Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Surveillez le Japon: Tout ne va pas bien au Pays du Soleil Levant…
 

japanL’un des épicentres de la crise financière mondiale qui a débuté au cours de la seconde moitié de l’année 2015 se situe au Japon, et il semble que les marchés au pays du soleil levant entrent dans une nouvelle période de grande agitation.

L’indice Nikkei a reculé de 390 points la nuit dernière, et il est maintenant en baisse de plus de 1.300 points depuis une semaine. Si cet indice est tellement important pour les investisseurs américains, c’est parce que le Nikkei est souvent l’indice qui anticipe vers où le reste des marchés mondiaux s’orientent. Par exemple, le Nikkei a commencé à chuter au début du mois de Décembre dernier, environ un mois avant que les marchés américains aient commencé à s’effondrer eux aussi, au début du mois de Janvier. Donc, le fait que le Nikkei ait chuté très rapidement ces derniers jours devrait être un signal d’alerte pour les investisseurs américains.

Regardez très attentivement le graphique ci-dessous. Celui-ci montre la performance du Nikkei au cours des 12 derniers mois. Comme vous pouvez le constater, la courbe ressemble à un énorme W. Vous pouvez voir le début du crash boursier qui avait démarré en août 2015, puis la seconde vague qui avait commencé en Décembre dernier, et enfin la troisième vague de ce crash qui est en train de se former…

Et bien sûr, les fondamentaux économiques japonais continuent de se détériorer. La croissance du PIB a reculé sur deux des trois derniers trimestres, la production industrielle japonaise vient de vivre sa plus forte baisse en un mois depuis le tsunami de 2011, et le climat des affaires vient de tomber à son plus faible niveau depuis trois ans.

Actuellement, la troisième plus grande économie au monde est dans un état comateux, et les autorités japonaises ont tout tenté pour la faire repartir. Les programmes de relance budgétaire ont fait grimper le ratio de la dette par rapport au PIB à 229 %, et l’assouplissement quantitatif(Planche à billets) que la Banque du Japon a mis en place a fait passer pour timide celui de la Réserve Fédérale américaine…

Mais aucune de ces mesures extraordinaires n’a réussi à stimuler l’économie japonaise, alors que maintenant la Banque du Japon s’essaie aux taux d’intérêt négatifs. Malheureusement, ces taux d’intérêt négatifs ont également des conséquences imprévues. Selon le Wall Street Journal, le programme des taux d’intérêt négatifs met une pression supplémentaire sur le secteur financier japonais…

La Banque du Japon a commencé à imposer un taux négatif de – 0,1% sur certains dépôts détenus par les banques commerciales en Février, ce qui signifie que ces banques doivent maintenant payer une petite taxe lorsqu’elles déposent de l’argent à la banque centrale du Japon. Du fait que ces banques ne puissent ne puissent pas à leur tour appliquer un taux d’intérêt négatif sur les comptes de leurs clients, cela aura un impact sur leurs profits et les marchés ont du coup souffert.

Je garderai un œil très attentif sur les grandes banques japonaises. Je suis convaincu que tout n’a pas été dit à ce jour.

En outre, de nombreux analystes au Japon se plaignent que toute cette manipulation de la Banque centrale du Japon(BOJ) est littéralement en train de détruire le comportement normal des marchés. Ce qui suit provient de Bloomberg

bank-of-japanNobuyasu Atago, qui avait également travaillé à la Banque du Japon et qui est maintenant chef économiste chez Okasan Securities, a fait remarquer qu’au lieu d’être une source importante de revenus pour les emprunteurs, le marché du crédit est devenu une source de profits pour les négociants qui cherchent à acheter des titres auprès d’investisseurs afin de les vendre à la banque centrale. Alors que pour certains, cette stratégie semble lucrative actuellement, les institutions financières sont confrontées à des risques de pertes massives, a t-il dit.

«En négociant avec la BOJ qui est la seule source de profits, les marchés sont exposés à une volatilité imprévisible lorsque que les opérations prennent fin et que la BOJ s’oriente vers la sortie”, a déclaré Atago. ” Les marchés ont été détruits .”

Globalement, plus les banques centrales tentent d’«arranger les choses», plus nos déséquilibres à long terme s’aggravent.

Pour moi, avoir un groupe de banquiers centraux non élus et qui ne fait qu’imprimer de la monnaie de singe n’a aucun sens. Dans un système de libre marché, nous devons laisser le marché seul décider de la suite des choses. Mais bien sûr, nous ne sommes plus dans un système de libre marché. Au lieu de cela, nous avons un système fortement administré et qui est grandement manipulé par les banquiers centraux.

Voilà pourquoi les marchés financiers mondiaux sont complètement instables lorsque Janet Yellen éternue. Ils savent qui détient le pouvoir, et les investisseurs sont constamment sous tension lorsqu’ils attendent la dernière déclaration des banquiers centraux.

A ce stade, 99 % de la population mondiale possède une banque centrale dans son pays. Notre monde est plus profondément divisée que jamais, et pourtant tout le monde a accepté d’adopter ce système insidieux.

C’est un hasard… n’est-ce pas ?

Pour en revenir au Japon, les choses vont si mal actuellement que le gouvernement japonais envisage maintenant de donner directement des chèques cadeaux aux jeunes à faible revenu. Ce qui suit provient initialement de Bloomberg

shinzo_abe_printing_moneyLe gouvernement japonais prévoit d’inclure des chèques-cadeaux pour les jeunes à faible revenu dans son budget additionnel pour l’exercice budgétaire 2016, rapporte Sankei, sans dire qui a fourni l’information.

Les bénéficiaires seraient en mesure de les utiliser pour les nécessités quotidiennes.

Le gouvernement voit dans les chèques-cadeaux, un système plus efficace dans la stimulation de la consommation que des sommes en espèces qui seraient versées.

Voilà à quoi ressemble la fin de la démocratie.

Lorsqu’un gouvernement commence à distribuer de l’argent comme on jette des bonbons, vous pourriez aussi bien éteindre les lumières parce que la partie est terminée.

Depuis 2008, les banques centrales mondiales ont réduit les taux d’intérêt 637 fois et elles ont injecté environ 12.300 milliards de dollars dans le système financier mondial par le biais de divers programmes d’assouplissement quantitatifs(planche à billets).

Et pensez-vous que toute cette monnaie de singe a résolu nos problèmes ?

Bien sûr que non.

Au lieu de cela, nos problèmes ont continué à s’aggraver et maintenant une nouvelle crise financière vient de commencer.

Gardez un œil sur le Japon, et aussi sur l’Europe. Des problèmes énormes bouillonnent sous la surface, et quand ils finiront par refaire surface, ils affecteront profondémment les États-Unis.

Source: theeconomiccollapseblog

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
perplex Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
perplex
Invité
perplex

l’écroulement spasmodique du japon est lié à celui du vieillissement consternant de sa population, c’est rarement observé, mais c’est, et, l’Afrique mise à part, c’est d’ailleurs planétaire : le grand Hara Kiri a bien débuté avec les cogitations fumeuses du Club de Rome, lequel a foutu la trouille à tout le monde et bien savonné la planche économique par la même occasion ; évidemment la planche – à billets, elle – ne pouvait rien faire. Les spéculations de l’ONU sur l’accroissement de la population mondiale pour 2050 ont été prudemment – et discrètement – ramenées de 12 à 9 milliards… Read more »