Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
BNP Paribas mêlée à un scandale à 1 milliard de dollars en Argentine
 

bnp-paribasLa filiale argentine de BNP Paribas dans la tourmente. Le 22 septembre dernier, la justice argentine a confirmé la mise en examen de 14 de ses employés, indique Médiapart ce mardi 11 octobre.

Comme l’avaient révélé les Échos en juillet dernier, ces salariés de BNP Paribas sont inculpés pour des faits qui se sont produits entre 2000 et 2008, lorsque la crise économique a heurté de plein fouet le pays d’Amérique latine.

Les cadres de la banque mis en cause sont ainsi soupçonnés d’avoir dirigé “un bureau occulte” situé au 25e étage de l’immeuble de la filiale argentine de BNP Paribas, officiellement chargé de conseiller la clientèle et d’analyser le marché. Selon l’enquête de la justice argentine, cette division aurait toutefois eu un tout autre rôle.

Les personnes mises en cause auraient pendant sept ans blanchi l’argent de riches clients argentins en faisant transiter les fonds vers des paradis fiscaux, comme le Panama, ou via des opérations de changes illégales.

1 milliard de dollars (ou 904 millions d’euros) de fonds auraient transité par ce “bureau occulte” dont BNP Paribas nie l’existence, selon Médiapart. Le parquet argentin a, par ailleurs, calculé que la filiale argentine du groupe aurait gagné plus de 16 millions d’euros via les activités de cette division.

Du côté de la banque française, on joue la carte de la transparence, indiquant avoir “fait l’objet d’une amende administrative de 1 million d’euros pour des faits antérieurs à 2008”, dans le cadre de cette affaire.

Source: bfmbusiness

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
JEAN-PIERRE RICHEZ
JEAN-PIERRE RICHEZ
3 années plus tôt

Ce n’est pas la première fois que cette banque bafoue les règles !
Il y a déjà eu une forte amende pour non observations sur l’embargo cubain imposé par les États Unis !

poujade51
poujade51
3 années plus tôt

Quelle clémence de la part des argentins ! on parle de 16 millions de gains et d’une amende de 1 million. C’est pas avec ce genre de punition que les banques seront incitée à stopper leurs actions illégales ! il faudrait la taxer au double des gains soit 32 millions d’euros, et que les responsables prennent de la prison ferme, ainsi ça leur ôterait toute envie de recommencer.

2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x