16.1 C
Munich
mardi, juin 18, 2024

Alain Juppé: « Je n’aime pas le mot souveraineté économique. Ça n’existe pas… » – Tom Benoit: Pour rappel, la souveraineté ne veut pas dire « se passer des autres », mais signifie « ne pas en être dépendant ». J’ai cité spontanément EDF, et je crois qu’il n’y avait pas meilleur exemple en matière de souveraineté économique…

NOS SOLUTIONS

A LA UNE

LES DERNIÈRES VIDÉOS

Alain Juppé: « Je n’aime pas le mot souveraineté économique. Ça n’existe pas… »Tom Benoit: Pour rappel, la souveraineté ne veut pas dire « se passer des autres », mais signifie « ne pas en être dépendant ». J’ai cité spontanément EDF, et je crois qu’il n’y avait pas meilleur exemple en matière de souveraineté économique…

4 Commentaires

  1. Alain Juppé a raison.

    La souveraineté, est institutionnelle, elle est populaire, nationale, royale ou impériale. Il n’existe aucune autre forme de souveraineté. Sinon, c’est un abus de langage.
    L’économie pourrait se résumer en une multitude de flux, de transactions, émanant d’un nombre incalculable d’agents économiques privés et publics.
    Parler de souveraineté économique, c’est comme parle de la souveraineté de mon compte bancaire. L’économie nationale, internationale, existe bel et bien, c’ est une sphère, un monde complexe, où la souveraineté, par exemple nationale, opére, légifère, réglemente.

  2. Vous connaissez le nouveau soubriquet de choupinet ?
    Manus…
    Qui colle gras et très bien avec umpanus, manusbill, manusklaus, manusgeorges, manuslahyéne, manusjupête, bref, une ouverture aux parois rectales fines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

LES PLUS POPULAIRES 🔥

Investissez dans L'Or via notre partenaire de confiance "L'once d'Or".

X