Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Warning: L’agence de notation chinoise Dagong a abaissé la note la note des États-Unis de A- à BBB+

Se rappelant au bon souvenir que la Chine est (pour le moment) l’heureux détenteur d’un portefeuille de 1,2 trillion de dollars de Treasuries, l’agence de notation chinoise Dagong a abaissé la note la note des États-Unis de A- à BBB+, justifiant sa décision par « des déficiences dans la politique écologique américaine », ainsi que des baisses d’impôts qui « réduisent directement les sources de remboursement de la dette du gouvernement fédéral », ce qui affaiblit la capacité de rembourser des États-Unis.

Et pour être sûr que le message soit bien entendu, la note des États-Unis, qui est désormais au même niveau que celle du Pérou, de la Colombie et du Turkménistan sur l’échelle utilisée par l’agence de notation basée à Pékin, la perspective est également négative.

Les États-Unis trop dépendants de la dette

Dans un communiqué publié ce mardi, Dagong a averti que la dépendance grandissante des États-Unis à la dette pour alimenter son développement va éroder sa solvabilité. Citée par Reuters, Dagong a fait des références spécifiques à la réforme fiscale du président Donald Trump, qui devrait creuser la dette de 1,4 trillion de dollars durant la décennie à venir alors que les USA sont déjà endettés à hauteur de 20 trillions de dollars. (…)

En faisant des projections concernant les besoins de fonds dans les années à venir, Dagong affirme qu’on devrait assister à une détérioration du ratio rentrées fiscales/dette, qui devrait tomber à 12,1 % en 2022, en baisse par rapport aux 14,9 et 14,2 % projetés pour 2018 et 2019. Cela devrait conduire à des augmentations fréquentes du plafond de la dette.

« La solvabilité virtuelle du gouvernement fédéral américain pourrait être le détonateur de la prochaine crise financière », a écrit l’agence de notation chinoise. (…)

La semaine dernière, Bloomberg avait déjà rapporté que Pékin aurait recommandé de ralentir, ou de mettre un terme aux achats d’obligations américaines. Cet avertissement a effrayé les investisseurs, craignant que cette posture déclenche une vague de ventes sur le marché obligataire. Cette nouvelle a fait baisser le dollar ainsi que les taux des Treasuries sur 10 ans, même si le régulateur chinois des réserves a depuis démenti le rapport, le qualifiant de « fake news ».

Lire la suite sur or-argent.eu

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
+882
+882
2 années plus tôt

Combien vont remarquer le premier motif invoqué par l agence?

Garofula
Garofula
2 années plus tôt

« des déficiences dans la politique écologique américaine » ?
Noyés dans leur propre pollution charbon + pétrole, les dictateurs chinois donnent des leçons de vertu écologique. Les cocos ne manquent pas d’air.

diable tranquille
diable tranquille
2 années plus tôt

bientôt la fin

Article 50
Article 50
2 années plus tôt

Les chinois sont assurément les mieux placés pour donner des leçons en termes d’endettement.
C’est digne d’une cour de récréation d’école primaire …
Est que Moody’s, Standard & Poor’s et Fitch vont répondre ?
Telle est la question qui nous taraude tous !
{Mode Ironie OFF}

Poujade51
Poujade51
2 années plus tôt
Reply to  Article 50

Ce que tu dis est vrai mais eux montre en façe ce qu’ils ont comme lingots comme garantie ; les américains eux ne veulent pas le faire ou comme on le suppute depuis un certains temps, ne le peuvent tout simplement plus car les lingots ne sont plus là !

guilgame
guilgame
2 années plus tôt
Reply to  Poujade51

Justement, les allemands on t’ils put rapatrier tout leur or?

Claudius 96
Claudius 96
2 années plus tôt
Reply to  Article 50

Ils ne sont peu être pas bien placé côté de la dette mais commercialement je vois mon facteur noyé sous les colis made in China perso en moins d’un mois étant pensionné j’ai reçu plus de 50 colis en provenance de chine pour la famille

darkcity
darkcity
2 années plus tôt
Reply to  Article 50

surtout que l’endettement chinois est autant stratosphérique que les US.

Article 50
Article 50
2 années plus tôt

Le néo et/ou l’ultra libéralisme aussi (1914,1929,1939,1989 …)
Et on passera sous silence les différentes « crises financières » :hmm:
Le socialisme n’est qu’une réponse politique à la mainmise de la finance sur la planète et la finance n’a pas besoin des politiques pour faire tourner l’économie comme elle l’entend, c’est à dire à son profit exclusif (la Belgique en est l’exemple …) 😉

Article 50
Article 50
2 années plus tôt
Reply to  Article 50

les entreprises éprouvent des difficultés à recruter.

Il y a du vrai.
Alors problème quant à la formation et au système scolaire, certainement du vrai aussi.
Maintenant quel est le ratio entre les suppressions de postes industriels et les postes de proposés ? Je ne suis pas sûr qu’il soit positif.
Et de quels postes parle t-on ?
Le ratio entre les postes avec bon salaire et pérennes et les CDD à temps partiel dans les services est-il lui aussi positif ? Je n’en suis pas sûr du tout.

10
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x