Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Quel début d’année pour le CAC 40 ?
 

L’année 2020 est officiellement lancée depuis quelques semaines déjà et, si l’on ne peut pas encore véritablement parler de tendances, quelques évolutions se dessinent parmi les performances boursières. Nous nous arrêtons quelques instants sur les performances de l’indice phare du marché français, le CAC 40.

Début d’année réussi pour les entreprises du CAC 40.

Au vu d’une année exceptionnelle pour l’indice boursier français (+26%), beaucoup d’observateurs craignaient la gueule de bois après la nouvelle année. Il est vrai que les performances du CAC 40 sur les dix dernières années ont affiché quelques dents de scie malgré un retour à l’optimisme observé depuis 2012.

Eric Chaney: “Les banques centrales sont obsédées par les marchés, c’est inquiétant !” La liquidité mondiale vient d’atteindre un niveau record propulsant les marchés à des sommets historiques.

Néanmoins, l’hécatombe que certains craignaient n’a pas eu lieu. L’indice parisien entamait 2020 avec une excellente séance et continuait sa lancée au-dessus des 6000 points malgré quelques incertitudes liées principalement aux tensions au Moyen-Orient. L’année semblait donc commencer sous les meilleurs auspices.

Le coronavirus chinois et la fébrilité des marchés

Source : Pixabay.

C’était sans compter sur la crise sanitaire potentielle liée au coronavirus qui a entraîné un regain de frilosité chez les investisseurs. À la fin du mois de janvier 2020, l’ensemble des places financières toussent et il faut espérer que le virus soit rapidement maîtrisé, au risque de voir retomber l’optimisme ambiant. Les premières victimes de cette nervosité furent les valeurs liées au secteur du luxe ainsi qu’au transport. La demande chinoise est capitale pour ces entreprises, et un essoufflement pourrait avoir un impact désastreux sur les bénéfices. Il faut d’ailleurs anticiper des résultats trimestriels en net retrait par rapport aux prévisions.

Un marché ultra-réactif

Un constat s’impose : le marché semble de plus en plus réactif face à l’actualité géopolitique ou à d’autres événements majeurs. Les investisseurs doivent donc être capables de réagir rapidement et utiliser les outils à leur disposition pour tenter d’anticiper les retournements. Pour les traders en CFD, un outil tel ProRealTime par exemple peut constituer un réel atout. En utilisant une solution d’analyse graphique, l’investisseur peut en effet affiner ses prévisions et ajuster son portefeuille en fonction des mouvements du marché. Néanmoins, il importe également de savoir garder la tête froide et maintenir ses positions en cas de panique intempestive.

À quoi s’attendre pour 2020 ?

En comparaison avec une année 2019 exceptionnelle, beaucoup d’analystes s’attendent à une année 2020 en demi-teinte. Néanmoins, les entreprises françaises pourraient tirer leur épingle du jeu. En effet, l’économie française est plutôt saine malgré un contexte social toujours tendu. De plus, la consommation intérieure reste soutenue et aide ainsi les entreprises de l’Hexagone à sauver les meubles en cas de crise globale.

Au niveau sectoriel, le segment automobile français semble s’installer dans le rouge. Les performances de Peugeot (UG) et Renault (RNO) sur les premières semaines de l’année sont désastreuses. Si les KHOL (Kering (KER), Hermès International (RM), l’Oréal (OR) et LVMH (MH)) perdent de la vitesse à cause de la crise chinoise, c’est le marché financier français dans sa globalité qui sera impacté. Leur poids dans l’indice CAC 40 est en effet significatif.

Une autre inconnue réside dans la politique américaine qui devrait également influencer les performances boursières mondiales et donc les résultats des entreprises du CAC 40. La guerre commerciale sino-américaine reste d’actualité et l’évolution de la situation au Moyen-Orient incertaine. Bien entendu, l’élection présidentielle prévue en novembre prochain sera en point de mire pour tous. L’issue des primaires démocrates devrait apporter de nouvelles perspectives sur ce sujet dans les mois à venir.

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
michel clerc
michel clerc
7 mois plus tôt

Le cac n’a aucun intérêt il ne reflète plus l’économie réelle les algos sont les maîtres, + 26% en 2019 avec une situation catastrophique, le seul intérêt est pour les “médias” aux ordres qui transmettent le message du gouvernement “tout va bien” la bourse a monté de 26% venez que l’on subtilise vos économies, regardez BFM Business c’est un plaisir de voir ces petits Goebbels faire la propagande pour leur guru, ce pays part a vau-l’eau

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x