Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
L’Afer et ses contrats en euros touchés à leur tour !

Vous êtes nombreux à me poser la question depuis ma vidéo sur la compagnie Suravenir, à savoir ce que je pense de la compagnie Afer. Je n’en pense rien de manière particulière, si ce n’est qu’Afer de façon générale évolue dans le même contexte que Suravenir et toutes les autres. Ainsi, sans être devin, je ne prends pas grands risques en vous disant que les mêmes causes produisant les mêmes effets, il arrivera à Afer la même chose qu’à Survanir… et que les fonds en euros vont tous tendre vers zéro… dans un premier temps !

D’ailleurs…

« Assurance-vie : l’Afer à son tour touchée par les restrictions sur les fonds en euros »…

C’est le titre d’un article des Echos.

Aucune compagnie d’assurance-vie ne pourra échapper à ce genre de titres de presse, et encore moins à la réalité des taux négatifs qui sont le sujet prégnant du moment.

« L’assureur Aviva, qui gère les contrats de l’Afer, demande un minimum de 30 % d’unités de compte pour les nouveaux investissements de plus de 100.000 euros. La mesure est effective depuis septembre, selon l’Agefi. Generali France et Allianz France ont déjà annoncé des dispositifs similaires. AG2R La Mondiale envisage de faire de même ».

Encore une fois, il n’y a aucune raison que les compagnies soient en mesure de poursuivre la rémunération positive de contrats dont les obligations qui arrivent à échéance sont remplacées par de nouveaux titres qui non seulement ne rapportent rien mais qui, en plus, coûtent de l’argent puisqu’ils sont « rémunérés » je mets entre guillemets, à taux négatifs.

Nous sommes en absurdie.

Du coup, évidemment, les compagnies tentent de dissuader les épargnants de se « ruer » sur les fonds en euros qui restent encore positifs, en raison uniquement de l’inertie des portefeuilles. En effet il faut en moyenne 15 ans, pour remplacer en totalité les obligations contenues dans un portefeuille de titres composant un fonds en euros traditionnel.

Philippe Béchade & Pierre Sabatier: “Les assurances-vie sont-elles vraiment en DANGER ?” Philippe herlin: “R.I.P. l’assurance-vie, longue vie à l’or !”

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
1 Comment threads
0 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
channy Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
channy
Invité
channy

A écouter très attentivement, Pierre Sabatier décrit très bien le fonctionnement des assurances vies
https://www.youtube.com/watch?v=nzztnn7BpLs