11.8 C
Munich
dimanche, juin 23, 2024

« Réforme du chômage. Toujours moins de protection ! ». L’édito de Charles SANNAT

NOS SOLUTIONS

A LA UNE

LES DERNIÈRES VIDÉOS

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Je vous le dis depuis des mois et même des années.

Un pays qui n’a plus d’argent, n’a plus d’argent et l’argent magique n’existe pas.

Quand l’argent magique n’existe pas, il arrive un moment où la réduction des dépenses est inévitable.

On peut se dire, mais imprimons alors de l’argent magique ! Non seulement nous ne pouvons plus le faire puisque nous n’avons plus notre propre banque centrale, puisque nous avons cédé notre souveraineté monétaire à l’Europe avec la BCE et l’euro, mais si nous le pouvions via un retour au franc, ou parce que tout le monde en Europe serait d’accord pour créer plein d’argent magique et imprimer les billets qu’il nous manque que cela se termine toujours dans un bain de sang inflationniste. Logique. Nous achetons tout ailleurs. Notre énergie, comme nos chinoiseries. Si nous imprimons trop de billets, les partenaires commerciaux savent qu’on les paye en monnaie de singe.

Il n’y a donc pas d’argent magique.

Vous payez les coûts soit par une austérité et une baisse des dépenses, soit par de l’inflation .

Vous remarquez que nous avons les deux.

Brillant résultat du Mozart de la finance et de ceux qui l’ont précédé.

Tous ceux qui dépendent de la dépense publique sont donc condamnés à une disette plus ou moins prononcée.

Une nouvelle réforme du chômage pour dépenser moins !

Ouverture de droits
En l’état actuel il faut avoir travaillé 6 mois dans les derniers 24 derniers mois.

À partir du 1er décembre, il faudra avoir travaillé huit mois sur une période de référence de 20 mois seulement. Cet effet mécanique va forcer les gens à travailler plus longtemps pour être couverts.

Durée d’indemnisation
La durée d’indemnisation est réduite de 18 à 15 mois pour les moins de 57 ans « dans les conditions actuelles », c’est-à-dire si le taux de chômage continue à évoluer dans une fourchette comprise entre 6,5 % à 9 % de la population active.

Compensation de la perte de salaire des seniors
« Actuellement les salariés âgés de 53 et 54 ans peuvent être indemnisés jusqu’à 22,5 mois, et ceux âgés de 55 ans et plus jusqu’à 27 mois. Le premier palier disparaîtra et le bénéfice d’une indemnisation plus longue sera réservé aux chômeurs âgés de 57 ans et plus ».

Cumul salaire – allocation
Pour inciter les seniors au chômage à reprendre un emploi, le gouvernement crée un « bonus emploi senior », il permettra de compléter pendant 12 mois un salaire moins élevé que le précédent. Ce complément versé par l’assurance chômage permettra de compenser le manque à gagner pour les salaires jusqu’à 3 000 euros.

Mensualisation de l’allocation
Au lieu d’être calculée en fonction du nombre de jours dans le mois (entre 28 et 31), l’allocation versée sera la même tous les mois pour un chômeur n’ayant pas travaillé sur la période. Cela fera perdre cinq ou six jours d’indemnisation ce qui implique ici tout simplement une baisse des allocations réelles versées.

Modulation
« En vertu du principe de «contracyclicité», qui s’applique depuis février 2023, la durée d’indemnisation des chômeurs est réduite de 25 % lorsque le taux de chômage reste au-dessous de 9 %. Ce taux est actuellement de 7,5 %. Cette modulation sera renforcée si le taux de chômage descend en dessous de 6,5 %, ce qui permettrait de dégager de l’ordre de 3 milliards d’euros d’économies supplémentaires. La durée d’indemnisation des chômeurs de moins de 57 ans serait alors réduite de 40 %, passant à 12 mois maximum. »

Voilà… rapidement le chômage ne paiera plus.

Les retraités pas tellement plus.

Restera au gouvernement à s’attaquer au RSA ce qu’il fait en exigeant de l’activité en face…

Bientôt il ne fera pas bon dépendre… de la dépense publique, mais je crois que je vous l’ai déjà dit.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Pour m’écrire [email protected]

Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


LES PLUS POPULAIRES 🔥

Investissez dans L'Or via notre partenaire de confiance "L'once d'Or".

X