21.5 C
Paris
vendredi, juillet 19, 2024

Alimentaire, les Français consomment moins, forcés par l’inflation.

NOS SOLUTIONS

A LA UNE

LES DERNIÈRES VIDÉOS

Voici comment commence cet article du Figaro sur la baisse de la consommation alimentaire des Français.

« Confrontés à plus de 20 % d’inflation dans les rayons, ils achètent moins et descendent en gamme.

Moins d’articles dans les caddies, beaucoup moins de grandes marques et beaucoup plus de produits premier prix… L’inflation visible dans les rayons alimentaires des grandes surfaces depuis de début du printemps 2022 culmine désormais à près de 21  % sur deux ans. Un phénomène lourd de conséquences. Les yeux rivés sur les étiquettes, les Français ont radicalement changé leurs habitudes d’achats. Distributeurs, industriels et experts l’observent chaque jour et ont porté leur diagnostic: «déconsommation». »

En chiffres cela donne le constat suivant.

« Malgré un léger mieux en juin, la baisse des volumes achetés dans les grandes surfaces sur les six premiers mois de l’année a atteint 4,1 %, selon les chiffres du panéliste Circana publiés mercredi. C’est près de deux fois plus qu’en 2022 (- 2,2 %). Ce repli s’est accentué depuis janvier, quand la valse des étiquettes alimentaires s’est envolée en France. Cela a incité les consommateurs à se serrer la ceinture: ils réduisent les quantités achetées et privilégient les marques de distributeur (MDD), à commencer par les produits «premiers prix». Sur les six premiers mois de 2023, les MDD ont vu leurs volumes se maintenir (+ 0,1 %) quand ceux des marques nationales fondaient de 7,2 %. Sur les marques des géants mondiaux de la consommation, la chute est encore plus forte (- 8,2 %). »

Le disponible d’achat des ménages n’est pas extensible à souhait.

Lorsque les prix montent et c’est le cas de l’énergie, cela ponctionne pour les autres dépenses. Lorsque les prix alimentaires montent également c’est encore une autre ponction dans le pouvoir d’achat des ménages.

Enfin charges, taxes et impôts sont également plus lourds.

Il va donc y avoir un gros problème au niveau de la consommation de produits « non essentiels ».

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Pour m’écrire [email protected]

Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

[amazon table= »111552″]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


LES PLUS POPULAIRES 🔥

Investissez dans L'Or via notre partenaire de confiance "L'once d'Or".

X