Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Un ancien fonctionnaire de l’administration Reagan met en garde face au désastre financier qui se profile

Disaster-Public-debtPourquoi le peuple américain n’écoute pas les avertissements ?

David Stockman était un membre de la Chambre des représentants des Etats-Unis de 1977 à 1981, et il a servi comme directeur au Bureau de la gestion et du budget sous la présidence Ronald Reagan de 1981 à 1985. Actuellement, il gère un site Web appelé «Contra Corner « dont je recommande fortement la consultation. Stockman estime que le « super cycle de dette » mondiale qui s’est développée pendant des décennies est maintenant en train d’éclater, et il est convaincu que les conséquences pour les Etats-Unis et pour le reste du monde seront absolument catastrophiques. Ses conclusions sont très cohérentes avec ce que j’ai écrit à ce sujet sur  » The economic collapse blog « , et si Stockman a raison sur la période qui s’ouvre devant nous, les temps vont être extrêmement douloureux.

Mais actuellement, la plupart des gens ne semblent pas être d’humeur à vouloir écouter ces types d’avertissements. Même si il y a une montagne de preuves qui montrent que l’économie mondiale est déjà en récession. Les actions américaines ont eu un bon mois en Octobre, et ainsi la plupart des Américains semblent penser que la crise est passée.

Bien sûr, la vérité est que les marchés financiers ne constituent pas un baromètre de l’économie et cela ne l’a jamais été. Retour en 2008, presque tout le reste avait commencé à baisser avant que les marchés aient suivi, et la même chose se passe actuellement une fois de plus. Dans un article récent, Stockman a expliqué que les marchés sont en forte hausse et à des niveaux tout à fait ridicules, alors même que les bénéfices des sociétés sont en baisse

david-stockman-sA ce stade, 75% des sociétés composants le S&P 500 ont publié leurs résultats du 3ème trimestre, et les bénéfices à venir sont de 93,80 dollars par action sur les 12 derniers mois. Ce qui est 7,4% inférieur au sommet des 106 dollars par action rapporté en Septembre dernier, et cela signifie que le marché aujourd’hui évalue ces profits en chute libre par rapport à un PER de 22,49.(sociétés ayant une capitalisation équivalente à 22,49 fois leurs bénéfices)

Et, oui, il y a bien une raison pour la précision à deux chiffres. Il semble qu’au 4ème trimestre de 2007, l’indice S&P 500 valorisait à 22,19 fois les bénéfices des sociétés sur des 12 derniers mois. Et nous savons ce qui est arrivé après !

Pourquoi tant de gens refusent de faire des parallèles ?

Cette crise se déroule de manière similaire à celle de 2008, et pourtant, la plupart des « experts » sont volontairement aveugles.

M&AUne grande partie des achats d’actions ont eu lieu en 2015 et ont été alimentés par des rachats d’actions liés aux opérations de fusions/acquisitions. Beaucoup d’entreprises se sont même endettées pour racheter leurs propres actions. Mais maintenant, les sources de financement commencent à se tarir. Cette année, nous avons déjà eu la plus importante révision à la baisse d’obligations d’entreprises depuis 2009, et les grandes institutions financières sont en train de devenir beaucoup plus réticentes à prêter d’énormes quantités d’argent à ces grandes entreprises et à des taux d’intérêt extrêmement bas.

Donc, il est très, très difficile de voir comment les marchés d’actions pourraient encore allez plus haut qu’ils ne le sont actuellement.

Pendant ce temps là, l’économie mondiale est en train de décliner juste devant nos yeux. Dans son récent article, Stockman a échangé sur certains de ces points…

david-stockman-sCes deux derniers jours, nous avons publié les dernières données de deux marqueurs essentiels sur l’orientation de l’économie mondiale — Les expéditions à l’exportation en provenance de Corée et les performances des commandes à l’exportation venant des entreprises allemandes de construction mécanique.

En un mot, elles étaient épouvantables, et des preuves irréfutables que les suzerains de Pékin n’ont pas empêché l’implosion en Chine, et que leurs dernières mises en fourgon cellulaire avec l’arrestation du directeur de la troisième plus grande banque, le menottage de plusieurs gérants de fonds y compris le prétendu «Warren Buffett» chinois – ne sont pas des signes de stabilisation, mais de désespoir absolu.

Donc, il est peu surprenant que les exportations du mois d’Octobre de la Corée – les premières données en provenance de n’importe quel pays du monde – aient chuté de 16% depuis l’année dernière, et ont été en baisse sur 10 mois consécutifs. Inutile de dire que la Chine est la destination numéro un pour les exportations coréennes.

De même, les commandes à l’exportation allemandes ont chuté de 18% en Septembre, et ce ne fut donc pas une légère baisse mensuel.

Pour obtenir plus de récents chiffres comme ceux que je viens de vous livrer précédemment, lisez mon précédent article intitulé « Les 18 chiffres qui montrent qu’une récession mondiale particulièrement brutale frappe déjà« .

Si l’économie mondiale allait vraiment « très bien » comme Barack Obama et d’autres le suggèrent, alors pourquoi la plus grande ligne de transport maritime au monde va supprimer 4000 emplois et mise sur une réduction de ses capacités pour renverser la tendance ? …

maersk 2Maersk Line, numéro un mondial du transport maritime de conteneurs, a annoncé mercredi la suppression de 4.000 emplois d’ici à la fin de 2017 ainsi que le report de nouveaux investissements afin de garantir sa position dominante sur le marché.

La filiale maritime du conglomérat danois A.P. Moeller-Maersk, qui souffre des prix bas du transport et d’une baisse de la demande, mise sur une réduction de ses capacités pour renverser la tendance alors qu’il a averti que sa baisse d’activité pèserait sur les résultats annuels du groupe qui devraient être annoncés vendredi.

Et pourquoi quelques-unes des plus grandes banques du monde occidental vont-elles licencier des dizaines de milliers de salariés ? …

bank_collapseLa Standard Chartered Plc a été la troisième banque européenne en moins de deux semaines à annoncer des suppressions d’emplois, ce qui porte le total des réductions prévues à plus de 25000.

La firme basée à Londres a annoncé mardi 03 Novembre 2015 qu’elle s’apprête à supprimer 15.000 salariés soit 17% de ses effectifs sur 3 ans du fait de la flambée des créances douteuses sur les marchés émergents et des bénéfices en baisse. La Deutsche Bank AG, basée à Francfort, avait annoncé la semaine dernière 9.000 suppressions d’emplois, tandis que la banque Credit Suisse Group AG avait déclaré qu’elle supprimerait jusqu’à 1600 emplois.

Et si les choses sont si merveilleuses aux États-Unis, pourquoi est-il soudainement venu l’heure de fermer définitivement des magasins?

La réalité, bien sûr, est que les choses ne vont ps si bien. Le PIB mondial exprimé en dollars américains, est en baisse de 3,4 % actuellement sur l’année en cours, et le commerce mondial total a chuté de 8,4 %.

Nous sommes entrés dans un ralentissement économique mondial majeur, et comme d’habitude, les marchés financiers n’ont toujours pas reçu le message.

Mais lorsqu’ils vont enfin réagir, cela va probablement accélérer grandement nos problèmes. Tout comme nous l’avions vu en 2008, quand il y a la peur et la panique sur les marchés financiers, cela a tendance à provoquer un assèchement du flux de crédit. Et c’est quelque chose dont nous ne pouvons tout simplement pas nous permettre, parce que le flux de crédit est devenu la pierre angulaire de l’économie mondiale.

Donc non, « la crise » n’est pas « finie ».

Au contraire, la vérité est que « la crise » ne fait que commencer, et elle va bientôt faire la une de l’actualité dans le monde entier.

Source: theeconomiccollapseblog

Poster un Commentaire

Me notifier des
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth