Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Charles Sannat: “Surprise !! Baisse des prévisions de croissance pour la zone euro”
 

C’est notre camarade mamamouchi Pierre Moscovici, accessoirement commissaire européen aux Affaires économiques, qui, dans un communiqué, a indiqué que la Commission européenne abaissait ses prévisions de croissance pour la zone euro en 2018 en raison… des tensions commerciales entre les États-Unis et l’UE !

« Dans ses prévisions d’été, l’exécutif européen table sur une croissance de 2,1% cette année, et non plus de 2,3 % comme avancé le 3 mai, lors de son évaluation de printemps. »

Pour Moscovici, « nous prévoyons une expansion continue en 2018 et 2019, bien qu’une nouvelle escalade des mesures protectionnistes constitue un risque clair à la baisse », et de préciser dans une fulgurance intellectuelle que « les guerres commerciales ne produisent pas de gagnants, seulement des dégâts ».

Comme d’hab, donc, le sketch de la croissance annuelle recommence comme chaque année. C’est la même rediffusion du même spectacle.

On démarre le début d’année avec de très belles prévisions, puis on les baisse tout au long de l’année pour arriver en fin d’année à faire « coller » les prévisions à la « réalité », nettement moins flatteuse, d’une croissance mondiale anémique et molle.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Esprit de contradiction
Esprit de contradiction
2 années plus tôt

Ils sont vraiment stupides. Pourquoi ne programment ils pas au départ une croissance zéro, puis annoncer une croissance positive au final ? Ainsi nous aurions enfin une bonne nouvelle.

Francis
Francis
2 années plus tôt

Parce que le budget est prévisionnel et il est dépendant de la croissance.
S’ils partent sur zéro, ils auront moins d’argent à dépenser sur l’année qui suit la détermination du budget.

Raphael Da Silva
2 années plus tôt

Rien de surprenant…

Zenith Stephane
2 années plus tôt

A cause de cdm, tout est parti dans la bière… Lol

4
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x