Vidéos d’analyses de sang de personnes vaccinées !… Ca fait peur !!

Plusieurs scientifiques et médecins ont analysé le sang des personnes vaccinées. Voici deux vidéos de ce qu’ils ont découvert.

La première a été filmée et commentée par un groupe de scientifiques et de médecins allemands qui ont analysé le sang de personnes vaccinées. Dans cette vidéo doublée en français, voici ce qu’ils découvrent à travers leur microscope et ce qu’ils en disent.

La seconde vidéo est sous-titrée en français. Armin Koroknay, scientifique en toxicologie, a utilisé un microscope à fluorescence, qui permet aux chercheurs d’observer les globules rouges, les globules blancs, l’ADN ou encore l’ARN contenu dans le sang.

Source: lactudissidente

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Apres la baisse technique du cours de l’or ces deux derniers mois, nous sommes à des niveaux de prix très faibles vu la situation Economique catastrophique ( Des déficits d’états historiques, une impression monétaire devenue incontrôlable… l’inflation arrive et la dépréciation des monnaies va ruiner les épargnants… Une appréciation importante des cours de l’or et de l’argent se profile.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or », ou directement par mail: [email protected]. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

Relayez-nous et suivez-nous au travers de nos différents réseaux sociaux ci-dessous:

Page Facebook: https://www.facebook.com/BusinessBourse-BB-348812011910
Twitter: https://twitter.com/BusinessBourse
Telegram: https://t.me/BusinessBourse_BB
Linkedin: https://www.linkedin.com/in/business-bourse-5a663944/
gettr: https://gettr.com/user/businessbourse/

Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Une économie au pur standard Or
Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Une économie au pur standard Or
21,00 EUR
15,00 EUR
45,41 EUR
25,00 EUR
25,00 EUR
24,00 EUR
Retour au standard or
Retour au standard or
21,00 EUR
L'or, un placement d'avenir
L'or, un placement d'avenir
15,00 EUR
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
45,41 EUR
Histoire de l'argent
Histoire de l'argent
25,00 EUR
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
25,00 EUR
Une économie au pur standard Or
Une économie au pur standard Or
24,00 EUR

7 commentaires

  1. On doit quand même avouer que les conditions de prise de ces vidéos et échantillons sont très amateur. Mais d’un autre côté comment cela se fait qu’il n’y ai pas de vidéo « main stream » qui étudie le sang d’un vacciné vs non vacciné? Comment se fait il que la composition des vaccins soit cachée et que des chercheurs ont du se mettre en infraction pour obtenir des flacons à étudier?

  2. https://www.lesoleil.com/actualite/verification-faite/de-graves-problemes-du-sang-a-cause-des-vaccins-vraiment-627d4559a989c22df48df24f80f2dfde L’affirmation : «Ça fait deux fois que des amis m’envoient la même vidéo qui prétend montrer les effets délétères graves des vaccins anti-COVID sur le sang. Pouvez-vous démêler le vrai du faux dans tout ce qui y est dit?» demande Christophe Hanne, de Sherbrooke. Plusieurs lecteurs m’ont envoyé cette vidéo [https://tinyurl.com/k29k97u] au cours des derniers jours. D’autres m’ont par ailleurs soumis des images qui circulent depuis cet été : il s’agit de photos qu’une «microscopiste nutritionnelle» a prises de globules rouges et qui montreraient elles aussi d’horribles dysfonctions. Il vaut donc clairement la peine de s’attarder sur cette idée voulant que ces vaccins, et en particulier ceux à ARN-messager (Pfizer et Moderna), auraient des effets très nocifs sur le sang humain.
    LES FAITS

    Commençons par la vidéo vue par M. Hanne. Son principal protagoniste est un certain Armin Korok­nay, qui est présenté comme un «scientifique en toxicologie». Il n’existe pas beaucoup d’information sur ce M. Koroknay : son profil Google Scholar montre qu’il a quelques publications scientifiques à son actif, mais que sa plus récente remonte à près de 20 ans (2002). Plus troublante est la page que lui consacre le site psiram.com, qui traque les charlatans médicaux. J’ignore si tout ce qui s’y trouve est exact, mais la page de M. Koroknay lui-même n’a rien pour rassurer — on y apprend notamment que ses travaux l’ont mené vers le «chamanisme fondamental» et que lui et sa partenaire offrent des séminaires où ils «[jettent] des ponts entre la médecine traditionnelle et le travail de l’âme».

    Bref, même si tout indique que M. Koroknay a une authentique formation scientifique, il semble s’être résolument tourné vers l’ésotérisme et n’est donc pas une source fiable au sujet des vaccins. Voilà pour la forme; passons maintenant au fond de la vidéo.

    Ses images les plus percutantes, celles qui appuient le plus fortement le message d’un danger pour le sang, comparent le sang d’un vacciné avec celui d’un non-vacciné (première image). On y voit, à gauche, les globules rouges — soit les cellules du sang qui transportent l’oxygène — d’une personne non vaccinée, et qui ont toutes les caractéristiques d’un sang «normal». À droite, on présente le sang d’une personne qui vient d’être vaccinée, avec des globules qui s’empilent d’une manière manifestement très anormale.

    Tout cela peut sembler très impressionnant et dramatique, mais en vérité ces images sont bien moins inquiétantes qu’il n’y paraît. Le Dr Frédéric Barabé, hématologue au CHU de Québec et professeur de médecine à l’Université Laval, passe littéralement ses semaines à analyser des échantillons sanguins. Et selon lui, ces images ne montrent absolument rien qui justifie les craintes que les auteurs de la vidéo tentent manifestement de créer. «Des fois, explique-t-il, on peut voir ça [l’empilade] chez des gens qui font de l’inflammation ou qui ont certaines maladies du sang, parce que les globules rouges ont une charge électrique et que les protéines en ont une aussi. Alors il arrive qu’on voie les globules s’empiler quand on les examine au microscope. Mais ce n’est pas le signe d’un problème particulier, c’est très non-spécifique. C’est sûr que les vaccins peuvent provoquer de l’inflammation, si les vaccins n’induisaient pas une réponse immunitaire [NDLR : qui est la source de l’inflammation], ils ne marcheraient pas, mais de là à faire le lien entre ces images-là et le vaccin, il y a vraiment un gros pas à franchir.»

    En outre, la vidéo affirme clairement que le fait d’observer de telles empilades de globules rouges indique de graves problèmes de santé, mais c’est complètement faux, poursuit le Dr Barabé. «En fait, ça ne change pas grand-chose. Une fois que le sang circule dans le corps, ce n’est pas une chose qui va avoir un impact. C’est le problème du sang qu’on observe hors du corps : quand on étend le sang sur une lamelle de verre pour l’observer au microscope, ça peut faire des empilades, mais ça ne veut pas dire que ça va faire pareil dans le corps. Les globules rouges sont empilés, mais ils ne sont pas attachés ensemble. Alors même quand ils arrivent dans de petits capillaires, habituellement l’empilade va se défaire. C’est sûr que ça peut faire des caillots des fois, mais de toute manière, ce ne sont pas les globules rouges qui font les caillots, ce sont les plaquettes [qu’on ne voit pas dans la vidéo].»

    Ajoutons à cela que cette vidéo contient par ailleurs plusieurs faussetés grossières, dénonce le Dr Barabé, comme l’idée qu’on puisse voir un déficit de vitamine ou encore de l’ARN ou de l’ADN en regardant du sang sous un microscope à fluorescence, comme celui que M. Koroknay utilise.

    Passons maintenant à l’autre série d’images qui m’ont été soumises et qui circulent sur les réseaux sociaux depuis cet été. Les photos ci-dessous ont été prises grâce à une autre technique de microscopie, la «microscopie en champ sombre», qui consiste à observer sur un fond noir — alors que classiquement, on place les objets à agrandir sur une source de lumière. L’auteure des photos, une adepte de la santé naturelle qui se présente comme une «microscopiste nutritionnelle» (ce qui n’est pas une vraie profession médicale), affirme qu’il s’agit du sang de personnes vaccinées et que les cellules sanguines qu’on y voit portent des anomalies graves et évidentes lui faisant craindre des répercussions sur la santé des vaccinés «pour le reste de leur vie».

    Ce sont bel et bien des globules rouges que l’on voit sur ces images, confirme le Dr Barabé. Mais est-ce qu’ils présentent des caractéristiques anormales? «Non, je ne pense pas. Ce n’est pas une technique très usuelle pour observer le sang. D’habitude, pour mieux voir les cellules, on les colore. Mais là, avec le fond noir, on ne voit que très peu de détails. On voit si ce sont des globules rouges ou blancs [des cellules immunitaires], mais c’est difficile d’en dire plus. C’est très rudimentaire.»

    Bref, comme dans le cas de la vidéo, ces images peuvent être impressionnantes pour les ­non-initiés, mais elles ne montrent rien de particulier.

    Rien de tout cela ne signifie, s’il faut vraiment le spécifier, que les vaccins anti-COVID ne provoquent aucun effet secondaire. Certains d’entre eux ont bel et bien été associés à problèmes de coagulation très rares, mais qui peuvent être graves. Ainsi, une vaste étude anglaise portant sur près de 40 millions de personnes (!) et parue il y a quelques jours dans le British Medical Journal a trouvé que les vaccins d’AstraZeneca ou de Pfizer augmentent légèrement le risque de connaître certains problèmes graves de coagulation (généralement de 5 à 30 % de plus que le risque de base, qui est lui-même très faible). Or ces mêmes travaux ont aussi constaté que ces risques augmentaient bien davantage après une infection à la COVID-19 : généralement autour de 2 à 10 fois plus qu’après le vaccin.

    Le fait que ces vaccins puissent avoir de tels effets secondaires ne signifie donc pas qu’ils sont nuisibles — il est au contraire très clair qu’ils sont globalement avantageux.

    VERDICT

    Faux. Les images présentées dans la vidéo comme dans la série de photos, si elles peuvent paraître inquiétantes, ne montrent en fait aucun signe de pathologie particulière, aucune caractéristique qui permettrait de croire qu’il y a vraiment un problème avec le sang des vaccinés. Comme me l’a dit le Dr Barabé, le piège est ici que «ces images montrent des choses réelles, mais c’est l’interprétation qui en est faite qui est problématique».

    +

    DES INFOS À VÉRIFIER?

    La déclaration d’un ministre vous paraît douteuse? Une information qui circule vous semble exagérée, non fondée? Écrivez à notre journaliste ([email protected]). La rubrique «Vérification faite» prendra le temps de fouiller les faits, en profondeur, afin de vous donner l’heure juste. Car nous non plus, on n’aime pas les fausses nouvelles.

    * * *

    1. Encore un troll pseudo scientifique qui nous veut du bien , prêt à gober tous les mensonges de la presse mainstream et de l’appareil d’état sans aucune discussion mais qui vient ici nous revendre la propagande soft quoique frelatée de Big Pharma qui prétend que la « vaccination » ( abus de langage déjà, puisque la phase III de certification d’un médicament est en cours mais , à un niveau de masse ) a un rapport un « rapport bénéfices/ risques » favorable alors que c’est tout le contraire … . En Grand Bretagne les « vaccinés » 2 doses avaient , au mois d’Août 566 % plus de « chances » de décéder du Covid que les non vaccinés.
      C’est bien payé la désinformation ?

      1. Est-ce que la désinformation paye bien ?
        Parfois.
        Pour d’autres, ça permet de se voir verser un salaire, souvent grâce à des subventions publiques mais, en dernière instance, toujours au grand profit exclusif d’un tout-puissant corporatisme privé, en faisant du « fact-checking », dont l’orthographe la plus correcte est « fake-checking », à défaut de faire de la vraie information, en respectant la charte de Munich.
        Ces rémunérations et avantages sont conclus dans le cadre d’un contrat faustien, sans que le bénéficiaire temporaire en soit bien informé et conscient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page