Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Myret Zaki: Finance de l’ombre: le débat
 

myret-zakiLa finance de l’ombre a-t-elle pris le pouvoir? A l’occasion de la parution du livre cosigné par Myret Zaki et feu Dominique Morisod, la rédactrice en chef de Bilan débat avec Gilles Corbel, spécialiste des produits structurés, de cette finance alternative.

Depuis la crise de 2008, les banques ont vu les réglementations les concernant devenir de plus en plus strictes. Les Etats qui les ont sauvées de la faillite ont voulu empêcher que pareille crise ne se reproduise. Mais, ce faisant, ils ont également suscité le développement d’une finance alternative, prise en mains par des acteurs dont ce n’était pas la vocation d’origine.

Ce “shadow banking” ou finance de l’ombre pose des questions et inquiète certains observateurs. Le regretté Dominique Morisod avait largement enquêté sur le sujet. Après son décès, Myret Zaki a accepté de terminer son travail et de l’actualiser. Le fruit de leurs recherches a été publié aux Editions Favre sous le titre La finance de l’ombre a pris le contrôle.

Les deux auteurs y expliquent le poids prédominant pris par ces acteurs de la finance qui ne sont pas soumis aux même règles que les banques. Ils soutiennent également que leur pouvoir pèse sur les banques centrales qui maintiennent des taux volontairement très bas pour soutenir leur solvabilité.

Cependant, d’autres observateurs du secteur ne sont pas aussi critiques. Ainsi, Gilles Corbel, expert en produits structurés auprès de la Banque Cantonale Vaudoise (BCV), est plus mesuré: pour lui, ces acteurs sont nécessaires, et il ne s’agit pas de jeter l’opprobre sur l’ensemble du secteur pour quelques acteurs au comportement suspect ou douteux. Même issu du monde bancaire, il voit davantage ces nouveaux acteurs comme des compléments des acteurs traditionnels de la finance que comme des concurrents.

Le débat qui oppose Myret Zaki à Gilles Corbel est vif mais argumenté, étayé, illustré et très dense. Sous les caméras de Bilan, les deux débatteurs rivalisent d’arguments et d’exemples puisés dans la vie économique récente pour avancer leurs théories. Les échanges donnent lieu au premier Talk-show de l’éco par Bilan, à découvrir en vidéo ci-dessous.

Source: bilan.ch

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
1 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
ZeitgeistNina Vahiné Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Nina Vahiné
Invité

La prevision de Thomas Jefferson se concretise. En effet, il disait : ” je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertes que des armees entieres pretes au combat. Si le peuple americain permet un jour que des banques privees controlent leur monnaie, les banques et toutes les institutions qui fleuriront autour des banques priveront les gens de toute possession, d’abord par l’inflation, ensuite par la recession, jusqu’au jour où leurs enfants se reveilleront sans maison sans toit, sur la terre que leurs parents ont conquis. “

Zeitgeist
Invité
Zeitgeist

tu bug ?

Zeitgeist
Invité
Zeitgeist

Tu connais “Un jour sans fin ” ?

wink