Le bilan économique de la crise COVID, l’élection Américaine, la catastrophe Biden, et tout le reste sans langue de bois avec Olivier Delamarche !

Le bilan économique de la crise COVID, l’élection Américaine et la catastrophe Biden, l’ineptie du sauvetage des entreprises, l’immobilier et le problème du paiement des retraites, le prix de sa liberté de parole.

Ici TOUS LES SUJETS sont évoqués sans langue de bois avec Olivier Delamarche.

Greyerz: “Préparez-vous au plus grand effondrement de l’histoire de l’humanité !” Olivier Delamarche: “Je ne vous parle pas d’une petite crise mais d’un vrai effondrement avec une monnaie qui ne vaut plus rien, des banques qui ferment, des sociétés qui se cassent la figure…”

Suivre Olivier Delamarche

Suivre Olivier Delamarche sur les Econoclastes
Suivre Olivier Delamarche sur Facebook
Suivre Olivier Delamarche sur Twitter
Suivre Olivier Delamarche sur Linkedin

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

10 commentaires

  1. Je n’ai rien contre les idées de ce Monsieur sauf que…
    Sauf que sa logopédie hachée, ponctuée de répétions, de bégaiementS et de hêêêêê … hêêêê … hêêêêê … hêêêêê … qu’on dirait la chèvre de M. Seguin, m’horripile au plus haut point.
    Entre lui et l’autre vieux machin, là; de « l’institut des libertés gnagnagna »,
    Ils forment une paire d’orateurs en repoussoir que, si on veut se re informer, il faut vraiment s’accrocher et le vouloir!
    Ou alors on fait comme moi: au bout du 5ème hêêêê en 3 mots, on passe à autre chose.
    Franchement, avec des orateurs pareils, faut pas s’étonner si 5 % seulement des français vont chercher à s’informer sur le net.
    Z’ONT PAS K’ÇA À FAIRE NON-PLUS!

    1. Les destructions infligées à toute l’économie occidentale sont peut-être moins visibles que dans une guerre classique, mais tout aussi dramatiques. Les dégâts, et les morts aussi, sont vien là et bien réels.
      Et la Suisse ne sera pas épargnée: après que la population suisse se soit fait manœuvrer et ait autorisé par votation la BNS à vendre son or à vil prix pour qu’elle puisse ensuite soutenir le dollar et l’euro; les montants en obligations libellées en ces monnaies de singe détenus par la BNS sont tels que lorsque ces monnaies s’effondreront, le FRS s’effondrera en même temps.
      Cette fois, je ne crois pas qu’elle pourra se tenir à l’écart de la merde qui va tomber sur la tronche des gens.
      Tout le monde sera servi, et en Suisse aussi.

  2. Si l’on compte comme actifs les jeunes qui ont trouvé à grand peine un petit boulot à peine payé, les temps partiels non choisis, les chômeurs en fin de droits , les RSA, les cotisations retraite sont très maigres .

  3. Tout est fait pour ruiner les petits commerces non alimentaires qui n’ont pas de site internet pour recevoir des commandes car on les a obligés de fermer totalement alors que les hypermarchés ont entouré certains rayons non alimentaires ( jouets, électroménager etc … ) de scotch rouge et blanc d’interdiction de passer auquel est accrochée la pancarte qu’il faut passer commande de ces produits par internet et aller les chercher ensuite au point de livraison de l’hyper . Les cosmétiques , vernis à ongles etc …sont libres d’accès et de vente dans l’hypermarché, par contre la petite boutique de cosmétiques de la galerie commerciale doit rester fermée .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page