Réforme du franc CFA, la banque de France transfère 5 milliards d’euros !

Dans le cadre de la réforme du franc CFA, une monnaie commune à quatorze pays du continent et perçue comme un instrument postcolonial par ses détracteurs, la banque de France vient de transférer 5 milliards d’euros de réserves de change à la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Politiquement cela fait bien, et donne l’illusion à l’Afrique de pouvoir reprendre son destin monétaire en main, pourtant, la « tutelle » reste d’une certaine manière puisque le franc CFA est toujours arrimé à l’euro par une parité fixe. La réforme prévoyait d’ailleurs également un changement de nom, le franc CFA devant devenir l’éco, et la France devait se retirer des instances de gouvernance de l’UMOA.

Le problème c’est qu’entre les effets d’annonces et la réalité de la stabilité économique il y a un grand écart qui met en risque non pas la France mais bien les différents pays d’Afrique.

La question de fonds est celle de la force d’une monnaie et de sa valeur.

Les pays africains qui utilisent actuellement le franc CFA ne méritent pas et n’ont pas besoin d’une crise monétaire qui serait créée non pas en raison de difficultés économiques spécifiques, mais uniquement à partir d’une volonté idéologique de vouloir couper un lien qui peut sembler « colonial ».

Le faire trop vite et dans le cadre d’une réforme mal préparée reviendra pour les pays Africains concernés à se tirer une balle monétaire dans le pied.

Il ne faut donc pas traiter ce sujet sous le prisme du colonialisme, mais bien sous l’angle du pragmatisme économique et monétaire avec comme intention de laisser nos amis Africains évidemment décider pour eux-mêmes et par eux-mêmes.

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Pour m’écrire [email protected]

Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
21,00 EUR
15,00 EUR
75,53 EUR
25,00 EUR
25,00 EUR
Retour au standard or
Retour au standard or
21,00 EUR
L'or, un placement d'avenir
L'or, un placement d'avenir
15,00 EUR
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
75,53 EUR
Histoire de l'argent
Histoire de l'argent
25,00 EUR
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
25,00 EUR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page