« Inflation. L’Allemagne à 6%, les magasins « tout à 1$ » augmentent leurs prix à 1.25 $ !! » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Aux Etats-Unis il y a une célèbre chaîne de magasins où tout est à 1 $ c’est la chaîne « Dollar Tree » et cette dernière va,  selon CNN (source en anglais ici), augmenter ses prix au minimum de 25 %.

Vous avez bien lu.

25 %.

Nous sommes loin des prévisions lénifiantes de nos inspecteurs des finances de Bercy qui ne verront l’inflation qu’une fois le nez dedans comme les experts géopolitiques qui avaient vu venir la chute du mur de Berlin que quand les gravats leur tombaient sur la tête.

La société Dollar Tree,  l’un des derniers vrais magasins à un dollar des États-Unis, a déclaré mardi qu’elle augmenterait les prix de 1 $ à 1,25 $ sur la majorité de ses produits d’ici le premier trimestre de 2022. Ce changement est un signe des pressions auxquelles les détaillants à bas prix sont confrontés. 

La société ne pouvait plus vendre de très nombreux produits à ses clients en raison d’augmentation de prix et le blocage à 1$ n’était tout simplement plus tenable ainsi d’après le communiqué de l’entreprise à l’occasion de la publication de ses résultats trimestriels, « l’augmentation des prix donnera à Dollar Tree plus de flexibilité pour réintroduire ces articles, élargir sa sélection et proposer de nouveaux produits et de nouvelles tailles dans ses magasins ».

« Dollar Tree a également déclaré que la hausse des prix aiderait l’entreprise à augmenter ses marges bénéficiaires en « atténuant les augmentations historiquement élevées des coûts des marchandises », y compris les coûts de transport et de distribution, ainsi que les augmentations de salaire ».

« C’est le moment approprié pour s’éloigner des contraintes du prix de 1 $ », a déclaré le PDG Michael Witynski toujours dans ce communiqué.

Enfin, Dollar Tree a annoncé son intention de commencer à vendre des articles à 1,25 $ et 1,50 $ dans certains magasins pour la première fois. Il a également déclaré qu’il ajouterait des articles à 3 $ et 5 $ à plus de magasins, développant une stratégie antérieure consistant à proposer ces prix à certains emplacements.

Sous le poids de l’inflation et parce que la mondialisation n’est plus déflationniste, vous assistez à la fin des magasins à 1$ aux Etats-Unis. C’est un symbole important, un marqueur du retour durable de l’inflation.

Au même moment en Europe…

La ménagère allemande de moins de 50 ans tremble à l’idée du retour de l’inflation, une inflation que l’on voit poindre comme l’évoque le magazine Capital à 6 % ! Ce n’est pas rien 6 % quand votre épargne ne rapporte rien.

Encore une fois, vaut mieux stocker vos 5 000 euros d’épargne en raviolis qu’en euros sur votre livret A.

Chaque épargnant allemand perdra cette année 6 % du pouvoir d’achat de son épargne.

Ce n’est pas rien.

L’inflation est une taxe sur tous. Les riches évidemment qui possèdent de l’épargne, mais aussi et surtout les gens les plus modestes, car avec l’inflation, lorsque les gros maigrissent (ceux qui ont du gras et de l’épargne), les pauvres, eux, meurent de faim. Ici ils meurent des difficultés de ne plus pouvoir joindre les deux bouts.

Pour le moment les salaires n’augmentent pas.

Alors il faut jouer sur la localisation. Baissez vos charges, quittez les grandes villes où le smic, ou les salaires à moins de 2 000 euros nets pas mois, vous assurent une vie de misère, mieux vaut un smic en zone rurale ou semi-rurale que 1 800 euros en région parisienne. Nombreux sont ceux à faire le calcul et à sauter le pas.

Ce mouvement s’amplifiera avec la hausse de l’inflation.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Pour m’écrire [email protected]

Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Une économie au pur standard Or
Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Une économie au pur standard Or
21,00 EUR
15,00 EUR
441,99 EUR
25,00 EUR
25,00 EUR
24,00 EUR
Retour au standard or
Retour au standard or
21,00 EUR
L'or, un placement d'avenir
L'or, un placement d'avenir
15,00 EUR
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
441,99 EUR
Histoire de l'argent
Histoire de l'argent
25,00 EUR
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
25,00 EUR
Une économie au pur standard Or
Une économie au pur standard Or
24,00 EUR

2 commentaires

    1. J’ai un tas de bonnes idées pour vous:
      Une fois que vous aurez déménagé en zone rurale ou semi-rurale et que vous ne trouvez pas de taf pour pouvoir quitter votre emploi en Ville, achetez un véhicule diesel d’occase (cher vu qu’il n’y a plus de neufs à cause de la pénurie de semi-conducteurs, puis vous paierez très cher de taxes et de vignettes « écolos », mais vous ne parviendrez pas jusqu’à votre travail avec votre véhicule a cause des interdictions de rouler en Ville avec du diesel. Vous devrez donc payer une place parc privée pour stationner votre véhicule prétendument polluant et vous paierez des transports publics en plus de votre assurance auto, de l’enretien du véhicule, du carburant, de la place de parc privée, et quand vous serez enfin au travail, vous serez bloqué là, le soir, sans pouvoir rentrer « at home » à cause d’une grève dans le RER et les bus.
      Quand vous aurez enfin rejoint votre véhicule, si par malheur vous avez dépassé l’heure idoine covid/code QR, prévoyez aussi un budget amendes et frais divers assez conséquent (on ne sait jamais).
      Vous vivez une époque formidable, non?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page