18.8 C
Munich
samedi, avril 13, 2024

Le mystère des  » disparus  » du marché du travail américain

NOS SOLUTIONS

A LA UNE

LES DERNIÈRES VIDÉOS

Workers_unemployed_by_the_freeze_in_CaliforniaC’est l’une des anomalies de l’actuelle reprise économique aux Etats-Unis, qui alimente les hésitations de la Réserve fédérale (Fed) sur le relèvement de ses taux d’intérêt, à l’issue de la réunion de son Comité de politique monétaire des 16 et 17 septembre.

En dépit d’un taux de chômage flatteur, à seulement 5,1 %, le marché du travail continue à montrer des signes de faiblesse. Théoriquement, le pays est en situation de plein-emploi. La réalité est plus compliquée…

Les salaires augmentent peu, les temps partiels subis restent légion. Il y a aussi les missing workers, ces salariés qui ont disparu du marché de l’emploi. Le « taux de participation », la proportion d’Américains ayant un travail ou qui en cherchent effectivement un, n’a jamais été aussi bas depuis 1977 : il s’élève à 62,4 % de la population.



Au total, plus de 94 millions d’Américains en âge de travailler sont actuellement exclus – volontairement ou involontairement – du marché de l’emploi.

Depuis le début de la crise, 14,9 millions de travailleurs potentiels supplémentaires manquent ainsi à l’appel, un chiffre à comparer aux 10 millions d’emplois créés depuis le début de la reprise.

Paradoxalement, pour les chômeurs, le découragement vient quand l’économie repart et qu’ils n’arrivent toujours pas à trouver du travail

Le taux de participation n’a jamais cessé de progresser depuis les années 1970 pour atteindre un pic en 2000, à 67,3 %. « Le déclin n’est pas un phénomène nouveau, mais la tendance s’est accélérée », constate Justin Wolfers, chercheur au Peterson Institute…

Lire la suite sur lemonde

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

LES PLUS POPULAIRES 🔥