Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Maroc: Aggravation du déficit commercial au 1er semestre 2016

maroc-port-de-jorf-lasfarLe déficit commercial du Maroc s’est aggravé au premier semestre 2016, indique une note de l’office des changes, qui impute cette situation à une hausse plus que prévue des importations.

Le déficit commercial du Maroc a progressé de 5,2 milliards de dirhams au premier semestre du fait d’une hausse de 7,1 Mds de Dh des importations, plus forte que les exportations (+1,9 milliard de dirhams). Selon l’Office des Changes, en volume, le déficit commercial au premier semestre s’établit à 85,2 milliards de dirhams contre 80 milliards de DH un an auparavant. Le taux de couverture baisse légèrement à 57,4% contre 58,5% un an auparavant. La “pêche et aquaculture” enregistre la plus forte hausse à 28,2% alors que le secteur “automobile” a augmenté de 15%, et la branche “construction” liée à l’activité de Renault augmente de 24,9%. Pour les importations, la branche des “demi produits en fer ou en aciers non alliés” connait la plus forte augmentation (+50%), et la branche “voitures de tourisme” arrive en seconde position avec une progression de 43,3% suivie de la branche “parties et pièces détachées pour véhicules industriels” (+34%). Pour les flux financiers, les investissements directs étrangers (IDE) ont enregistré une baisse de 23% à 3,6 milliards de dirhams par rapport au même semestre de l’année précédente. Quant aux recettes des Marocains résidents à l’étranger (MRE), elles affichent une progression de 3,9% à 29,1 milliards de dirhams au premier semestre par rapport à la même période un an auparavant.

Poursuite du déficit commercial

Le bilan du 1er semestre confirme par ailleurs la reprise du déficit commercial, après une courte période d’embellie début 2106, sur le sillage de la baisse des prix des importations de produits énergétiques et la suppression de la subvention des produits pétroliers. Selon le bilan pour le mois de mai 2016 de l’Office des changes, les importations du Maroc avaient augmenté de 4,3% (+6,7Mds de DH) à 163,3 milliards de DH contre 156,6 Mds de DH au mois de mai 2015, alors que les exportations ont enregistré une faible progression de 2% à 95,9 Mds de DH contre 94 Mds de Dh à la même période en 2015. Le déficit commercial à fin mai 2016 s’est établi à 67,4Mds DH contre 62,6Mds DH un an auparavant, alors que le taux de couverture descend à 58,7% contre 60%. En fait, l’augmentation des importations (+6,7Mds DH) est plus importante que celle des exportations (+1,9Md DH), ce qui se traduit par une aggravation du déficit de 4,8Mds DH à fin mai dernier.

Source: maghrebemergent

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Subscribe  
Me notifier des