Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Les stress tests européens vertement critiqués par la Cour des comptes européenne
 

Le calvaire des bancaires se poursuit en raison des politiques monétaires de la BCE (notamment les taux négatifs), des crédits non performants et du manque de confiance compréhensible des investisseurs. Le dernier rapport de la Cour des comptes européenne n’arrange rien : il évoque une litanie de problèmes, ainsi que les nombreux manquements des derniers stress tests de l’Autorité bancaire.

Facteurs les plus susceptibles de provoquer une faillite bancaire ignorés, exclusion des banques européennes parmi les plus fragiles et simulations avec des conditions plus favorables que celles en vigueur durant la dernière crise financière sont les grands reproches qui leur sont faits.

Les stress tests sont censés mesurer la résilience du système bancaire en lui en imposant un choc hypothétique. En Europe, le problème est que les stress tests de l’Autorité bancaire ont tendance à ignorer plutôt que d’identifier les maillons les plus faibles du système. Cela explique probablement pourquoi certaines des faillites les plus notables du Vieux continent, notamment de Bankia BFA, Dexia et Banco Popular, aient eu lieu juste après le passage d’un stress test.

Contrairement à ses collègues de Grande-Bretagne, des États-Unis ou du Japon, l’Autorité bancaire européenne ne calcule pas elle-même les résultats, ce sont les banques qui le font eux-mêmes. Elle ne prend même pas le soin de vérifier les informations fournies, de faire des visites sur place. Ce n’est que l’un des nombreux problèmes identifiés par la Cour des comptes européenne. Voici les autres soucis principaux :

Lire la suite sur or-argent.eu

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 37,68 €. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule. Pour des prix imbattables sur l’achat d’Or et d’Argent, c’est ici et sur devis. Livrable dans toute la France.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x