Lutte contre les paradis fiscaux: comment on vous enfume !! Explication Vidéo avec Charles Sannat

Voici ci-dessous une petite vidéo réalisée par Charles Sannat à regarder sur les paradis fiscaux…

Bon, finalement, après avoir créé cette liste, dès le lendemain Moscovici a demandé à ce que certains pays, en particulier la Tunisie, en soient retirés… Bref, une vaste bouffonnade sous nos yeux ébahis et écarquillés !!

Stiglitz: Les paradis fiscaux devraient être considérés comme les porteurs d’une dangereuse maladie Un rapport de l’Oxfam expose l’ampleur du recours aux paradis fiscaux par les 20 plus grandes banques de l’U.E.

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

7 commentaires

  1. PENDANT CE TEMPS LA NE REGARDEZ PAS LA PROTO MONNAIE MONDIALE BITCOIN MONTER TRÈS HAUT DÉMONSTRATION SOUS VOS YEUX DE LA PLUS GRANDE ÉVACUATION DE VALEURS DE TOUTE L HISTOIRE DE L HUMANITÉ ! avant la destruction finale des monnaies scripturale …

  2. C’est quand même marrant que « Paradis fiscal » c’est pour tous les autres pays que la France, sans se demander si le délire fiscal en France ne serait pas la première monstruosité à mettre en cause.
    Comme disait très justement un député européen à propos d’un taux fiscal unique en Europe, qu’il n’y a aucune raison que le taux unique soit celui de la France mais plutôt celui au niveau de l’Irlande…
    Du coup je me marre, on va voir si la France sera toujours motivée pour adhérer à un projet de taux unique si c’est pour arriver à un taux d’imposition très bas. Nos chers élus ne pourront plus se payer un coiffeur à 10 000 eur/mois ou des billets d’avion privés pour aller voir un match en Allemagne.
    Parce que le fond du problème c’est de déterminer ce qu’est un « juste taux » d’imposition. Et beaucoup de pays pensent que les taux bas sont mieux… A part ceux qui vivent aux dépens d’une idéologie communiste des années 50, personne ne pense que c’est un succès d’avoir le taux d’imposition européen le plus élevé comme la France.
    Alors »Paradis fiscaux » c’est juste une expression pour stigmatiser les autres pays, une sorte de cliché pour servir la presse et les pauvres gens que nous sommes, pour nous faire croire que chez les autres c’est moins bien que chez nous. Qu’en France c’est mieux parce qu’on paye plein d’impots ! N »importe quoi…
    Rappelez vous que la coercition fiscale sera toujours sur les pauvres citoyens, et jamais sur les grandes entreprises qui sont toujours soutenues par les Etats.
    Bref, arrêtez de hurler « paradis fiscaux » parce qu’à la fin, les mesures prises « pour lutter contre les paradis fiscaux » permettront aux services fiscaux de mieux vous contrôler et de mieux vous redresser. Fini vos petits arrangements, vos petits compléments AirBnB ou Blablacar. Ils nous taxerons encore plus !

    1. Mon dieu mon pauvre john que c est pathetique ce que tu as ecrit.
      Meme dans les pays á faible taux d imposition comme les etats unis, le recours aux paradis fiscaux est massif
      Les pays du nord de l europe ont un taux d impostion tres eleve sauf qu ils ont beaucoup de services gratuits et vivent mieux que nous.
      Le probleme est l hyper egoisme des riches qui ont fait secession et ne veulent plus participer á l effort national..et ne me dis surtout pas que tout le monde ferait pareil á leur place.
      80 milliards qui ne rentrent pas dans nos caisses chaque annee et il y a encore des gens comme toi qui les exccuse .
      Pauvre monde qui assuremment finira tres mal..

      1. Voilà ce qui arrive quand la majorité des électeurs ne payent pas d’impôts mais votent égoïstement des lois injustes pour taxer une minorité. Le dévoiement de la démocratie vers l’irresponsabilité fiscale de la majorité conduit à l’injustice fiscale, parce qu’un vote est forcément illégitime quand celui qui vote ne paye pas l’impôt voté.

        Les enfers fiscaux sont responsables de l’existence des paradis. Mais cela ne peut pas durer longtemps car l’enfer socialo-collectiviste gèle quand l’argent des autres vient à manquer. En France notamment, il est urgent de revenir à l’impôt proportionnel et renoncer à l’injustice manifeste de l’impôt progressif, injustifiable et illégitime.

        Les services publics gratuits n’existent pas. C’est une illusion. C’est l’illusion de l’Etat socialo-collectiviste où chacun cherche à vivre égoïstement aux dépens de l’autre, en espérant que l’autre paiera plus d’impôts que lui. Conséquences : chômage de masse, dettes publiques et bientôt la faillite collective de l’Etat qui s’effondre sur lui-même, à cause de son propre poids.

        Ce qui est arrivé à l’Etat soviétique va arriver à l’Etat français car les mêmes causes produisent les mêmes effets. Il est vain de penser que cette fois-ci pourrait être différente.

        1. Oui je suis d’accord. Personne ne remet jamais en question le principe et le taux d’imposition en France. Mais chacun préfère critiquer ceux qui payent moins d’impôts que soi-même, en souhaitant globalement qu’ils payent davantage d’impots.
          C’est absurde.
          Il vaudrait mieux exiger de réduire le montant de nos impositions au niveau de ceux qui en payent le moins.
          Le taux d’impôts etle principe d’impôts devraient etre discutés et remis en question s’il le faut. Cette absence de remise en cause de principes d’impôts, voire même d’efficacité des impôts nous a amené en France en 40 ans a atteindre le plus haut taux de prélèvements d’europe. Pour des services qui ne sont surement pas les brillants d’Europe, et des administrations qui vous envoient chier ou, pire, qui viennent espionner vos comptes quand il y a 3 francs 6 sous dedans. Ce n’est pas normal… Ca ressemble beaucoup à une dictature.
          Il est temps de réduire le taux d’imposition pour tous. C’est largement possible, c’est largement moral. Et c’est économiquement performant.
          Le seul hic : nous avons des institutions qui sont frappées par la maladie habituelle du Socialisme : il ont dépensé tout l’argent des autres…

      2. Mon cher Laurant Vialatte, merci pour ta condescendance à l’égard de mes quelques lignes maladroites. C’est tellement brillant ce que tu écris… C’est tellement beau… Cette vision, cette clarté dans tes termes si délicatement choisis comme un orfèvre de petits commentaires besogneux, un vrai petit Michel-Ange du cliché journalistique… Ton commentaire m’émeut comme la Chapelle Sixtine de la pensée unique. Satisfait de ton petit billet qui livre au monde – tout ébaudi – ta profonde et libre pensée, tu attends sereinement le prix Nobel de la Réponse sur Internet quand il sera créé. Mer-ci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page