Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
La Chine et la Russie continuent d’acheter de l’or physique

lingot-or-ChineLa Chine et son armée d’investisseurs particuliers ont troqué leurs actions et autres participations pour le refuge ultime : l’or.

Les importations nettes d’or de la Chine à partir de Hong Kong ont augmenté pour atteindre l’énorme quantité de 97,2 tonnes le mois dernier, contre 59,3 tonnes en août, selon les données obtenues par Reuters auprès du Département du recensement et des statistiques de Hong Kong.

Les importations ont augmenté pendant trois mois consécutifs.

La demande culmine souvent dans les mois précédant le Nouvel An chinois mais, dans l’ensemble, la tendance met en évidence une perte de confiance dans le marché boursier après une série de flash krach cette année.

Le rapport met en avant plusieurs points clefs.

Maintenant que l’euphorie a été éradiquée du marché boursier et que la réalité s’est finalement – et douloureusement – installée, le public et les investisseurs particuliers occasionnels ont perdu leur foi dans le marché boursier, et cela a certainement renforcé l’attractivité de l’or comme vecteur d’investissement.

Stocker de l’or pourrait ne pas être une mauvaise idée. Son prix augmente généralement lorsque les banques centrales assouplissent la politique monétaire. Avec une inflation coincée aux alentours de zéro dans de nombreux pays, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la BCE et les banques centrales de l’Union européennes ont indiqué qu’elles retardaient la hausse attendue des taux.
gold_chart_oct_27-600x268
Le prix de l’or se situe autour des 1 100 $ – 1 200 $ l’once. Notez le plongeon en juillet, quand la Réserve fédérale américaine a laissé entendre une hausse des taux pour septembre, et la reprise des cours venu saluer le report de la Fed.

La Russie a acheté l’équivalent de 12% de la production annuelle en un mois.

Les investisseurs chinois ne sont pas les seuls à se tourner vers l’or.

Sauf qu’en Russie, ce ne sont pas les investisseurs privés ou institutionnels qui achètent le métal. C’est le pays.

En Russie, les réserves totales de dollars US ont récemment plongé, conséquence de la dégringolade des cours du pétrole. Les possessions russes d’or ont d’augmenté de 30% depuis 2014. La Russie détient désormais autant d’onces d’or que les Gold Exchange Traded Funds (ETFs) en possèdent. Selon certains analystes, uniquement pour le mois de juin, 800 000 onces ont été rajoutées au stock d’or la Russie – soit l’équivalent de 12 % de la production minière annuelle mondiale. Cela fait beaucoup d’or. Et la vitesse de ces achats souligne cette ambition, compte tenu de l’implosion des cours du pétrole.

Source: objectifeco

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Subscribe  
Me notifier des