6.1 C
Munich
mardi, mars 5, 2024

Inflation: à quand une amélioration ?

NOS SOLUTIONS

À la veille de la rentrée, le contexte inflationniste impacte les consommateurs, et ce à tous les niveaux. Et si l’inflation atteint un niveau plateau en juillet, on est très loin de voir la situation s’améliorer. C’est donc dans un climat morose et empreint d’inquiétudes que les Français abordent cette rentrée avec une seule question en tête : jusqu’à quand ?

Inflation : pic à 4,3 % en juillet 2023

L’heure d’une baisse des prix n’est toujours pas à l’ordre du jour pour la rentrée, mais le pic vient, d’après les données de l’Insee, d’être atteint et la hausse des prix ralentit très légèrement en France. Ce ralentissement résulte essentiellement d’une baisse sensible des prix des produits alimentaires, avec une inflation portée à 12,6 % en juillet (contre 13,7 % le mois précédent et 14,9 % en avril). Cette tendance baissière s’observe également sur les produits manufacturés avec une diminution légère tirée par les soldes d’été.

En parallèle, les pays de la zone Euro enregistrent un taux d’inflation de 7 %, principalement lié aux prix de l’alimentaire et de l’énergie.

Des fins de mois difficiles à boucler pour une majorité des Français

Des Français particulièrement inquiets

D’après l’étude Appinio/LSA, menée du 20 au 23 août 2023 sur le pouvoir d’achat des Français, 75 % des personnes interrogées expriment leur inquiétude, voire une morosité certaine. Le nombre de personnes considérant disposer d’un mauvais pouvoir d’achat a même doublé en un an, ce qui impacte non seulement leurs perspectives sur l’épargne, mais encore plus sur le simple fait de boucler leurs fins de mois. Si certains tentent de jouer au casino en ligne français pour « mettre du beurre dans les épinards », d’autres attendent de vraies réponses à leurs problématiques.

Une consommation très impactée

Ce constat porte essentiellement sur l’alimentation, ce qui n’est guère étonnant puisqu’en deux ans, l’inflation sur les produits alimentaires dits de « grande consommation » a atteint 21 % en moyenne. Si le ralentissement des hausses de prix a bien lieu, il n’est pas suffisamment significatif pour se ressentir sur le pouvoir d’achat. La baisse du pouvoir d’achat est telle qu’elle affecte directement la consommation, y compris pour les produits les plus basiques, et de fait l’optimisme des consommateurs.

Les secteurs non-essentiels en première ligne

Dès lors, nombre de secteurs risquent d’être de plus en plus affectés par cette baisse de consommation, en particulier les secteurs considérés comme non-essentiels, à savoir les loisirs et le divertissement, le mobilier et la décoration, les vacances et les voyages, ainsi que les produits électroniques.

Mais le secteur de l’alimentation, bien qu’essentiel, est également impacté. Les personnes interrogées pointent notamment du doigt les distributeurs, considérant que ces derniers cherchent à réaliser des marges plus importantes.

Par ailleurs, de nouvelles tendances apparaissent en matière de consommation, se traduisant par une volonté de réparer et d’utiliser une seconde main plutôt que d’acheter du neuf. Les achats sont donc reportés et les vacances sacrifiées.

Inflation : quelles perspectives pour les mois à venir ?

Pas de septembre vert à l’horizon 

Alors que l’heure de la rentrée a sonné, la question qui se pose par tous et partout, c’est « jusqu’à quand ? » et, surtout, « comment cela va se passer au cours des prochains mois ? ». Une question très légitime et qui engendre de nombreuses prévisions. Celle qui ressort le plus est que la stabilisation des prix n’implique aucune baisse à court terme et d’aucuns estiment qu’elle ne sera probablement pas visible avant la fin de l’année… 2024. En effet, la baisse de l’inflation n’empêche pas la hausse des prix, même si celle-ci est moins rapide.

Face à cela, des réactions s’enchaînent, aussi variées les unes que les autres. Certains réclament une « Sécurité Sociale de l’alimentation »… D’autres, l’émission de chèques alimentaires… D’autres encore, une augmentation du SMIC… Le blocage des prix des produits de première nécessité apparaît comme fondamental.

Le PDG de Carrefour, Alexandre Bompard, souhaite un report de la mise en application de la loi Descrozaille, consistant à limiter la promotion de produits non alimentaires à 34 %, une loi jugée irresponsable par la FCD (Fédération de la grande distribution). De même, le président du groupe Les Mousquetaires, Thierry Cotillard, n’entrevoit aucune amélioration avant le mois de mars 2024.

Une réunion à Bercy très attendue

Dans ce contexte, une réunion est prévue à Bercy pour évoquer ces questions avec les industriels et les distributeurs, en particulier sur les possibilités de baisse de prix. Baisse tarifaire pour un plus grand nombre de produits… imposition sur surprofits… augmentation du nombre de négociations… Différentes solutions sont envisagées. Reste à savoir ce qui sera finalement décidé.

En résumé, l’incertitude et l’inquiétude sont seuls maîtres dans un contexte d’inflation qui engendre non seulement la précarisation des ménages aux ressources les plus modestes, mais aussi un changement des habitudes de consommation. Les achats plaisirs sont relégués au second plan et, pire encore, le taux de privation atteint un niveau inédit, y compris pour des produits pourtant de grande nécessité. Il faudra attendre de voir les mesures qui seront prises pour embellir ces perspectives…

A LA UNE

2 Commentaires

  1. une inflation à 4,3% c’est rien du tout
    quand on l’a connue à 14% en 1980

    Reste que l’inflation est forte pour l’alimentaire et le logements, deux postes importants pour les plus modestes.
    Là où c’est la cata c’est pour les accédants à la propriété qui n’avaient pas pris la précaution d’emprunter à taux fixe, quand les taux étaient historiquement les plus bas.

    • La différence avec 1980, c’est qu’aujourd’hui les salaires ne suivent pas l’inflation.
      Nous entrons en stagflation et nous nous appauvrissons… et ce n’est que le début.
      En route vers la joie ;-/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

LES PLUS POPULAIRES 🔥