16.1 C
Munich
samedi, juin 15, 2024

« 2 hommes civils aident 2 femmes policières à arrêter un homme ! Comprendre le score du RN et le déni du réel en une vidéo de 10 secondes ». L’édito de Charles SANNAT

NOS SOLUTIONS

A LA UNE

LES DERNIÈRES VIDÉOS

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Si je vous propose de réfléchir à partir de cette vidéo aujourd’hui, ce n’est pas par hasard.

Alors que certains à gauche se demandent pourquoi et comment le RN peut avoir un tel résultat, c’est le ministre Clément Beaune qui a l’analyse la plus objective du moment en disant que non, les 40 % de gens qui votent à droite ne sont pas des fascistes. Nous allons y revenir.

Effectivement ces 40 % ne sont pas fascistes.

Simplement ils ne sont pas dans un déni de la réalité.

Ils voient la réalité.

Ils voient ce qu’il y a à voir et comme ce n’est pas plaisant, forcément, ils font un choix qui peut sembler outrancier à ceux qui fantasment un monde qui n’existe pas.

Voici une vidéo qui démontre parfaitement l’absurdité du monde que l’on nous fantasme, qui ne fonctionne pas, mais que nous devons accepter en courbant l’échine, sans oser dire.

« Non, vos âneries ne fonctionnent pas » !

Nous sommes à Marseille et un vilain met le bazar dans la rue.

Parité oblige dans ce monde inclusif parfait, deux femmes policières interviennent pour ramener l’ordre car il n’y a aucune raison que des femmes ne puissent pas être policières, ce qui est vrai en soi mais doit tout de même avoir quelques limites de bon sens car le réel est terrible. Lorsque j’étais jeune par exemple, pour rentrer dans la gendarmerie ou dans la police il fallait faire plus d’un mètre 70 me semble-t-il de mémoire. Votre serviteur étant un gnome ces fonctions m’étaient donc interdites en raison de ma petite taille. J’ai donc subi une double discrimination, car si pour rentrer dans la police ou la gendarmerie j’étais trop petit, pour l’armée et le service militaire cela ne posait aucun problème… (et l’armée mettait les petits dans les chars… qui, il est vrai, sont exigus… l’armée était pragmatique, petits, grands, moyens, nous avions tous une utilité ! Voilà la vraie inclusivité, mais c’est un autre sujet).

Bref.

Si à l’époque on refusait les petits, c’est parce que parfois les méchants sont grands.

La question n’est pas de savoir si vous êtes une femme, un homme, mais si vous êtes suffisamment costaud ou costaude pour arrêter les méchants.

Je sais.

J’enfonce une porte ouverte.

Si le RN fait plus de 30 % c’est parce que, l’eau ça mouille, le feu ça brûle, mais que l’on n’a plus le droit de le dire.

Donc évidemment à Marseille, le méchant était plus grand et plus costaud que les deux gentilles policières municipales.

Du coup, dépassées physiquement elles ont le flash-ball à la main ou le taser prêtes à tirer sur le vilain méchant.

Sur ce, arrive un passant en voiture qui s’arrête et qui attrape le vilain, puisque lui, et bien… c’est un grand costaud.

Et oui.

En vrai.

Dans la réalité.

Pour arrêter un grand costaud, il faut un autre grand costaud, sinon les gnomes sortent la pétoire et finissent par être obligés de tuer le vilain puisqu’ils sont dépassés physiquement. On voulait faire de la parité et on termine par faire des morts… ou quand les bons sentiments font les mauvaises politiques.

Ce qu’il faut, c’est simplement à tous les niveaux remettre du bon sens pour éviter des drames et de ne plus laisser la société du délire prospérer.

Nier le réel ce n’est pas mal en soi.

Nier le réel est simplement impossible sur le long terme.

Notre pays est en train de se fracasser sur nos négations du réel.

Mon fils qui passe son Bac m’expliquait que quand son raisonnement était bon en math même si le résultat était faux, le prof lui disait bravo, ton raisonnement est juste 18/20. Je me suis permis de lui dire que son 18 était mensonger parce que même si le raisonnement était bon il avait échoué. Il m’a répondu que « il était presque bon donc ça allait ». Je lui ai dit que j’ai conduit parfaitement pendant 500 kilomètres, que mon raisonnement était parfait, mais que j’ai grillé le dernier feu rouge… 5 morts. Il m’a dit…

Mais papa c’est pas pareil !

Je lui ai dit… bien sûr que si mon chéri. C’est exactement pareil. Quand j’avais ton âge mon prof disait « Sannat, dommage, votre raisonnement était bon mais vous avez oublié le signe – devant le résultat donc si c’est pas – c’est + mais c’était -; donc 0… la prochaine fois vous n’oublierez pas » !

Ce n’est pas en mentant aux gens, en nous mentant à nous mêmes que nous allons pouvoir éviter les drames, les accidents, et finalement de faire le bien.

Faire le bien nécessite de dire la vérité.

Faire le bien implique de nommer les choses.

Nous pouvons avoir des policières, mais à condition qu’elles soient fortes physiquement et grandes, et quand ce n’est pas le cas que l’on ne fasse pas semblant qu’elles sont « fortes » et qu’elles soient avec des grands costauds dans des patrouilles équilibrées, car la vie, la réussite, c’est toujours une question d’équilibre.

Equilibre, bienveillance, tolérance, amour de l’autre, bien évidemment, mais sans aveuglement, avec bon sens.

C’est cela que nous avons perdu et c’est cela qui doit changer, pour que notre pays retrouve enfin… son bonheur, car actuellement la France est devenue un centre de dépressifs à ciel ouvert.

Nous ne redresserons pas les finances du pays sans bon sens, sans rigueur, sans équilibre, sans justesse et sans courage.

Bref, pour réussir à redresser ce pays, il faut commencer par voir ce qui doit être vu et par cesser de mentir et de vivre dans un mensonge permanent.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Pour m’écrire [email protected]

Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

LES PLUS POPULAIRES 🔥

Investissez dans L'Or via notre partenaire de confiance "L'once d'Or".

X