Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
11.3 millions de chômeurs partiels et baisse des indeminités qui ne seront plus de 84 % mais de peau de chagrin…
 

Le taux de chômage dans le secteur privé et hors fonction publique vient de dépasser les 50 % !C’est monumental, colossal et terrible.La ministre du Travail, Muriel Pénicaud qui est plutôt la ministre du chômage partiel, même si la pauvresse n’y est pas pour grand-chose, a confirmé que notre pays comptait hier 11,3 millions de Français en chômage partiel.Mais ce n’est pas cela le plus intéressant dans ce qu’elle a dit.Ce qu’elle a dit c’est que… le système va être adapté

Et quand on adapte un truc dans ce pays, c’est rarement pour donner plus !

Le problème, que les gens dans leur grande majorité n’ont pas encore perçu, c’est que l’Etat peut tout ou presque sur le plan financier, mais sous réserve d’avoir notre propre souveraineté ce qui n’est pas entièrement le cas.

Nous ne pouvons donc pas forcément aller aussi loin que nous le voudrions pour la raison simple que nous ne sommes pas comme nos amis Anglais qui, eux, disposent de leur propre banque centrale et ont annoncé qu’ils monétiseraient autant que nécessaire. La livre sterling baissera, puis elle remontera quand le pays ira mieux.Nous, nous allons devoir commencer à réduire les plans d’aides à commencer par le chômage partiel qui, rémunéré à 84 % du salaire net, en faisait un pas trop mauvaise affaire pour ceux qui y sont mis. Mais cela ne va pas durer, et pour la phase de temps long, il est évident que ce taux sera progressivement ramené à celui d’indemnisation classique du chômage à savoir 57 % du salaire journalier. Cela sera nettement moins.«Le 1er juin n’est pas un couperet. Nous avons quelques semaines pour nous organiser, pour commencer à relancer l’économie, indispensable. Il va y avoir un taux de prise en charge de l’État moins important, ça va être progressif, en douceur», a détaillé Muriel Pénicaud. Il y aura probablement « un petit reste à charge pour les entreprises »…

Alors les entreprises vont commencer à choisir entre repartir avec tous les effectifs ou se départir d’un certain nombre de salariés.

Rien ne dit qu’elles paieront le « petit reste à charge » qui se transformera en grand manque pour les gens touchés.

Encore une fois, la meilleure suggestion que je puisse vous faire et que je vous invite à partager est de vous préparer à la pire crise économique que nous ayons jamais vécue, sans pour autant céder à la peur ou à la panique, et bien évidemment en espérant de toutes nos forces le meilleurs pour tous et pour notre pays collectivement.

Anticipez une baisse de vos revenus, de vos indemnités et de vos rentrées d’argent, c’est plus prudent;

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
generalchanzy
generalchanzy
2 mois plus tôt

Moins de revenus = moins de dépenses = moins de consommation = moins de productions. Pour « relancer » il faut (aussi) des clients!

Poujade51
Poujade51
2 mois plus tôt

Pas de problème une fois encore : pas d’aides = pas d’IR , pas de consommation donc pas de TVA, si plafond trop bas : transports gratuits payés par les municipalités, dévelloppement du troc et des jardins sociaux donc là encore pas de TVA qui rentre….. Ils va falloir qu’ils m’explique comment ils veulent reconstruire……. La reconstruction n’est qu’une farce : ils s’en foutent : le but : Eradiquer un max de gens : ils le disent depuis des années : on est 7 milliards : ils veulent surpasser leur idole M Adolph Hitler : ils ne s’en cachent pas,… Read more »

evain
evain
2 mois plus tôt
Reply to  Poujade51

Marcel avec « le revenue universel » et les « travaux d’intérêt général » pour les inactifs (bientôt majoritaire)imposé par la race des élus ( celle de BHL ) avec en prime « pour notre bien » une société de « surveillance généralisé sous peine de mort sociale » pour les opposants l’état social de demain surpassera le puissant parti national communiste chinois.

L’objectif est simple un peuple métissé(comme au Brésil) sans identité, corvéable à merci auquel s’appliquera l’eugénisme du berceau à la tombe.

Hier l’IVG avec Simone Veil(née Jacob) et demain IVV( Interruption Volontaire de Vieillesse)avec Attali ce sera l’eugénisme dans toute son horreur.

evain
evain
2 mois plus tôt

L’inversion des flux migratoires permettra de soulager les finances publiques et de très vite relancer l’économie.

Il y a environ 1 actif(salariés) pour 2 personnes (retraités, scolaire, chômeurs…) inactives dans le pays donc si nous avons 11.3 millions de demandeurs d’emplois nous devons nous soulager de 20 millions de Français administratifs.

Le Portugal, L’Algérie, le Maroc , le Mali et le Sénégal fournissent le gros des immigrés ils devront être prioritaire à la remigration et rappelons au passage que nous ne commerçons qu’à hauteur de 2/100 avec ces pays nous n’avons donc aucun scrupule à avoir.

Shark
Shark
2 mois plus tôt
Reply to  evain

Votre approche est tout à fait pertinente , j’ajouterais seulement qu’ils faudra procéder à la ré-migration méthodiquement et non anarchiquement , d’abord vider les prisons pour faire de la place à toute les racailles politiques ( dite Française ) qui ont ruiné et détruit la France pendant 40 ans ! Pour les prisons , un détenu étranger repart avec sa famille vers son pays d’origine , la chasse aux clandestins sera ouverte et sera le travail de la police et de l’armée si nécessaire , les personnes étrangères et familles circulant avec un titre de séjour devront repartir chez eux… Read more »

evain
evain
2 mois plus tôt
Reply to  Shark

Désolé de te contredire mais avec un tel programme en 2060 on aura pas encore commencer …
Il est trop tard pour faire le tri.
On prend tout le monde et on pousse devant comme l’armée rouge en 45.

Esprit de contradiction
Esprit de contradiction
2 mois plus tôt
Reply to  evain

Le véritable problème n’est pas l’immigration dans la mesure où elle est bien gérée et contrôlée. Le problème est plutôt la justice sociale, c’est à dire de tolérer des personnes qui sont inadaptées au vivre ensemble, surtout quand un pourcentage d’entre eux détestent le pays qui les accueille, ceux-là n’ont effectivement rien à faire chez nous. Je précise un détail, détester la politique, ne signifie pas forcément détester le pays et le peuple, car même une majorité des nationaux détestent leurs dirigeants. Tout etranger qui respecte le pays d’accueil, mérite le respect, au même titre que nous souhaitons être respectés… Read more »

evain
evain
2 mois plus tôt

Vu le nombre de chômeurs (« structurel » depuis 1973 et pire maintenant en 2020) ergoter sur « le vivre ensemble », « l’immigration utile », « l’assimilation » et d’autres fadaises est tout simplement hors sujet.

Ils doivent tous partir et vite…

8
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x