Explosif ! La BCE a acheté 100 % de la dette italienne en avril et mai

C’est un article de l’agence de presse Reuters repris par la Tribune et qui revient sur une information explosive !

En effet, la BCE a acheté 100 % des nouveaux emprunts italiens en avril et mai.

Plus précisément Reuters dit que « la BCE et la Banque d’Italie ont acheté pour 37,4 milliards d’euros d’obligations italiennes dans le cadre du Programme d’achats d’urgence pandémique (PEPP), soit 21,6 % du total des achats d’avril-mai, alors que la part théorique de l’Italie n’est que de 17 %.

Cet écart important concernant les règles qui devraient être appliquées par la BCE pourrait être très critiqué par l’Allemagne, surtout au moment où la Cour constitutionnelle allemande a lancé un ultimatum à la BCE pour que cette dernière prouve … la conformité de ses actions aux traités !

Ce n’est vraiment pas gagné.

Plus grave, cette intervention massive de la BCE à travers la banque d’Italie, a tout juste permis de stabiliser les coûts de financement de Rome…

J’attire votre attention sur le fait, que dans les faits, l’euro a déjà un peu explosé puisque ce n’est pas la BCE qui rachète la dette italienne, mais bien la banque centrale italienne, qui loge dans son bilan ses propres rachats de dettes, et que cela est « consolidé » au niveau de la BCE à travers ce que l’on appelle le SEBC qui est le Système Européen des Banques Centrales.

En gros, aujourd’hui chaque pays rachète sa propre dette.

Le jour où la zone euro explose, chacun pourra donc repartir avec ses bonnes dettes !

Il n’est donc pas dit que l’Allemagne le prenne si mal que cela, tant que l’Allemagne n’a pas à payer pour les Italiens !

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

18 commentaires

  1. Je croyais que c’était illégal de faire ça ( normalement c’est proportionnel au poids des états) : Procès en perspective avec les Allemands? Il faut dire : A force de s’asseoir sur tout ce qu’ils signent : pourquoi faire encore des traités ?

  2. Explosif; Il y a 100 ans, la Hongrie perdait deux tiers de son territoire .La Hongrie commémore ce jeudi le centenaire de « la plus grande tragédie » de son histoire. Le traité de Trianon qui a amputé la Hongrie en 1920 reste une mémoire douloureuse qui alimente le nationalisme hongrois. Merci QUI ?

  3. Même avec la mutualisation, ils peuvent encore gagner un peu de temps : ça profitera à une petite caste qui continuera encore quelques temps de s’engraisser mais ça ne les sauvera pas ! La mutualisation : c’est synonyme de croire qu’on peut dépenser sans compter et que ce sera le voisin vertueux qui remboursera ! Sauf qu’à un moment, perdu pour perdu le voisin se dit : pourquoi faire des efforts? A mon tour de me goinfrer et quand l’hiver vient et que le silo de blé n’ a pas été rempli l’été pour l’ensemble de la collectivité et bien c’est toute cette collectivité qui crève ! C’est exactement ce qui va se passer!

    1. J’ai déja entendu cette petite moraline néo-libérale.Mais la mutualisation,c’est ce qui fait que vous etes soigné gratis en cas de maladie grave,que vous touchez une retraite qui vous permet de finir dignement,que les écoles sont gratuites,que les collectivités locales s’occupent de tout pour vous.Voyez les émeutes aux USa,c’est le chacun pour soi,la guerre civile.
      La mutualisation nous permettra de sauver les pays faibles de l’euro:l’italie,l’espagne.

      1. La mutualisation c’est aussi l’appauvrissement de masse, le chômage chronique et la fuite des cerveaux, discutez avec des patrons, ils vous expliqueront tout ça.

  4. C’est un truc de fou ! Le système tient ..tient.. qu’à un fil ! Mais c’est un putain de fil d’araignée ! De la fibre arachnide plus solide que le kevlar !

    1. Non,le système ne tient pas.C’est les cours de bourse qui sont coloriés en rose.Beaucoup de loyers ou de remboursements de crédits sont suspendus.Ne vous laissez pas intoxiquer par l’illusion.

  5. Quel sac de nœuds et circonvolutions! Je me demande si certains n’auraient pas l’idée de rembourser leur dette en euros avant de quitter la zone euro tout en repassant à leur monnaie nationale.

    1. Je pense que c’est le contraire , certains pays rêveraient de régler leur dette surtout aux allemands dans leur monnaies nationales en dévaluant un max , je pense notamment à la france qui rembourserait les mercos aux allemands en franc français sous évalué .

      1. Et on parle d’une dévaluation de 30 à 35% à Bruxelles ( dans les coulisses bien sûr : il ne faut pas effrayer M DUPONT & Mme MICHU qui doivent rester tranquilles pour se faire tondre ! )

        1. Tant que nos retraites sont versées,pas de quoi s’inquiéter!Sommes en train de préparer nos vacances en Camping car.On part au pays basque:on va bien bouffer

          1. Ta retraite en monnaie nationale ce sera 35% de pouvoir d’achat en moins ! On verra si tu pourra toujours fanfaronner aux pays basques ! là-bas les produits surtout culinaires sont de qualités et donc chers !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page