Charles Gave: « Nous ne sommes plus en démocratie avec cette Europe, on est en train de violer les peuples ! »

Charles Gave: Les gens ne s’en rendent pas compte mais on est plus en démocratie. On est en train de violer les peuples, l’Europe a la légalité, mais n’a pas la légitimité. Le vote Anglais a enlevé toute légitimité à l’Europe. C’est fini, l’Europe est un truc de fonctionnaires fait par des fonctionnaires pour des fonctionnaires que le peuple déteste et maintenant ils ont perdu la légitimité. Aujourd’hui, l’Europe n’est plus légitime.


[AMAZONPRODUCTS asin= »2849411922,2221099109,284941042X,2849410209″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

18 commentaires

  1. Bravo Mr GAVE ! Peuple réveillez-vous ! il est grand temps ! Ne soyez pas aveuglé par cette oligarchie,vive la liberté des peuples ! sortez des chaînes de Bruxelles et des boulets de GOLDMAN SACHS ! PEUPLE : regagnez le pouvoir ! cessez d’avoir peur ! Est-ce que révolution de 1789 a été une mauvaise chose ???? Les puissants Banques, multinationales, corruption en tout genre, médias sous l’emprise des riches sont responsables de la pauvreté qui augmente. Eux, s’enrichissent. Je vous en supplie ne soyez pas dupes !!!!!!

  2. bravo Charles !
    les pays de l’est sont mieux maintenant que avant …… mais il restera toujours les nostalgique du goulag, des soviétiques et de Staline.
    Cette EUROPE est devenue sectaire, elle doit crever pour mieux renaitre

  3. Toujours le même « patern ». Plus on parle fort, plus on coupe la parole aux autres plus on a raison. Un animateur qui a comme travail de coordonner les interventions de ses invités est tellement préoccupé à donner sa propre opinion qu’il en oublie de faire son véritable travail, i.e. discipliner ses invités. Moi j’endosse entièrement les opinions de M. Gave mais je n’accepte pas pour autant qu’il s’impose ainsi pour étouffer les opinions des autres. Il devrait comprendre ce M. Gave que de laisser parler les autres même s’ils ont tort peut contribuer à la qualité du débat. L’auditeur pourrait par lui-même déceler les lacunes dans les argumentations des opposants et ce simple fait pourrait renforcer l’adhésion à l’agumentation que l’on défend alors que de couper le parole aux autres et ne pas les laisser s’exprimer peut avoir l’effet contraire au but désiré. Toujours cette émotivité non contrôlée typique des latins qui rabaisse le niveau de la comunication. Dommage.

    1. Concernant le fond du sujet, voilà mon opinion, Au point où on en est avec l’endettement des États et ces taux négatifs, il n’y a plus rien à perdre alors les États devraient s’endetter davantage, c’est là d’ailleurs leur spécialité et ils savent très bien s’endetter les États. Par ailleurs, ils devraient, en contre partie, baisser les impôts et laisser l’argent dans les poches du peuple qui saurait très bien le dépenser. Il sait très bien dépenser et consommer, le peuple, on l’a formé à çà et il sait très bien le faire. L’État devrait par ailleurs cesser de vouloir « faire » il a bien trop fait et la preuve est faite maintenant que plus il « fait » moins ça fonctionne. L’État devrait commencer à « défaire » au lieu de « faire » i.e. foutre la paix aux entrepreneurs et les laisser agir (moins de normes et moins de parasites pour les surveiller) car ce sont les entrepreneurs et eux seuls qui savent créer de la richesse quand on leur foute la paix. En gros laisser les forces du marché s’exprimer librement et que les meilleurs gagnent et que les parasites inutiles à l’avancement de la société en prenne pour leur rhume. En résumé ce que je propose c’est l’argent hélicoptère et la libéralisation des marchés. C’est une très mauvaise solution mais c’est la seule qui demeure pour encore sauver un peu de temps avant la fin.

  4. Mr Gave me gave (facile) mais c’est ça, Mr Gave est de l’oligarchie mais pas celle de l’oligarchie mondialiste, il a dans l’os quelque part donc il se bat…..

  5. Comment vous remercier Mr Gave? ils sont tellement rares, les discours de vérité qui parviennent parfois à traverser la censure! Honte à tous ces journalistes, méprisants, suffisants,complices de notre agonie qu il nous est interdit ne serait-ce que d exprimer. Oui, nous sommes en train de CREVER, Mr Doze! NON, nous n avons pas voulu et nous ne voulons pas de cette Europe là! Et cesser de nous prendre pour des fascistes/abrutis/incultes/égocentristes! comme s il n y avait point de salut sans être dirigés par des traîtres psychopathes.Mr Gave a raison, vivement la fin de l UE infâme. Nous allons payer les conséquences de choix qui nous ont été imposés, CONTRE NOTRE VOLONTE, mais ce sera toujours préférable à la mort lente qui nous est préparée!

  6. 14’25 « Je suis la première génération sans guerre » Laurent Vronski. Je signale à Laurent Vronski qu’étant né après lui, j’ai participé au conflit en ex-yougoslavie à la fin des années 1990 sous la direction de l’OTAN. Mais peut être que Laurent Vronski vivait sur une autre planète à cette époque.

  7. Ce que dit monsieur gave est une realite.ce gouverne-ment n’est plus legitime ,qu’il y aurait eut un coup d’etat aurait ete une bonne chose pour la france trahit

  8. Le TTIP!!! les Britaniques y sont déjà préparés 😉 On va dès lors assister durant ces deux années de séparation avec la Grande Bretagne à des échanges commerciaux de New York via Londres (15%) pour Dublin (12%) et le reste de l’Europe … Et comment va t’on empêcher toute cette manoeuvre ??? Experts vous dites ???

  9. Mais ‘tain, entre dose et l’autre pro-europe qui nous ressort « l’europe c’est la paix »… On passe juste sur la guerre des balcans, de 1953 avec la confrontation est-ouest, et que l’on est en guerre en france dans plusieurs pays actuellement (chose que Gave rappelle bien, avec le principe du MAD – mutually assured destruction).
    On passera aussi sur la théorie des zones monétaires optimales et l’impossibilité absolue de trouver une solution convenable à des intérêt contradictoire, comme le portugal avec les pays-bas, l’italie avec l’estonie, l’allemagne avec la grèce, etc etc…

    Quelle bande de collabo ces escrocs. Vivement la libération des pays.

    1. Et j’oubliais les propos lénifiant sur « changer d’europe », dont personne n’est d’accord sur l’europe à faire, et qui par l’article 48 du TUE/TFUE ne peut se faire qu’à l’unanimité (donc 28 gouvernement, puis 28 parlement ou référendum). Donc d’une impossibilité statistique.

      Bref, un raisonnement d’un gamin de 8 ans, couplé à une connaissance du fonctionnement de l’UE et de l’euro proche de 0.

      GG les pros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page