Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
La Sécu propose une hausse de 8,7% de la consultation chez le généraliste à 25 euros
 

santeL’Assurance maladie a proposé mercredi aux syndicats de médecins libéraux de revaloriser la consultation chez le généraliste à 25 euros en une seule fois, à compter du 1er mai 2017, espérant emporter leur adhésion à une nouvelle convention quinquennale.

“En l’état, MG France va signer”, a déclaré devant la presse Claude Leicher, président du premier syndicat chez les généralistes, estimant les différentes revalorisations obtenues à “16.000 euros par an” par médecin.

Un résultat “inespéré” à l’heure où “le pays connaît de grandes difficultés économiques” et qui met fin selon lui à l'”injustice” connue par les généralistes par rapport aux spécialistes depuis des années.

Lors de la précédente rencontre, jeudi dernier, le directeur général de l’Assurance maladie Nicolas Revel avait proposé une revalorisation en deux étapes, un euro le 1er avril 2017 et un autre le 1er décembre. La consultation chez le généraliste est fixée à 23 euros depuis 2011.

Le coût de la revalorisation en une seule fois restera dans le budget de 400 millions qui avait été arrêté pour 2017 par l’Assurance-maladie, en raison du “rééchelonnement d’autres mesures”, a expliqué devant la presse M. Revel.

Il soumettra dans la soirée aux syndicats “un protocole d’accord de fin de négociations”, qui devrait être signé par deux d’entre eux, MG France et le Bloc (chirurgiens, gynécologues-obstétriciens et anesthésistes), a-t-il anticipé.

Les trois autres syndicats négociateurs, la CSMF, la FMF et le SML (généralistes et spécialistes), dont les dirigeants se sont montrés critiques, consulteront leur base dans les prochaines semaines.

“Il y a encore beaucoup de choses à revoir, même s’il y a des avancées”, a déclaré devant la presse le président du premier syndicat de la profession, la CSMF (spécialistes et généralistes), Jean-Paul Ortiz.

“On se félicite du 25 euros au 1er mai, mais pour nous cela n’est qu’un des points durs”, a-t-il ajouté.

Lire la suite sur boursorama

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
5 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
BernardMadeleine PhilippeOllantay TamboFathi IbnmohamedIbnelhoucineSylviane Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Bernard
Invité
Bernard

Cela fait 3 ou 4 décennie que l’on nous détricote notre SECU pour privatiser notre service santé… ce sera bientôt fait avec la généralisation obligatoire des mutuelles!
Les médecins ne sont pour rien dans cette gabegie…
Mais ils sont devenu, de fait, dépendant de la SECU… ils ne sont donc que de faut indépendants qui sont obligés de négocier leurs revenues… l’URSSAF devrait donc requalifier ces faux faux indépendant en CDI et facturer les charges sociales à la SECU….

Ollantay Tambo
Invité

Et pendant ce temps là Draghi la pourriture injecte pour les patrons sur CAC des milliers de millards….
Ya pas d’argent ? Sur ? Certain ?

Madeleine Philippe
Invité

C’est bien car je vois cela autour de moi les gens vont chercher toutes sortes de saloperies chez le médecin au moindre bobo et puis quand on veut aller chez le dentiste ou l’oculiste il n’y a plus de remboursement …Maitriser sa vie et son stress, être adulte et responsable ….les vieux meurent de multiples intoxications pas de vieillesse.

Fathi IbnmohamedIbnelhoucine
Invité

Coool

Sylviane
Invité
Sylviane

Ce n’est vraiment pas le moment de donner une augmentation car les bourses sont bien serrées et sortir encore plus pour des hauts salaires alors que le mien est bloqué depuis des années… c’est moyen-moyen comme idée.
Je pense que les gens ne vont pas apprécier du tout cette option.