11.5 C
Munich
mercredi, mai 22, 2024

« La guerre des mini-drones, l’arme qui change tout le champ de bataille ». L’édito de Charles SANNAT

NOS SOLUTIONS

A LA UNE

LES DERNIÈRES VIDÉOS

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

A chaque fois, les généraux sont en retard d’une guerre ou presque et nous en avons l’habitude en France.

La dernière fois c’était en juin 40. Si le jeune de Gaulle avait travaillé et anticipé l’utilisation qu’une armée moderne pouvait faire de l’arme blindée, les grands chefs de l’époque n’avaient pas compris grand-chose et ce fût la déroute.

Ce que je vais dire, va faire hurler non pas les « pro-russes » mais les « croyants », car ce que j’écris ci-dessous est factuel. Je ne m’en réjouis pas, tant cette guerre est atroce. Pourtant au delà des hurlements, c’est une réflexion « stratégique » qu’il convient d’avoir pour ceux qui veulent comprendre ce qu’il se passe. Au-delà de la guerre d’attrition, la guerre d’usure étant une des dimensions de ce conflit, mais certainement pas la seule. Elle est même rendue presque inévitable par l’irruption d’une nouvelle arme sur le champ de bataille. Mais avant revenons au début de cette guerre.

Cette déroute l’armée russe l’a connue dans les premiers jours de son « opération spéciale » en Ukraine contrainte de se replier sous les essaims de missiles antichars fournis à l’Ukraine par l’Otan. Contrainte au recul sous les bombardements chirurgicaux de ses QG de division où plus de 10 généraux russes périront grâce aux missiles Otan, aux renseignements Otan. Un recul obligé par survie militaire parce que le renseignement russe avait totalement sous-estimé la réponse occidentale et les capacités ukrainiennes.

Puis tout cela est devenu sensiblement une guerre de tranchées ancienne au lieu d’être la guerre de blindés, de chars, et de mouvement à laquelle tout le monde s’attendait.

La contre-attaque ukrainienne vantée par les analystes sur LCI nous disant que nous allions voir ce que nous allions voir s’est fracassée sur les lignes de défense russes.

L’avancée russe, se fait actuellement à pas comptés tant l’hyper surveillance du champs de bataille et les mini-drones changent tout.

L’Ukraine a d’ailleurs compensé ces derniers mois le manque de moyens traditionnels comme les missiles sophistiqués par des drones à 500 euros !

Ces drones transforment les chars en vulgaires boîtes de conserve sans grande utilité opérationnelle.

Ces drones peuvent s’attaquer à chaque soldat sur le champ de bataille.

Ces drones empêchent toute cachette et peuvent accéder partout avec une charge explosive redoutable et pourtant de poids restreint.

Ces drones changent la guerre.

Demain, ces drones changeront le terrorisme et je peux vous dire que l’on n’est pas prêt.

La Chine par ses capacités de production considérables a déjà un temps d’avance.

En France, nos armées et nos industriels travaillent évidemment le sujet. Ici une vidéo de Nexter et de Naval Group qui sont en pointe sur l’utilisation des drones.

Sur mer aussi ils représentent un changement majeur permettant d’attaquer des bâtiments autrefois presque invulnérables. Il risque d’arriver aux porte-avions la même chose qu’aux chars en Ukraine.

Vous l’avez compris, les drones changent la physionomie de cette guerre d’une manière radicale. Il se passe la même chose qu’en juin 40.

Ceux qui attendaient une bataille de chars et l’utilité de la « cavalerie » sont en retard d’une guerre car c’est une bataille de drones. Une bataille avec des armes à 500 dollars pièces !

Si l’Ukraine communique avec efficacité sur l’utilisation de ses drones, l’armée russe est beaucoup plus discrète dans sa « propagande » sur ce sujet-là.

Il faut toujours se méfier bien plus de ce qui est passé sous silence que de ce qui est évoqué.

La Chine finira par fournir des essaims de drones à la Russie et cela ajouté à la puissance de l’artillerie russe risque de mettre à mal les défenses ukrainiennes dans les mois qui viennent.

Pour le moment nous en sommes au tout début de l’utilisation d’une nouvelle arme sur le champ de bataille. Une arme qui change tout mais dont nous ne savons encore rien des potentialités et des doctrines d’emplois que nous pourrons en avoir. Tout s’expérimente actuellement sous vos yeux et dans d’effroyables souffrances humaines, à travers un carnage en plein cœur de l’Europe.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Pour m’écrire [email protected]

Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

1 COMMENTAIRE

  1. A quel moment avez-vous vu une « déroute » de l’armée russe ? Quelle armée russe ? Un contingent de 180 000 hommes, composé essentiellement de volontaires du Dombass qui affrontait la première armée d’Europe, soit 600 000 ukrainiens formés par l’OTAN ! 1 contre 3, donc, alors que dans la doctrine militaire le rapport d’effectifs devrait être de 3 contre 1 pour l’attaquant. Le retrait ordonné russe de Kharkov ne ressemblait en rien à une déroute, mais plutôt à un mouvement opératif permettant d’épargner la vie des soldats. Et maintenant les occidentaux apprennent chaque jour les noms de nouvelles localités libérés par la Russie, des ukrainiens sont kidnappés dans la rue et se réveillent dans la tranchée, le front otano-kiévien pourrait s’effondrer dans les prochains mois, ça sent le roussi pour les occidentaux …

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

LES PLUS POPULAIRES 🔥

Investissez dans L'Or via notre partenaire de confiance "L'once d'Or".

X