Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Circulez, y’a rien à voir !, … Le réveillon s’est déroulé “sans incident majeur”
 

Le réveillon s’est déroulé cette année “sans incident majeur”, s’était réjoui dimanche soir le ministre de l’Intérieur, relevant toutefois “quelques tensions ou troubles à l’ordre public” justifiant l’interpellation de 454 personnes, dont 301 ont été placées en garde à vue.

Voitures brûlées la nuit du réveillon: le gouvernement critiqué

AFP, publié le lundi 02 janvier 2017

Sécurité: 945 véhicules incendiés durant la nuit du réveillon en France contre 804 lors du réveillon de l’année précédente

Attaqué par le Front national et Les Républicains pour sa façon de comptabiliser les véhicules incendiés durant la nuit de la Saint-Sylvestre, le ministère de l’Intérieur a précisé lundi son bilan, en hausse de plus de 17% par rapport au réveillon 2015.

Selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur Pierre Henry Brandet, “945 véhicules ont fait l’objet de dégradations par incendie durant la nuit de la Saint-Sylvestre, certains étant totalement détruits, d’autres étant plus légèrement atteints”. Le nombre de voiture incendiées (804 en 2015) a ainsi augmenté de plus de 17% par rapport à l’an passé.

Dimanche soir, sur ce sujet hautement polémique, le ministère avait choisi de communiquer sur un autre indicateur, celui des véhicules “mis à feu”, qui ne tient pas compte de la propagation des flammes à d’autres voitures. “Cette année encore, le bilan des véhicules brûlés démontre qu’aussi intolérable soit-il, le phénomène est contenu”, “avec 650 mises à feu directes, là où elles étaient 602 l’an passé”, avait-il annoncé dans un communiqué.

“Il n’y a aucune volonté de dissimuler quoi que ce soit”, a assuré lundi le porte-parole du ministère, pour qui “le chiffre des mises à feu directes est un indicateur très pertinent, car il correspond aux faits délictuels”.

“Quelle que soit la hausse, quelles que soient les dégradations (…) cela fait toujours beaucoup trop de victimes”, a insisté M. Brandet. “Ces faits ne sont pas tolérables, et leurs auteurs doivent être recherchés et répondre de leurs actes devant la justice.”

– “Flou” –

Dès lundi matin, avant la mise au point du ministère, le Front national avait critiqué la communication de la place Beauvau, ciblant “un bilan sécuritaire extrêmement flou”.

“Le nouveau ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux (…) n’a pas communiqué le nombre total de véhicules brûlés et estime que le nombre de mises à feu directes de véhicules est +contenu+ alors qu’il connaît une hausse sensible de 8% en un an”, a estimé le parti d’extrême droite.

Le FN a exigé “la transparence totale sur le bilan sécuritaire de la nuit du réveillon et un plan d’action précis”.

Le parti Les Républicains n’a pas été en reste, fustigeant aussi le premier mode de comptabilité du gouvernement. Eric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes, a “dénoncé l’imprécision manifeste des données communiquées par le ministère de l’Intérieur et demandé la publication immédiate des données de délinquance relatives aux faits de violence urbaine commis lors de la nuit de la Saint-Sylvestre”.

La controverse était telle chaque année que la droite avait mis fin en 2009, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, à la publication du nombre de véhicules incendiés. Mais la gauche les a remis au goût du jour en 2013.

Le ministre de l’Intérieur de l’époque, Manuel Valls, justifiait la communication par une “totale transparence sur le niveau de délinquance et de la criminalité”.

Selon les chiffres de l’Intérieur, 1.025 véhicules avaient été incendiés en 2011 la nuit de la Saint-Sylvestre, 1.193 en 2012, 1.067 en 2013, 940 en 2014, 804 en 2015 et 945 en 2016. “Les tendances s’apprécient sur plusieurs années et ce qui est significatif, c’est une baisse sensible sur cinq ans”, a fait valoir M. Brandet.

Le réveillon s’est déroulé cette année “sans incident majeur”, s’était réjoui dimanche soir le ministre de l’Intérieur, relevant toutefois “quelques tensions ou troubles à l’ordre public” justifiant l’interpellation de 454 personnes, dont 301 ont été placées en garde à vue.

Source : Actu Orange.fr avec AFP 

Réveillon : 650 voitures brûlées, 454 interpellations, 301 gardés à vue

Si la nuit de la Saint-Sylvestre s’est passée sans «problème majeur», le ministre de l’Intérieur regrette «un trop grand nombre d’agressions ou d’insultes ou de jets de projectiles sur les forces de sécurité». Le nombre de voitures brûlées a augmenté.

Le réveillon de la Saint-Sylvestre s’est «particulièrement bien passé» en France, sans «problème majeur» mais «quelques tensions ou troubles à l’ordre public» ont eu lieu, justifiant l’interpellation de 454 personnes dont 301 ont été placées en garde à vue, a annoncé dimanche soir le ministère de l’Intérieur (tweet ci-dessous). Le nombre de voitures brûlées durant la nuit a augmenté par rapport à l’année dernière, passant de 602 à 650.

Ministère Intérieur@Place_Beauvau
📌 La nuit de la Saint-Sylvestre s’est déroulée sans incident majeur. Plus de 100 000 personnels étaient mobilisés pour la sécurité en 🇫🇷
21:15 – 1 Janv 2017

«Je vais avant tout féliciter et remercier les 100.000 forces de sécurité qui étaient mobilisées», «les 40.000 sapeurs-pompiers sur le territoire» et les «forces associatives mobilisées sur la sécurité civile», «qui ont permis d’avoir un 31 décembre qui s’est particulièrement bien passé et où il n’y a pas bien entendu, vous l’avez constaté, eu de problème majeur à gérer», a affirmé Bruno Le Roux aux journalistes lors d’un déplacement dans une caserne de pompiers à Paris (tweet ci-dessous).

Selon lui, ce bilan positif est la conséquence des «dispositifs de sécurité» qui «avaient été dimensionnés compte tenu de la menace», notamment terroriste.

«Je demande la plus grande fermeté»

«Ce que je regrette une nouvelle fois c’est sur le territoire un trop grand nombre d’agressions ou d’insultes ou de jets de projectiles divers sur les forces de sécurité», a toutefois ajouté le ministre, évoquant un sapeur-pompier légèrement blessé à Oyonnax (Ain) alors qu’en compagnie de collègues et de policiers il intervenait pour éteindre une voiture en feu. Le ministre a également mentionné deux CRS blessés à Nice (Alpes-Maritimes). «Je demande bien entendu la plus grande fermeté», «aucun acte» contre «ceux qui sont là pour nous protéger ne sera toléré», a-t-il lancé.

Plusieurs milliers de policiers avaient été déployés dans l’agglomération parisienne. Le réveillon a notamment été marqué par un spectacle de lumières et feux d’artifices sur les Champs-Elysées.

Source : Le Parisien

 

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Francoise Moureaux
3 années plus tôt

On peut dire que leroux a été choisi dans la ligne de la pensée unique de désinformation

Un homme averti en vaut deux
Un homme averti en vaut deux
3 années plus tôt

Bof ça n’est pas des infos ça !
Le CAC40, le Dow, le pétrole, le Dollar continuent à monter …
Alors ne venez pas gâcher notre plaisir parce que deux ou trois fonctionnaires lambda ont été blessés par deux ou trois bagnoles pourries en feu !
Pourtant on vous le dit que tout va bien !
(Commentaire à prendre bien sur avec ironie, je ne suis pas un troll)

Houman
Houman
3 années plus tôt

Et si une partie s’expliquait par une recrudescence des fraudes aux assurances qui s’expliquerait elle-même par une aggravation de la situation économique des français? cqfd si ta voiture tombe en panne ou dévient une épave c’est bien tentant de la brûler et de prendre l’indemnité plutôt que de perdre bcp en la revendant dans l’état…?

Jocelyne Nieradka-Litwin
3 années plus tôt

“sans incident majeur” …c’est juste une question d’échelle au niveau du gouvernement ! effectivement, il n’y a pas eu de Bataclan ou Nice ….

cortonambo
cortonambo
3 années plus tôt

vous reprendrez bien un peu d’état d’urgence. S’il en était besoin, voici la preuve que tout ce cinéma ne sert à rien d’autre qu’à claquer du fric que nous n’avons pas et épuiser la police à des missions inutiles et improductives. Il faut virer ces pantins de “tout sécuritaire”. Bonne année à tous

5
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x