Cyrille Jubert – Argent métal: « le raid et son choc en retour attendu »

Avec la mise en place des règles de Bâle III, nous attendions de la volatilité sur le marché des métaux précieux. Le raid du début du mois d’août était intimement lié à cet événement.

Ce raid des banquiers était particulièrement axé sur l’or, principalement pour dénouer des contrats du Forex, où le dollar est hedgé contre l’or. Cet or étant « non-alloué », donc purement virtuel, il était indispensable de clore ces contrats au plus tôt. Les banquiers ont profité des marchés désertés au moment des vacances estivales pour lancer leur raid baissier. La manœuvre habituelle, consistant à faire pression sur les niveaux où les spéculateurs ont placé leurs « stop-loss », a suffi, les obligeant à vendre leurs positions acheteuses (long) et déclenchant une chute brutale en cascade, très en dessous des prix de vente réels du physique sur le marché des grossistes.

L’argent sur le marché à terme a suivi cette baisse, malgré une attaque avec un volume assez faible de 39 Moz.

Andrew Maguire rapproche les effets de ce raid à celui de mars 2020, qui a totalement déstabilisé le système des Exchange For Physical (EFP) entre le COMEX de New York et le LBMA de Londres.

Le choc en retour de ce raid devrait avoir des effets spectaculaires dans les deux mois à venir.

Cet été, pour la première fois de l’Histoire, les affineurs ont profité des prix cassés du COMEX pour acheter des contrats à terme en dessous des prix du marché et ainsi satisfaire les commandes de leurs clients.

C’est le monde à l’envers !

Normalement, ce sont les affineurs qui fournissent les marchés (COMEX de New York et LBMA de Londres) avec du physique. Mais cet été, comme ce raid sur le « papier » a amené l’or et l’argent en dessous des prix réels du physique, les affineurs ont fait leur marché. Ils s’apprêtent à dévaliser les stocks existant de physique en demandant livraison à Londres et à New York, afin de satisfaire la demande des banquiers qui se fournissent directement chez eux.

Cela va être le cas pour l’or, mais c’est encore plus vrai pour l’argent.

Maguire affirme que les affineurs russes ont croulé sous les commandes de barres de 1000 onces, à 23 $ l’once d’argent. Les stocks des affineurs en Russie ont été vidés. C’est sans doute la même chose ailleurs. Les insiders et les banques se sont gavés de physique, parce qu’ils savent que le ratio or/argent devrait chuter très brutalement. Andrew Maguire affirme que ce ratio devrait être proche de 1/32 en janvier prochain. Quand Bâle III sera effectif partout dans le monde à la fin de l’année, il table sur un cours de l’or entre 2 300 $ et 2 500 $ et ose annoncer l’argent aux alentours de 70 $ en janvier.

A plus court terme, Andrew Maguire considère que le mois de septembre va amener un violent rallye sur le l’argent, dont la première étape devrait pousser l’argent entre 35 $ et 40 $ sur les contrats à terme de New York.

Alors que le ratio des prix or/argent sur les futures du COMEX est actuellement de 1/76, le ratio des ventes de pièces d’or et d’argent à la US Mint est de 1/27.

Si le ratio de la US Mint s’appliquait au prix de l’once au COMEX, l’once d’argent serait actuellement à 67 $.

De manière très surprenante, aujourd’hui, c’est très exactement le prix de vente de la pièce Silver Eagle 1 once sur le site de l’US Mint.

Aujourd’hui, c’est la fin du contrat en cours sur le COMEX : 5 528 contrats demandent livraison, soit 27,6 Moz.

Le graphique ci-dessous date du 30 août.

Comme on le voit, SLV continue à voir ses stocks baisser et ceux du COMEX également.

Cette baisse devrait être nettement plus violente durant les deux mois à venir, du fait des demandes de livraison des affineurs. 

Les stocks d’argent à vendre du COMEX ont perdu 42 Moz depuis le début de l’attaque des WallStreetSilver fin janvier 2021. Au 31 août 2021, il n’y a plus que 107 Moz à vendre (registered) au COMEX.

Depuis mars 2020, le marché de New York est obligé de livrer du physique et donc de se réapprovisionner partout dans le monde (Russie, Corée, Kazakhstan…) sans avoir jamais réussi à compenser les sorties massives d’argent de ses stocks, du fait de la campagne d’achat de physique des petits traders appelés les WallStreetSilver. Ces derniers sont aujourd’hui 128 381 membres, soit 2 fois plus qu’en mars. Dès que les cours de l’argent commenceront leur rallye haussier, ils seront probablement rejoints par une partie des 11 millions de petits traders WallStreetBets, qui jouent le « momentum » (la tendance).

Depuis le début de l’année, les ventes de pièces d’or de l’US Mint ont déjà dépassé celles de l’année 2020 : 847 500 pièces d’une once d’or ont été vendues en 8 mois en 2021, contre 844 000 en 12 mois en 2020.

Les ventes de pièces d’argent Silver Eagle sur 8 mois dépassent déjà de 26% celles de l’année 2020 : 18 178 000 pièces d’une once d’argent ont été vendues en 2020, contre 22 904 500 en seulement 8 mois en 2021.

Dans son analyse du 31 août, Steve San Angelo révèle que les cours du physique sont toujours 10 $ au-dessus des prix de l’argent-papier.

Le physique n’a pas suivi les fluctuations de l’argent-papier.

Graphiquement, l’argent est dans un canal baissier. Les cours butent aujourd’hui sur la résistance. La Moyenne Mobile à 20 jours est désormais en support.Statistiquement, sur les 37 dernières années, juillet et août sont les mois de faiblesse de l’argent avant une phase haussière de plusieurs mois.

Si l’argent n’est pas à l’abri d’une ultime attaque avant la grande hausse, les conditions me semblent remplies pour un décollage avant la fin du mois.

C’est d’autant plus vrai, quand on regarde la folle envolée de l’aluminium (x2), de la tôle d’acier (x4), du charbon (x4) et des matières premières, qui connaissent une très violente inflation. Étant donné la folle création monétaire depuis le début de 2020, le cours des métaux précieux devraient être beaucoup plus élevé. Ce n’est qu’une question de quelques mois de patience pour voir nos vœux enfin exaucés.

Source: or.fr

À l’attention des lecteurs de BusinessBourse

Or.fr offre une solution unique et optimale pour préserver son patrimoine via la détention de métaux précieux :

✓ Or et argent physique (lingots et pièces d’investissement)
✓ Stockage sécurisé hors du système bancaire
✓ Détention directe (sans intermédiaire)
✓ Titres de propriété en nom propre
✓ Accès direct et personnel aux coffres de stockage
✓ Assurance des métaux précieux
✓ Rachat immédiat des produits
✓ Service de livraison

➠ Pour investir dans l’or et l’argent, visitez Or.fr ou contactez le service client au 01 84 88 40 84

Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Une économie au pur standard Or
Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Une économie au pur standard Or
21,00 EUR
15,00 EUR
45,41 EUR
25,00 EUR
25,00 EUR
24,00 EUR
Retour au standard or
Retour au standard or
21,00 EUR
L'or, un placement d'avenir
L'or, un placement d'avenir
15,00 EUR
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
45,41 EUR
Histoire de l'argent
Histoire de l'argent
25,00 EUR
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
25,00 EUR
Une économie au pur standard Or
Une économie au pur standard Or
24,00 EUR

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page