Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
USA: Hé oh y’a quelqu’un ?… Même si les salles de cinéma rouvrent, il n’y a pas un chat !

« Si on le construit, ils viendront » Cette devise a pris toute son importance à travers le personnage de Kevin Costner en 1998 dans le film intitulé, « Field of Dreams », mais soyons sérieux, de tels conseils aujourd’hui, dans un monde post-pandémique, n’ont absolument plus aucun sens.

Prenons par exemple, le film Tenet de Christopher Nolan, sorti le 3 septembre, qui était censé marquer la renaissance de l’industrie cinématographique, selon NYT.

Avant l’ouverture, les traders Robinhood se sont jetés sur des actions liées au cinéma au mois d’août, y compris Cineworld et AMC, en pariant que les américains retourneraient rapidement dans les salles.

Mais les actions liées au théâtre ont connu une correction importante quelques jours après la sortie du film, en raison du fait que le film a collecté 9,4 millions de dollars lors de son premier week-end en Amérique du Nord et seulement 29,5 millions de dollars au cours de ses deux premières semaines. Le taux de participation décevant a mis en évidence une chose :

« Nous n’avons aucun moyen de savoir le temps qu’il faudra pour que les consommateurs reviennent confortablement dans les salles de cinéma », a écrit lundi Rich Greenfield, fondateur de la société de recherche média Lightshed Partners.

Même avec une capacité des théâtres limité à 50% dans la majeure partie du pays et 68% des chaînes de théâtres qui ont rouvert lors de la fête du Travail, la promotion de Tenet n’a toujours pas incité les américains à retourner dans les cinémas alors que les cas de coronavirus continuent de faire rage entre la fin de l’été et le début de l’automne.

Nous avons noté en mai à quel point les consommateurs sont passés des salles de cinémas aux projections en plein air, qui serait la nouvelle tendance pour l’année 2020.

  • Walmart est en train de transformer ses parkings en salles de cinéma pour ses clients.
  • Un propriétaire de centre commercial en difficulté transforme les parkings en salle de cinéma en mode “drive-in”.
  • Le Covid-19 a transformé l’Amérique en une nation « drive-in ».

A titre de comparaison, Jeff Goldstein, président de la distribution de Warner Bros., a déclaré que les films précédents de Nolan – Inception, Interstellar et Dunkirk – avaient rapporté 50 millions de dollars en Amérique du Nord et entre 527 et 837 millions de dollars dans le reste du monde. En analysant les recettes du dernier film de Tenet, il est clair que le public ne semble absolument pas convaincu de vouloir se décider à retourner dans les salles de cinéma de sitôt.

L’industrie du cinéma n’a pas encore réussi à convaincre les clients que les salles de cinémas étaient des lieux sûrs. Avant même que les théâtres ne commencent à rouvrir vers la fin de l’été, il aurait dû y avoir une campagne d’information pour rassurer le public que des millions de dollars avaient été dépensés afin d’atténuer au maximum toute propagation du virus.
Mark Zoradi, directeur général de Cinemark, ne s’attend pas à un retour à la normalité pour les théâtres avant 2022, et a qualifié l’année 2021, comme étant une année de transition.

« Nous avons dépensé des millions et des millions de dollars pour faire ce travail correctement », a déclaré Zoradi. “Si nous pouvons convaincre le consommateur que nous avons fait toutes ces choses, il est plus susceptible de vouloir revenir.”

“Et si les lecteurs ne l’ont pas encore bien compris, je peux affirmer aujourd’hui que les salles de cinéma vont disparaître en moins de deux ans.” Alastair Williamson, qui était dans une salle de cinéma Regal dans la région métropolitaine de Baltimore samedi (12 septembre) : “Il n’y a pas un chat !”

Dans un autre tweet, Williamson montre la billetterie, qui soit dit en passant, semble être complètement automatisée, du coup, dites adieu à quelques emplois à bas salaires et mal rémunérés qui vont être définitivement remplacés par des machines. C’est incroyable de voir cela, plus un chat au cinéma et pourtant nous sommes samedi soir…

Les cinémas AMC menacés de faillite par la crise sanitaire Les salles de cinémas broient du noir

La morale de cette histoire est que si les cinémas rouvrent avec des films de premier ordre avec de grands producteurs, eh bien, le public américain n’est toujours pas assez motivé à retourner dans les salles car beaucoup d’américains pensent que les infrastructures ne sont pas assez sûres face au virus. Pour ramener les consommateurs dans les salles, il faudra davantage de persuasion de la part des professionnels des salles de spectacles.

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Oui
Oui
1 mois plus tôt

Pour faire revenir les spectateurs dans les salles de cinéma, ce n’ est pourtant pas bien compliqué. Il suffit de leur offrir une boîte de Plaquénil à l’ entrée (c’ est pas cher en plus).

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x