Angleterre, crise énergétique, faillite de fournisseurs, pannes pour les industriels !

Au Royaume-Uni c’est la grande pagaille sur le front de l’énergie avec des entreprises fournisseurs d’énergie qui pourraient faire faillite alors que le gouvernement exclut toute aide au secteur et aux entreprises en difficulté :

« Nous pourrions bien voir des entreprises sortir du marché », a déclaré le secrétaire d’État à l’Énergie, Kwasi Kwarteng, qui a précisé que le gouvernement n’apporterait pas de soutien aux fournisseurs en difficulté et que le système actuel fonctionnait, avec un fournisseur de dernier recours nommé par le régulateur du secteur, l’Ofgem, pour reprendre les clients.

« Le gouvernement ne renflouera pas les entreprises en faillite, il ne peut y avoir de récompense pour une gestion irresponsable », a-t-il déclaré.

Mais ce n’est pas le seul sujet.

Les entreprises également très inquiètes !

« Face à ces inquiétudes, le groupe britannique des utilisateurs intensifs d’énergie (EIUG) a appelé jeudi le gouvernement et le régulateur du secteur de l’énergie (l’Ofgem) à agir sur les prix et l’approvisionnement en énergie pour éloigner les risques qui, selon eux, menacent les entreprises.

« La question n’est pas seulement de savoir si l’approvisionnement en gaz et en électricité sera disponible, mais aussi de connaître les prix. Les industries à forte consommation d’énergie pourraient tout simplement être exclues du marché », a-t-il averti dans un communiqué ».

Suivez toujours la piste de l’énergie comme il faut suivre la piste de l’argent car l’un et l’autre sont indissociables.

Il n’y a pas d’économie et de croissance sans une énergie abondante ET pas chère.

L’économie c’est pour l’essentiel de l’énergie transformée en bidules physiques ou en services dématérialisés mais qui fonctionnent uniquement à l’électricité comme les jeux en ligne, les masterclass virtuelles, ou de façon générale la totalité de l’économie « Internet ».

Coupez le jus et nous sommes de retour au 18ème siècle en 72 heures le temps que s’éteignent les derniers groupes électrogènes.

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Pour m’écrire [email protected]

Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Une économie au pur standard Or
Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Une économie au pur standard Or
21,00 EUR
15,00 EUR
440,99 EUR
25,00 EUR
25,00 EUR
24,00 EUR
Retour au standard or
Retour au standard or
21,00 EUR
L'or, un placement d'avenir
L'or, un placement d'avenir
15,00 EUR
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
440,99 EUR
Histoire de l'argent
Histoire de l'argent
25,00 EUR
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
25,00 EUR
Une économie au pur standard Or
Une économie au pur standard Or
24,00 EUR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page