
Entre 2011 et 2015, les Restos du Cœur ont accueilli 130.000 personnes de plus, soit une hausse de 14,95%. Les demandes d’aide varie en fonction des régions : en augmentation dans les Ardennes par exemple, mais stable en Vendée pendant la même période. “L’extension de la précarité est bien réelle. Des familles qui n’avaient pas besoin d’aide font appel à nous”, poursuit Giselle Sylvain.

Lire la suite sur lejdd

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x