Un effondrement de 97% des marchés boursiers engendrerait le plus énorme transfert de richesse de l’histoire.

D’ici 2025, nous allons assister au plus grand transfert de richesse de l’histoire. Ce transfert affectera les marchés mondiaux de l’investissement et ébranlera la plupart des investisseurs. Tous les marchés conventionnels – actions, obligations et immobilier – vont décliner de 50-75%, peut-être plus. Dans le même temps, l’or et l’argent ne feront pas que rattraper leur sous-performance depuis 1980. Les métaux précieux vont être l’objet – et ce, d’une manière tout à fait inattendue – d’une frénésie d’investissement spectaculaire.

Lorsque les actions et les obligations chuteront violemment, les marchés seront gagnés par une crainte jamais vue depuis le krach de 1929. Mais cette fois-ci, la situation risque d’être bien pire.

Pour quiconque croit qu’une chute de 75% des actions est impossible, souvenez-vous de ce qui est arrivé avec le Dow Jones en 1929. À cette époque, le Dow Jones s’est effondré de 90%, dans un environnement économique beaucoup plus favorable qu’aujourd’hui. Les États-Unis étaient alors un pays créancier, et la dette mondiale était minuscule par rapport à aujourd’hui. Non seulement le Dow Jones a chuté de 90%, mais il a fallu plus de 25 ans avant qu’il ne touche à nouveau le sommet de 1929. L’effondrement à venir sera non seulement plus sévère que 75%, mais cela prendra plus que 25 ans pour s’en remettre, à cause de la nature globale de la crise et de la débâcle financière mondiale qui s’ensuivra.

L’once d’or à 10 000 $, avec une chute de 75% des actifs mondiaux, signifie que l’or représenterait 17% du total des actifs. Cela peut sembler extrêmement élevé. Mais n’oublions pas qu’à ce moment-là, l’or sera la véritable monnaie et peut-être la seule monnaie de confiance, tandis que les devises fiduciaires atteindront leur valeur intrinsèque de zéro. Aussi, beaucoup d’investisseurs paniqueront et voudront vendre leurs actions et obligations en vue d’acheter de l’or, le seul placement refuge. 

Les actifs mondiaux sont aujourd’hui 174 fois plus élevés que l’or. Lorsque les actifs auront décliné de 75% et que l’or sera à 10 000 $ l’once, les actifs mondiaux (excluant l’or) ne seront que cinq fois plus élevés que tout l’or du monde. Cela signifie que les actifs mondiaux déclineraient de 97% par rapport à l’or entre aujourd’hui et 2025. Je suis persuadé que plusieurs personnes sont sceptiques. Il semble irréel que l’or puisse devenir si précieux par rapport à d’autres actifs. Mais, dans un scénario de panique, les évaluations seront totalement différentes des surévaluations énormes d’aujourd’hui. Nous verrons des ratios cours/bénéfice de 1:5, même pour les bonnes entreprises. Cela signifie qu’une entreprise peut être achetée entre 1 et 5 ans de bénéfice. Les dividendes des sociétés qui pourront se le permettre, seront de 10-20%. Le rendement sur les espaces locatifs sera de 20% et plus.

Aux sceptiques qui croient que les excès d’aujourd’hui sont la norme, il est important de comprendre que, dans le scénario que je décris, il n’y aura plus de monnaie fiduciaire de confiance, et que la seule monnaie, que très peu détiendront, sera l’or.

Vous pouvez, bien sûr, vous demander si les autorités, à travers le monde, laisseront les détenteurs d’or devenir si puissants. Peut-être voudront-elles fortement taxer l’or, voire le confisquer ? Je pense que l’imposition est beaucoup plus probable que la confiscation. Les grands détenteurs d’or, comme la Chine et la Russie, seront à ce moment-là en position de force avec leurs réserves d’or. Nous découvrirons alors également si les États-Unis détiennent vraiment ces supposées 8 000 tonnes d’or.

Une autre raison pour laquelle la confiscation ou même de fortes taxes sur l’or ne fonctionneront pas, c’est que plusieurs gouvernements auront perdu le contrôle. Ils n’auront plus d’argent pour payer les fonctionnaires, y compris les percepteurs d’impôts.

Les détenteurs d’or qui, aujourd’hui, ne peuvent acquérir qu’un petit 0,6% des actifs mondiaux pourraient, dans sept ans, en acheter 16%. Plus important encore, une chute de 97% de la valeur des actions déclencherait le plus énorme transfert de richesse de l’histoire. 

Source: or.fr

À l’attention des lecteurs de BusinessBourse

Or.fr offre une solution unique et optimale pour préserver son patrimoine via la détention de métaux précieux :

✓ Or et argent physique (lingots et pièces d’investissement)
✓ Stockage sécurisé hors du système bancaire
✓ Détention directe (sans intermédiaire)
✓ Titres de propriété en nom propre
✓ Accès direct et personnel aux coffres de stockage
✓ Assurance des métaux précieux
✓ Rachat immédiat des produits
✓ Service de livraison

➠ Pour investir dans l’or et l’argent, visitez Or.fr ou contactez le service client au 01 84 88 40 84

Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Une économie au pur standard Or
Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Une économie au pur standard Or
21,00 EUR
15,00 EUR
45,41 EUR
25,00 EUR
25,00 EUR
24,00 EUR
Retour au standard or
Retour au standard or
21,00 EUR
L'or, un placement d'avenir
L'or, un placement d'avenir
15,00 EUR
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
45,41 EUR
Histoire de l'argent
Histoire de l'argent
25,00 EUR
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
25,00 EUR
Une économie au pur standard Or
Une économie au pur standard Or
24,00 EUR

2 commentaires

    1. Bientôt tu pourras peut être appartenir à cette génération et appeler ta tante, ton oncle…..
      Je crois que quand le paradigme va s’écrouler, beaucoup vont tomber sur le cul comme nous dirait Moulinex !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page