Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Ferghane Azihari: Bitcoins, métaux, euros, dollars: quels sont les meilleurs actifs monétaires ?
 

main-argentLe récent “flash krash” de la livre sterling donne à réfléchir sur ce qu’est aujourd’hui une monnaie. Une monnaie qui peut perdre 6,5% de sa valeur en un battement de cil est-elle vraiment une monnaie ? Partant du principe qu’Aristote n’était pas plus bête que Janet Yellen, Mario Draghi ou les autres banquiers centraux, nous évaluons ce qui aujourd’hui pourrait nous servir de monnaie selon les critères développés par Aristote, le philosophe grec qui avait connu quelques naufrages monétaires des cités grecques.

La monnaie est une marchandise principalement recherchée pour son rôle d’intermédiaire dans les échanges. Le caractère monétaire – liquide – d’un bien dépend de six critères. Ce bien doit constituer une réserve de valeur, ce qui suppose un pouvoir d’achat fiable dans le temps. Le bien doit être durable. Il doit être rare et son offre limitée. Il faut qu’il soit facilement divisible. Sa possession doit être sécurisée. Enfin, il doit être facilement transportable et échangeable.

Les sociétés humaines ont essayé de multiples marchandises à travers l’histoire comme les denrées alimentaires, les métaux précieux jusqu’à l’avènement des monnaies gouvernementales, également appelées monnaies fiat. Voici un tableau comparatif des monnaies du XXIème siècle pour vous aider à évaluer ce qui fait la fiabilité d’un actif monétaire et guider vos choix d’investissement.

161010_lca_aristote
Quatre siècles avant Jésus-Christ, Aristote et Platon débattaient déjà de la monnaie et Aristote défendait une monnaie à valeur intrinsèque.

Dans ce qui suit, nous utiliserons la légende suivante

 Critère respecté  Critère plutôt bien respecté  Critère plutôt mal respecté  Critère non respecté

DURABILITE ET RESERVE DE VALEUR

Monnaie idéale : Une monnaie utile doit constituer une réserve de valeur. Son pouvoir d’achat doit demeurer fiable dans le temps. Le bien doit donc être durable. C’est pourquoi l’expérience monétaire des denrées alimentaires a échoué. Ces dernières sont périssables et ne peuvent constituer des réserves de valeur.

 Monnaie fiat : Les monnaies fiats (fiduciaires) ont peu d’avantages en la matière. Certes un billet de banque n’est pas en soi périssable. Mais un système de banque centrale favorise l’inflation sur le long terme ce qui dégrade continuellement la valeur de la monnaie étatique.

 Métaux précieux : Les propriétés physiques des métaux précieux en font des objets durables. C’est notamment pourquoi le marché valorise ces objets dans le temps.

 Bitcoin : Le bitcoin est durable : son code source n’est pas périssable. Ses propriétés informatiques ne dégradent pas son pouvoir d’achat. Il n’est pas susceptible d’être érodé aussi longtemps que le marché lui attribue une quelconque utilité.

RARETE ET OFFRE LIMITEE

Monnaie idéale : La valeur d’une marchandise dépend notamment de sa rareté. L’offre de monnaie ainsi que la contrefaçon doivent donc être limitées pour préserver la valeur de la monnaie, afin de sauvegarder son pouvoir d’achat dans le temps. Pour prendre un exemple caricatural, il y a peu de chances de voir un jour le jeton en bois s’imposer comme monnaie étant donné qu’il serait très facile d’inonder le marché de ce bien. Le pouvoir d’achat d’une telle monnaie serait incertain.

 Monnaie fiat : Il est certes difficile pour un particulier de contrefaire de la monnaie fiat. Mais les banques centrales ont un pouvoir de création monétaire illimité. Autrement dit, elles ont le monopole légal du faux-monnayage. Cette possibilité de contrefaire légalement détruit la rareté indispensable à la sauvegarde de la valeur de toute marchandise. C’est pourquoi les monnaies fiat sont naturellement inflationnistes et perdent continuellement de la valeur

 Métaux précieux : La rareté de l’or et de l’argent est garantie par le caractère limité du stock de ces métaux précieux sur la planète Terre. L’extraction des métaux précieux a généralement toujours été lente et régulière. L’émission limitée des monnaies métalliques a été un facteur décisif de stabilité du pouvoir d’achat de ces marchandises pendant des siècles, ce qui explique en partie le fait qu’elles ont été sélectionnées par le marché.

Bitcoin : La cryptographie et la blockchain – un livre de compte ouvert et consultable par tous – rendent la contrefaçon de bitcoins impossible. L’émission de bitcoins est régulée par un algorithme public qui confère à la création monétaire une certaine lisibilité. Dans la même logique que les métaux précieux, le nombre de Bitcoins ne pourra pas excéder 21 millions d’unités d’ici à 2140. Le bitcoin est donc à terme une monnaie dont le pouvoir d’achat est appelé à augmenter en fonction de la croissance de sa demande et des échanges.

DIVISIBILITE

Monnaie idéale : Une monnaie utile doit être divisible afin qu’elle puisse être utilisée pour des transactions de faible valeur.

Monnaie fiat : Les unités monétaires étatiques ont un avantage car elles sont pourvues de sous-unités (les centimes) qui rendent possible la conclusion de faibles transactions.

Métaux précieux : Les métaux précieux sont moins pratiques au regard de ce critère. L’or n’est pas divisible à l’infini. C’est pourquoi il a longtemps été accompagné par l’argent, voire le bronze pour des transactions de faible valeur.

Bitcoin : Le bitcoin est extrêmement fractionnable. Chaque unité de bitcoin peut être divisée en 100 millions de sous-unités.

TRANSPORTABILITE

Monnaie idéale : La transportabilité est essentielle pour faciliter les échanges avec le moins de contraintes possibles, notamment sur le plan géographique.

Monnaie fiat : Les billets et les pièces de monnaie sont facilement transportables. Les moyens de paiement électroniques permettent d’ailleurs d’amoindrir les contraintes logistiques afin d’envoyer des fonds partout dans le monde. Cependant certaines politiques publiques ponctuellement adoptées peuvent diminuer la transportabilité des monnaies fiats. Il s’agit essentiellement des contrôles de capitaux mis en place dans plusieurs pays d’Europe notamment.

Métaux précieux : Les métaux précieux sont en soi peu transportables en raison de leur lourdeur. D’où l’invention du papier monnaie et autres produits financiers adossés à l’or (exemple de l’étalon-or). Cette technique permet d’échanger les droits de propriété sur les métaux précieux. Il est alors plus facile d’échanger ces actifs.

Bitcoin : Internet permet d’effectuer des transactions en bitcoin n’importe où dans le monde pour un coût très faible comparé aux méthodes traditionnelles. Seul bémol, il faut se doter d’un support informatique et avoir l’assurance de disposer d’un réseau fonctionnel. Le caractère décentralisé du réseau rend impossible l’existence d’un quelconque contrôle des capitaux.

DROITS DE PROPRIETE RESPECTES ET SECURISES

Monnaie idéale : Une monnaie fiable doit s’inscrire dans un cadre institutionnel fiable et sécurisé pour garantir le respect des droits de propriété de chacun.

Monnaie fiat : Les monnaies fiats sont aujourd’hui principalement utilisées dans un système très bancarisé. Mais les Etats font peser sur le système bancaire – et nos épargnes – de multiples incertitudes : risques de défaut sur la dette publique, taux d’intérêt négatifs qui s’apparentent à une taxe sur les dépôts, système de réserve fractionnaire qui expose régulièrement les banques au risque de faillite en cas de panique bancaire, possibilité de geler et de ponctionner les dépôts en cas d’instabilité financière, législations sur les faillites bancaires de moins en moins respectueuses des créanciers que sont les déposants… Les droits de propriété ne bénéficient pas d’un environnement institutionnel auquel on peut se fier.

Métaux précieux : Le stockage physique des métaux précieux par des entreprises spécialisées est un moyen fiable de sécuriser son patrimoine. Attention, certaines institutions émettent sur le marché de l’or papier, comme des ETF (Exchange Trade Fund). Mais il est aujourd’hui avéré que des institutions émettent beaucoup trop de titres par rapport aux réserves de métaux précieux effectivement disponibles. Il s’en suit que beaucoup de détenteurs de titres ne pourront jamais convertir ces derniers en métaux précieux dans l’hypothèse d’une forte demande de conversion. Le marché des métaux papiers est donc à éviter.

Bitcoin : Les questions de sécurité qui agitent le bitcoin sont celles qui concernent généralement l’écosystème numérique. Il est important d’être prudent avec les portefeuilles en ligne. De nombreuses plateformes de stockages de bitcoins se sont révélées être peu fiables contre la piraterie. Ces prestataires doivent donc être consciencieusement choisis. Pour le stockage hors ligne, il est généralement recommandé d’utiliser plusieurs portefeuilles sur plusieurs appareils/supports pour se prémunir contre d’éventuelles pannes informatiques et d’éviter de transporter sur soi des sommes importantes.

ECHANGEABILITE

Monnaie idéale Une monnaie idéale doit pouvoir être échangée à n’importe quel instant auprès de n’importe qui pour être utile. La taille du marché est en effet un critère décisif.

Monnaie fiat : Les monnaies fiats sont généralement échangeables auprès de n’importe quel commerçant et particulier sur un territoire donné (sauf en période d’hyperinflation). Mais cette caractéristique est principalement due au fait que les monnaies fiat bénéficient du privilège du cours forcé. Or une monnaie qui a besoin du cours forcé pour être acceptée n’en reste pas moins un actif qu’il faut regarder avec un oeil attentif.

Métaux précieux : Les métaux précieux sont facilement échangeables auprès de commerçants spécialisés. Leur caractère monétaire n’en est pas moins très limité en ce que la plupart des commerçants n’ont pas couramment recours à cet actif en tant qu’intermédiaire dans les échanges.

 Bitcoin : Il est facile d’échanger des bitcoins sur des plateformes spécialisées et sur des sites de commerce en ligne. Il existe néanmoins pour l’instant trop peu de commerçants prêts à accepter cette marchandise en tant qu’intermédiaire à l’échelle d’un pays pour qu’on puisse raisonnablement la qualifier de monnaie.

Et le gagnant est ?

Qu’on le veuille ou non, les monnaies fiats sont nécessaires pour réaliser des échanges quotidiens. Pour épargner ou thésauriser, considérez d’autres actifs plus fiables, c’est-à-dire à l’abri des Etats et des risques propres au système bancaire contemporain. Dans cette perspective, les métaux précieux et les bitcoins constituent des marchandises.

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici et c’est gratuit

Source: la-chronique-agora


ferghane-azihariFerghane Azihari est étudiant en droit et science politique. Membre des réseaux Students for Liberty en Europe et Young Voices, il collabore parallèlement pour divers médias et centres de recherche comme l’École de la liberté, Contrepoints, Les Publications Agora ainsi que le Mises Institute aux États-Unis. Ses centres d’intérêt se portent principalement sur les relations internationales, les politiques européennes et plus généralement sur les rapports qu’entretiennent les politiques publiques et la concurrence


avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
10 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
9 Comment authors
bachiVladPXamPetit bouchonmji Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
bachi
Invité
bachi

La blockchain intègre une historisation événementielle qui alourdit l’objet fraction monétaire à chaque itération.
Une vraie monnaie ne se déforme pas à chaque étape d’échange.

bachi
Invité
bachi

N’importe quel informaticien de base sait que le bitcoin n’est pas durable et qu’il n’est pas une monnaie mais un token éphémère. La notion de durabilité est incompatible avec les objets virtuels binaires (pour des raisons de support, de localisation, de lisibilité, d’intelligibilité, d’universalité et de dépendance aux programmes interpréteurs etc). Le Bitcoin est un token dépendant à 100% d’un environnement de manipulation et , ce qui n’est pas le cas d’une monnaie. Une boîte de conserve d’une portion alimentaire journalière moyenne est, elle, une véritable monnaie universelle (surtout un cornedbeef avec date de péremption dans 4 ans) plus durable… Read more »

VladP
Invité
VladP

Les hommes ont échangé des marchandises bien avant l’invention de l’électricité. Pour échanger au niveau local, les pièces de métaux précieux contenues dans leurs bourses étaient suffisantes. Les vénitiens utilisaient des lettres de change pour commercer avec la Chine. Dire que la fin de l’énergie électrique interdirait le déplacement des lingots d’or est d’une … ( je ne trouve pas de mots adéquats). Il faudrait m’expliquer comment des gallions chargés d’or sont encore retrouvés aujourd’hui. Pourtant, le fait de devoir avoir sur soit des montants importants lors de ses déplacements sur des moyennes distances ont contraint tout-un-chacun à devoir s’exercer… Read more »

bachi
Invité
bachi

J’ajoute que, savoir et savoir faire sont des monnaies universelles, mais informelles. Les graines germables sont aussi des monnaies avec hiérarchisation de potentiel (une graine de citrouille vaut X graines de haricot etc…).
1 litre de fioul est une monnaie universelle, pas 1kwh EDF …
Une vraie monnaie a les qualités d’une mesure universellement reconnue, une présence dans le réel, une capacité à être fractionnée, et un aspect utile concret (l’or et l’argent, le diamant, ont des applications concrètes en tant que matières)

bachi
Invité
bachi

Bon, à la place du cornedbeef, je propose d’échanger des pilules de Micropur. An plus il y a de l’argent dedans -> elle est pas belle la vie ?

google_user
Membre
google_user

“…Notre monde est TOTALEMENT dépendant d’une infrastructure technologique avancée et EN BON ÉTAT DE MARCHE, l’or compris. Sans énergie ou électricité, comment vont se déplacer les lingots placé dans des coffres ? A cheval ? Nous risquons d’avoir très souvent, des: la bourse ou la vie. Comment vont s’ouvrir les coffres ?….” “…comment vont se déplacer les lingots placé dans des coffres ?” moi je m’en fiche, ce qui m’importe c’est que mes qq pieces d’or puisse se déplacer dans ma poche !!!! “…comment vont s’ouvrir les cofres …” moi, je m’en fiche mon cofre fort n’est pas electrique !!!!… Read more »

Petit bouchon
Invité
Petit bouchon

Les vendeurs de Bitcoin sont toujours là à déblatérer leurs trucs … Que c’est drôle !!! Ils oublient très rapidement les nombreux piratages, aucun ne parle du système de minage qui permet de générer ” gratuitement ” des Bitcoins, aucun ne parle que cette crypto monnaie est d’une terrible volatilité et que la moindre petite mauvaise nouvelle peut faire effondrer le cours en quelques secondes ( si les grosses banques estimait que le Bitcoins leur pose un problème, elle lacherait comme à leurs habitudes ses armées de journalistes qui ferait une pub mémorable mais terriblement dévastatrice ) ” Il suffit… Read more »

mji
Invité
mji

les métaux précieux n’ont pas de prix tellement que ce n’est pas comparable à de l’argent FIAT . Bitcoin et compagnie appartient au virtuel et donc risque de piratage informatique ou guerre electromagnétique ou encore crise de l’energie!!!
le platine , l’or et l’argent c’est le top !!!

gus
Invité
gus

Évidemment je suis en désaccord total en ce qui concerne les bitcoins, les bitcoins ça prend un téléphone, une connection internet, quand la confiance des consommateurs s’effondre ce genre de monnaies s’écroule, de plus le support electronique des bitcoins est tres sensible au onde électromagnétique (bombes, météo…) enfin sans énergies finit les bitcoins.
L’or reste et restera la valeur la plus sûr.

Dujardin
Invité
Dujardin

Si le bitcoin était une bonne idée les égyptiens l’auraient inventé lol

VladP
Invité
VladP

Quelqu’un, ici, prêche pour sa paroisse. Le bitcoin est TOTALEMENT cependant d’une infrastructure technologique avancée et EN BON ÉTAT DE MARCHE. Or, en cas de conflit du genre de celui qui nous menace, et même en cas de crise économique mondiale aiguë, rien ne garantit que le niveau desinfrasctuctures technologique que nous connaissons s’en sortira sans dommage. Il n’est que de penser que M. Poutine a signé ces jours un décret autorisant l’usage d’armes electomagnetiques extrêmement puissantes contre les Villes des côtes est et ouest des États-Unis en riposte à une attaque us. De telles armes, si elles sont sans… Read more »

poujade51
Invité
poujade51

Certains pays viennent néanmoins comme l’Inde de réintroduire l’or comme monnaie d’échange au même titre que la monnaie flat ! tout n’est donc pas figé et l’avenir va probablement permettre une redistribution des cartes dans ce qui pourra être considéré comme monnaie!