Pierre Jovanovic et Pierre-Yves Rougeyron: La revue de presse (30 Novembre 2016)

Pierre Jovanovic reçoit Pierre-Yves Rougeyron pour commenter les principales actualités économiques et financières.

Pour retrouver l’ensemble des actualités de la Revue de Presse, rendez-vous sur : quotidien.com

Pierre jovanovic: 777                                                      Pierre Jovanovic: 666
               
Blythe Masters commenté par P. Jovanovic             P. Jovanovic, à propos de son dernier livre « 666 »
                 
Pierre Jovanovic: Blythe Masters                                                      P. Jovanovic, l’histoire de John Law
               
Blythe Masters commenté par P. Jovanovic                            P. Jovanovic, l’histoire de John Law
                 
[AMAZONPRODUCTS asin= »2369990600,2914569920,2914569882,236999066X » partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

8 commentaires

  1. j ai bien rigoler avec c est 2 humoristes . bon j ai un ami qui connait bien trump .Comme j avais dit sur ce blog en septembre s il est elue Il fera se qu il a dit .Il fera la guerre a l iran et a la fin de son mandat il y aura + de pauvres en Amerique ,

  2. La qualité n’est pas bonne, le montage pas terrible, l’aggravation économique semble alimenter une partie de la société à se conduire de la sorte selon le propre bord de chacun comme dans le rapport à l’actu, c’est un autre aspect des choses qu’il mentionne rarement dans ses interviews.
    Quand on écoute le Jovanovic, il donne l’impression qu’il n’y a que les médias, le politique, les banquiers qui aggravent la situation économique, et que la crise ne l’affecte pas plus que cela mais en réalité il doit pas moins flipper sur le fond, car il participe quand même un peu. Sortira-t-il un jour de la cour de récréation, après tout le monde de la télévision ne fonctionne-t-il pas de la sorte. Autrefois nous avions untel, aujourd’hui ce sont les nouveaux clowns avec leurs bons et mauvais cotés. On pourrait dire qu’ils ont plus de lumières à faire partager, je voudrais pas non plus le déprogrammer.

    1. pourrais-tu être plus clair, plus direct, voire plus incisif pour que je te comprenne. Ta réflexion pourrait en être plus constructive et faire avancer les choses. Perso p.j. m’as beaucoup apporté. A part çà 777 et 666 sont incontournables.

      1. Vous voulez certainement parler de ces livres, et bien disons qu’ils font pas plus avancer les choses, tant d’ailleurs sur la conduite à tenir à l’égard des banquiers.

        Je me demande si tout cela est plus responsable, après il n’y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre, cela est-il plus clair pour vous. Aujourd’hui je vous en cause juste comme ça, demain rassurez-vous vous aurez oublier cela.
        Ce n’est pas voyez-vous que je sois difficile, c’est juste qu’en lisant trop ces livres, vous pourriez pas vous rendre plus à même d’entendre un autre propos, c’est tout le paradoxe
        du personnage lorsqu’il prend souvent toute la place dans les esprits. Si ça se trouve tout ce que vous avez pu lire dans ces livres, ne vient pas forcément de lui, d’autres ont certainement écrits plus ou moins les mêmes choses dans leur propre pays. Au début c’est vrai je le trouvais sympathique, mais par la suite, je me suis rendu compte qu’il n’était pas si incontournable. J’ai bien tenté des fois de faire passer la chose, mais avec la mentalité actuelle, c’est pas toujours compris, voterez-vous pour moi ?
        En effet je pourrais vous en dire plus, mais voilà je ne ferais pas toujours cet effort de déconstruction des idoles à la place des gens.

      1. La crise ne semble pas rendre les gens meilleurs ou plus honnêtes afin de pouvoir comprendre cela à temps, c’est pourquoi à travers tous plein de gens comme ça ils font pas plus fructifier votre argent, pourquoi donc à cause d’eux beaucoup ne veulent pas placer leur argent dans une banque ? Pourtant beaucoup ont des talents sur la crise, mais c’est là que seront aussi les pleurs et les grincements de dents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page