16.8 C
Munich
mercredi, mai 22, 2024

« Comme prévu, la France n’est pas dégradée ! ». L’édito de Charles SANNAT

NOS SOLUTIONS

A LA UNE

LES DERNIÈRES VIDÉOS

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Je crois qu’avec l’âge, le recul et l’expérience, on voit les choses plus clairement et plus facilement. On comprend plus finement les mécanismes qui sous-tendent les relations économiques, financières ou géopolitiques.

Il était assez prévisible que la France ne serait pas dégradée et je l’avais expliqué longuement dans le dernier dossier STRATEGIES.

Cela ne veut pas dire que la situation n’est pas grave.

Au contraire, en réalité, tant que l’on vous « parle », la situation n’est pas dramatique.

C’est le silence qui est dangereux.

Observez. Ecoutez comme je peux le faire attentivement parce que c’est mon métier d’analyste.

Vous remarquerez et c’est valable pour tous les sujets. Tous.

C’est le silence qui doit vous inquiéter. Pas le trop plein de paroles.

Prenons un exemple trivial, les retards de train de la SNCF. Quand ce n’est pas grave, le pauvre gus de la SNCF passe son temps à parler dans son micro toutes les 5 minutes pour nous « tenir informés » et faire du « service et de la relation client ». Quand la SCNF est confrontée à une situation grave, le pauvre gus s’enferme dans son placard à contrôleur, ferme à clef et disparait. Quand il ne vous empêche de dormir avec ses annonces incessantes au micro, c’est que vous allez passer la nuit en « naufragé du rail ». Quand Tchernobyl explose, on ne dit rien. Quand le nuage passe, on ne dit rien.

Quand c’est grave on tait les choses.

Toujours.

Et c’est pour cela, mais personne ne l’a compris, que la non dégradation de la France est grave.

Reprenons.

Dette de la France : pourquoi les agences Moody’s et Fitch ont décidé de ne pas dégrader la note souveraine du pays malgré un déficit record

Selon l’AFP, « les agences de notation Moody’s et Fitch ont décidé de ne pas dégrader la note souveraine de la France ce vendredi soir. Toutes deux jugent le risque de défaut du pays très faible.

L’agence de notation Moody’s a maintenu vendredi la note souveraine de la France, au niveau « Aa2 » avec perspective stable, jugeant le risque de défaut très faible malgré la récente dégradation des finances publiques du pays. Un peu plus tard dans la soirée, l’agence de notation Fitch, qui avait dégradé l’année dernière la note souveraine de la France, l’a elle aussi laissée inchangée au niveau « AA- » avec perspective stable ».

La réaction de Bruno Le Maire a été aussi rapide… que convenue.

« Redoubler de détermination »

« Le ministre français de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a très vite réagi : « Cette décision doit nous inviter à redoubler de détermination pour rétablir nos finances publiques et tenir l’objectif fixé par le président de la République : être sous les 3 % de déficit en 2027″, a déclaré le ministre dans un communiqué ».

Mon analyse.

Pour résumer et faire court, alors que nous sommes en pleine guerre contre la Russie via l’Ukraine qu’il faut aider, il est inconcevable de venir rajouter à une crise énergétique et militaire, une crise financière créée de toutes pièces par des agences de notation qui appartiennent au camp du bien et des gentils c’est-à-dire nous.

Cela doit vous sembler logique. Nous n’allons pas nous tirer une balle dans le pied, mais il ne faut pas s’arrêter là dans le raisonnement.

Il faut aller plus loin mes amis.

Au bout même.

Que peut-on conclure de cet épisode sur lequel il ne fallait pas paniquer ?

Que la dégradation de la France ne viendra pas des agences de notation !

La crise ne viendra pas des dégradations de notes !

Les agences de notation resteront silencieuses, car, si elles devaient parler, alors nous serions en faillite immédiatement. Si elles devaient dire la vérité, ce serait la cessation de paiement rapide et l’effondrement de tout le système européen, puis américain.

Impossible.

Inacceptable.

Vous devez donc voir au-delà des agences de notation.

C’est à vous de noter l’Etat et de savoir quoi faire avec votre argent, car, Bruno Le Maire et tous les autres, ont tout un tas d’idées pour s’occuper de vos sous, mais ce sera dans leur intérêt, pas dans le vôtre.

La situation de la France est désespérée en réalité, mais grâce à votre épargne, nous pouvons maintenir l’illusion d’un solvabilité liée à notre capacité à taxer les économies des ménages.

Méfiez vous des silences des agences de notation. C’est en réalité plus grave, parce qu’elle ne peuvent plus dire la vérité sans provoquer un effondrement.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Pour m’écrire [email protected]

Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

LES PLUS POPULAIRES 🔥

Investissez dans L'Or via notre partenaire de confiance "L'once d'Or".

X