Il y a un phénomène mondial et soudain qui perturbe l’économie dans sa globalité…Jamais aurions-nous pu imaginer une telle pénurie de main d’œuvre aussi forte ! Tous les pays sont impactés en même temps !!!

La crise de l’emploi sans précédent que nous observons se dérouler dans le monde entier est si bizarre qu’elle aurait pu être tirée directement d’un épisode de la Twilight Zone. Pour la toute première fois dans l’histoire du monde, il y a une pénurie extrêmement grave de travailleurs dans les pays du monde entier. Lorsque cette pénurie a commencé à apparaître plus tôt cette année, j’ai pensé que c’était très étrange, car 2020 avait été une année où nous avions vu le chômage monter en flèche aux États-Unis et dans d’autres pays occidentaux. En fait, quelques 70 millions d’Américains ont déposé des demandes d’allocations de chômage l’année dernière. Il n’y a pas si longtemps, nous avions un nombre incroyable de personnes sans emploi, et maintenant nous sommes soudainement confrontés à la plus grande pénurie de main-d’œuvre de l’histoire ?

Quelque chose ne colle pas.

Lorsque j’ai écrit mon dernier article sur la pénurie de main-d’œuvre, quelques personnes m’ont écrit et ont blâmé l’administration Biden pour tout ça.

Et il est vrai que les mesures prises par l’administration Biden ont aggravé la pénurie de main-d’œuvre aux États-Unis.

Mais l’administration Biden n’est pas la raison pour laquelle il y a une pénurie extrêmement grave de travailleurs littéralement sur toute la planète. Au Vietnam, par exemple, il y a si peu de travailleurs que le gouvernement a en envoyé l’armée pour aider à la récolte du riz

Partout dans le monde, une pénurie de travailleurs bouscule les chaînes d’approvisionnement alimentaire.

Au Vietnam, l’armée participe à la récolte du riz. Au Royaume-Uni, les agriculteurs jettent le lait parce qu’il n’y a pas de camionneurs pour le récupérer. Les grains de café robusta du Brésil ont mis 120 jours à récolter cette année, au lieu des 90 habituels. Et les emballeurs de viande américains tentent d’attirer de nouveaux employés avec des montres Apple tandis que les chaînes de restauration rapide augmentent les prix des hamburgers et des burritos.

Pourquoi n’y a-t-il pas assez de gens pour faire ces toutes ces tâches ?

Nous n’avons jamais rien vu de tel auparavant.

Compte tenu de l’horrible crise du chômage qui a frappé une grande partie du monde au cours des premiers stades de cette pandémie, on pourrait penser qu’il devrait y avoir des bassins colossaux de travailleurs désespérés parmi lesquels les grandes entreprises peuvent même faire marcher la concurrence.

Mais au lieu de cela, c’est presque comme si un nombre incalculable de travailleurs faiblement rémunérés avait tout simplement disparu.

Bien entendu, certains types de travailleurs sont bien plus importants pour le fonctionnement de base de l’économie mondiale que d’autres types de travailleurs.

Par exemple, le monde irait bien s’il y avait une grave pénurie d’acteurs et d’actrices.

Mais s’il n’y a pas assez de personnes pour cultiver, transformer et transporter notre nourriture, c’est un problème énorme, et c’est précisément ce à quoi nous sommes actuellement confrontés

Qu’il s’agisse de cueilleurs de fruits, d’employés d’abattoirs, de chauffeurs de camions, d’exploitants d’entrepôts, de chefs ou de serveurs, l’écosystème alimentaire mondial s’effondre en raison d’une pénurie de personnel. Les approvisionnements sont touchés et certains employeurs sont contraints d’augmenter les salaires à un rythme à deux chiffres. Cela menace de pousser les prix des denrées alimentaires – déjà impactés par la flambée des matières premières et des coûts de transport – encore plus haut. Les prix en août ont augmenté de 33% par rapport au même mois l’an dernier, selon un indice compilé par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Malheureusement, les pénuries et les augmentations de prix finiront par s’aggraver.

Je ne peux pas me souvenir d’un autre moment depuis l’aube de l’histoire où le monde entier a déjà été confronté à quelque chose de similaire.

S’il vous plaît corrigez-moi si je me trompe.

Partout dans le monde, on nous dit que des pénuries de nourriture sont causées parce qu’il n’y a tout simplement pas assez de gens pour faire le travail

Les pénuries frappent les fermes, les transformateurs et les restaurants. La Malaisie, le deuxième producteur mondial d’huile de palme, a perdu environ 30 % de la production potentielle d’huile comestible utilisée dans tout, du chocolat à la margarine. La production de crevettes dans le sud du Vietnam – l’un des principaux exportateurs mondiaux – a chuté de 60% à 70% par rapport à avant la pandémie. Et un cinquième de la production de tomates dans le sud de l’Italie a été perdue cette année, en raison de la chaleur torride et de la paralysie des transports, selon l’association des agriculteurs CIA.

Avant la pandémie, il n’y a jamais eu un moment où nous n’avions pas assez de travailleurs pour effectuer les tâches de base qui devaient être effectuées.

En fait, de nombreux pays du monde entier étaient constamment confrontés à d’énormes problèmes de chômage endémique.

Mais maintenant que la pandémie est arrivée est-ce que soudainement tous nos problèmes de chômage ont été résolus ?

Je ne comprends pas pourquoi cela n’inquiète pas plus les gens et les dirigeants.

Ici aux États-Unis, si vous voulez un emploi, vous avez certainement beaucoup de choix ces jours-ci.

En réponse à l’article que j’ai posté il y a quelques jours, un de mes lecteurs m’a envoyé un courriel décrivant les conditions dans une section de l’Illinois…

Où sont passés tous les gens ? Lorsque vous conduisez sur l’autoroute à Fairview Heights et à Swansea, dans l’Illinois, il y a des panneaux des deux côtés, embauchant maintenant.

Fazoli’s, un restaurant italien de restauration rapide, a une pancarte indiquant qu’ils paient jusqu’à 15 $ de l’heure. Domino’s est à la recherche d’employés, de Sparkle Car Wash, d’une entreprise de location et de plusieurs autres dans une zone de deux ou trois pâtés de maisons. Panera Bread Company a affiché à l’extérieur des panneaux indiquant qu’ils ont fermé tôt en raison du manque d’employés. Les produits alimentaires sur nos étagères de supermarchés diminuent et elles ne sont jamais remplacés. Certains aliments sont périmés. J’ai remarqué qu’en essayant d’acheter du beurre chez Aldi, il avait la même date d’expiration qu’il y a des mois. Ils ont sorti du beurre périmé et l’ont laissé de côté pour le vendre dans la glacière. Même chose chez Schnuck’s, il faut faire attention et vérifier les dates de péremption.

A l’heure où les services de base s’effondrent faute de main-d’œuvre, l’administration Biden a décidé d’aggraver les choses en imposant de nouvelles obligations vaccinales qui compliquent la vie de dizaines de millions de travailleurs.

Alors que ces nouveaux mandats entrent en vigueur, nous pourrions bientôt voir des choses que nous n’avons jamais vues auparavant dans l’histoire de notre pays.

Par exemple, il est prévu que près de la moitié de l’ensemble des forces de police de la ville de San Diego pourraient bientôt être obligées de quitter leur emploi

Une situation assez remarquable à San Diego que l’on a pu voir développer dans le reste de la nation. Le syndicat de la police, The San Diego Police Officers Association (SDPOA), a interrogé ses membres sur le mandat de vaccination.

65% des personnes interrogées ont déclaré qu’elles envisageraient de quitter la force si la ville imposait une telle exigence. Cependant, un pourcentage alarmant de 45 % a déclaré qu’ils préféreraient être licenciés plutôt que de se conformer au mandat.

La SDPOA compte 1 971 membres. Selon le San Diego Union Tribune, la moitié de ces agents ne sont pas vaccinés. Si cette moitié de l’ensemble du service de police devait être licenciée pour non-respect du mandat de vaccination, la ville de San Diego se trouverait dans une situation vraiment floue.

Ce que l’administration Biden a décidé de nous faire vivre est absolument fou.

Alors que des dizaines de travailleurs qualifiés quittent leur poste, les problèmes auxquels nous sommes actuellement confrontés pourraient atteindre un tout autre niveau.
Mais les États-Unis ne sont qu’une pièce du puzzle global.

Partout dans le monde, il y a des pénuries de main-d’œuvre alarmantes, et on nous dit qu’il s’agit d’une crise qui ne sera pas résolue de sitôt.

Donc encore une fois, il y a une question très simple que je dois poser.

Où sont passés tous les gens ?

C’est un sujet d’une importance monumentale, et presque personne n’en parle.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Apres la baisse technique du cours de l’or ces deux derniers mois, nous sommes à des niveaux de prix très faibles vu la situation Economique catastrophique ( Des déficits d’états historiques, une impression monétaire devenue incontrôlable… l’inflation arrive et la dépréciation des monnaies va ruiner les épargnants… Une appréciation importante des cours de l’or et de l’argent se profile.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or », ou directement par mail: [email protected]. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

Relayez-nous et suivez-nous au travers de nos différents réseaux sociaux ci-dessous:

Page Facebook: https://www.facebook.com/BusinessBourse-BB-348812011910
Twitter: https://twitter.com/BusinessBourse
Telegram: https://t.me/BusinessBourse_BB
Linkedin: https://www.linkedin.com/in/business-bourse-5a663944/
gettr: https://gettr.com/user/businessbourse/

Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Une économie au pur standard Or
Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Une économie au pur standard Or
21,00 EUR
15,00 EUR
45,41 EUR
25,00 EUR
25,00 EUR
24,00 EUR
Retour au standard or
Retour au standard or
21,00 EUR
L'or, un placement d'avenir
L'or, un placement d'avenir
15,00 EUR
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
45,41 EUR
Histoire de l'argent
Histoire de l'argent
25,00 EUR
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
25,00 EUR
Une économie au pur standard Or
Une économie au pur standard Or
24,00 EUR

4 commentaires

  1. Au Canada, les chèques de PCU et PCRE donné par le gouvernement fédéral n’aide pas, pourquoi travailler quand des gens ont 500$ par semaine à ne rien faire. Ça commencé avec le début du covid et c’est encore maintenu.

  2. Je me permets de vous corriger sur 2 points concernant le VietNam:
    – il est habituel que les militaires aident à la récolte du riz notamment lorsque la saison est plus pluvieuse que d’habitude (comme l’est 2021 dans le sud). Rien à voir avec une prétendue pénurie de main d’oeuvre
    – la production de crevettes est effectivement en chute libre à cause de l’impossibilité d’en exporter en ce moment. Le problème est logistique et le marché intérieur n’est pas suffisamment important. Rien à voir avec une prétendue pénurie de main d’oeuvre

  3. Ce n’est pas tant la main d’oeuvre qui fait défaut mais la main d’oeuvre qualifiée à un prix de négrier : c’est ça qui les fait chier : les gens ne veulent plus travailler pour des queues de cerises…..
    Dans ma région quand certains qui ne trouvent personne ou qui disent ne trouver personne commence à proposer les jobs à un prix correct : oh comme par miracle, les bons candidats se présentent à leurs portes…..ça veut tout dire….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page