Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Dans 37 % des cas, les dividendes versés en 2019 menacent la survie des entreprises en 2020 !

« A chaque crise boursière, et surtout depuis celle de 2008, on tente de modérer l’appétit des investisseurs pour le rendement à court terme. Rien n’y fait, en dépit des déclarations ronflantes sur la responsabilité sociale et le souci du long terme. Selon une étude révélée par le Financial Times, peu suspect d’anticapitalisme primaire, les dividendes de 2019 pourraient compromettre la survie de bien des entreprises en 2020. 37 % des sociétés qui composent l’indice américain S&P 500 ont versé, en 2019, des dividendes (ou procédé à des rachats d’actions, ce qui est équivalent) pour un montant supérieur à l’ensemble de leurs bénéfices nets de l’année. C’est un peu moins en Europe, autour de 29 % ».

Bon en gros et pour résumer, les entreprises versent des dividendes avec de l’argent qu’elles n’ont pas en caisse et cela ponctionne directement la trésorerie. Dans certains cas, les entreprises du S&P 500, qui est l’un des indices phare aux Etats-Unis, rachètent même leurs propres actions pour faire monter les cours, l’entreprise devenant actionnaire d’elle-même… ce qui est évidemment un peu délirant quand on y réfléchit même si cela est parfaitement légal. Cette possibilité est importante car elle peut permettre d’assurer la stabilité ou la liquidité des actions. Mais ici et depuis des années, ces techniques sont utilisées à des fins uniquement spéculatives et ont pour objet de… faire monter artificiellement les cours de bourse.

Et puis, il n’y a rien de plus simple dans un monde de taux zéro où les banques acceptent de prêter à presque rien des milliards pour ce type d’opérations.

Mais, sur ce, arrive une pandémie terrible, et les cigales se trouvèrent forts dépourvues lorsque la bise fut venue.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
cash
cash
4 mois plus tôt

C est le moment !!! :((Haute-Garonne : l’entreprise Zodiac Nautic délocalise sa production de bateaux d’Ayguesvives en Tunisie Les salariés de Zodiac Nautic l’ont appris cette semaine : leur direction prévoit de délocaliser entièrement la production de bateaux semi-rigides de leur site d’Ayguesvives en Haute-Garonne vers la Tunisie. 38 postes vont être supprimés. Coup de tonnerre chez Zodiac Nautic, à Ayguesvives, près de de Toulouse. Les salariés ont appris le 30 juin que la direction de ce site historique, spécialisé dans la fabrication de bateaux pneumatiques, souhaitait délocaliser toute la production en Tunisie. 38 postes vont être supprimés, sur les… Read more »

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x